Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Anaylse des adversaires potentiels des Canadiens en séries

By on avril 1, 2015 in En Vedette, Ignore with 0 Comments

par Michael Ham-Fan, Chroniqueur, Le Magazine All Habs

(Image: Canadian Press)

(Image: Canadian Press)

MONTREAL, QC. – Avec la récente confirmation officielle de la participation au tournoi printanier des Canadiens de Montréal, il serait intéressant de faire le tour des adversaires potentiels pour le Tricolore en première ronde.

 

Capitals de Washington Washington_Capitals

Fiche des Canadiens de Montréal contre les Capitals de Washington cette saison: 2-0-0

À quoi s’attendre :
Les Capitals de Washington représentent un adversaire dangereux pour les Canadiens. L’équipe de Washington est une équipe différente des années passées avec leur nouvel entraîneur-chef, Barry Trotz. Ils sont une équipe qui base leur jeu sur la possession de la rondelle et l’acharnement au travail. Dans les deux matchs opposants les Canadiens aux Capitals cette saison, une période de prolongation a été nécessaire pour déterminer le vainqueur. La plus récente victoire des Canadiens contre la troupe de Barry Trotz était un blanchissage de Carey Price, 1-0 en prolongation. Ayant été au match, j’ai remarqué à quel point les Capitals pratiquent un style hermétique et ils ont complètement dominé la rencontre. Ce match en était un de plusieurs que Carey Price a volé cette saison.

Un des plus grands succès de Barry Trotz en tant qu’entraîneur des Capitals est le travail qu’il a effectué avec Alexander Ovechkin. Il a réussi à convaincre Ovechkin de faire plus attention à son jeu défensif, tout en gardant sa production offensive.

Si les Canadiens doivent affronter les Capitals, on doit s’attendre à une série défensive avec de longues périodes de prolongation.

Principales menaces chez les Capitals de Washington :

Alex Ovechkin: En consultant les statistiques d’Ovechkin, il est au milieu d’une saison de 50 buts et d’une moyenne de près d’un point par match, typique de l’ailier russe. Par contre, ce qui n’est pas apparent sur papier est son degré d’effort sous Barry Trotz. L’ancien entraîneur des Prédateurs de Nashville a transformé Alex Ovechkin en un joueur qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Ce dernier était reconnu pour avoir des difficultés en défensive avant cette présente saison. Ovechkin a tout de même eu une carrière très impressionnante jusqu’à maintenant, mais il ne s’est jamais rendu aux finales de conférence en séries. Il joue présentement avec d’une façon très déterminée, et personnellement, si j’étais une équipe de l’association de l’Est, je ne voudrais pas jouer contre Ovechkin en première ronde. Le joueur électrisant de 29 ans a 61 points en 58 matchs en séries éliminatoires en carrière.

Nicklas Backstrom: Backstrom est probablement en cours d’avoir, silencieusement, une des meilleures saisons parmi les joueurs de la ligue nationale. Il est premier de la LNH dans la catégorie des passes et il est cinquième en points. Il forme un duo très menaçant avec Alex Ovechkin et ils ont, tous deux, produit dans le passé en séries éliminatoires. Backstrom compte 43 points en 57 matchs d’après-saison.

La défense des Capitals: La défensive des Capitals en est une très sous-estimée. Ils ne sont pas souvent un sujet de conversation chaud dans les médias, mais ils sont efficaces. Les six défenseurs principaux des Capitals ont un différentiel plus/moins positif, même le défenseur offensif Mike Green est à plus-12, lui qui est reconnu pour ses jeux risqués. Le joueur le plus impressionnant dans cette défensive est l’américain John Carlson. Il connaît sa meilleure saison de sa carrière, et il est en cours d’atteindre le potentiel dont plusieurs experts voyaient en lui. Carlson a présentement 48 points en 76 matchs, ce qui le place septième en points chez les défenseurs de la LNH, en même temps de contribuer à la solide défensive des Capitals.

 

Sénateurs d’Ottawa:

Fiche des Canadiens de Montréal contre les Sénateurs d’Ottawa cette saison: 1-3-0

À quoi s’attendre: Les Sénateurs représentent le pire scénario possible pour les Canadiens de Montréal. Les Canadiens sont généralement surclassés lorsqu’ils affrontent les Sénateurs. La troupe de Michel Therrien est reconnue pour leur vitesse de patinage, cependant, lorsqu’ils affrontent les Sénateurs, cette vitesse n’est pas un avantage significatif. Par moments, l’équipe de l’entraîneur Dave Cameron semble plus rapide que les Canadiens. En plus de cela, Ottawa a une défensive très robuste et costaude, ce qui rend la vie très difficile aux attaquants de Montréal.

Malgré le fait que l’alignement des Canadiens est légèrement différent, qui a perdu contre ces Sénateurs en 2012 en séries éliminatoires, le noyau de joueur reste le même et Ottawa n’a fait qu’une bouchée des Canadiens, les éliminant en cinq rencontres. Pour une raison quelconque, les Canadiens laissent trop de chances de marquer aux Sénateurs lors de leurs affrontements, et même un Carey Price en grande forme ne peut tout arrêter.

Principales menaces chez les Sénateurs d’Ottawa:

Jean-Gabriel Pageau : Je pourrais facilement nommer l’équipe entière des Sénateurs ici, mais un joueur qui est particulièrement motivé contre les Canadiens est le québécois Jean-Gabriel Pageau. Depuis le début de sa carrière, Pageau est une menace constante contre les Canadiens. En fait, Pageau a quatre points et neuf tirs au but en quatre affrontements contre Montréal, cette saison. Les partisans des Canadiens se rappelleront aussi de son tour du chapeau contre les Canadiens durant les séries de 2012. Pageau est un petit attaquant de 5 pieds 9 pouces qui est solide sur ses patins et qui excelle à créer de l’attaque en entrée de territoire.

Mika Zibanejad: Avec 43 points en 73 matchs, on assiste à la saison d’éclosion de Mika Zibanejad. Après avoir joué un grand rôle dans l’élimination des Canadiens en 2012, le suédois de 21 ans s’est développé en un excellent joueur qui peut contribuer en attaque et en défense. Il est un bon fabricant de jeu et il semble toujours être au milieu de l’action contre les Canadiens de Montréal.

 

Les Red Wings de Détroit: Detroit_Red_Wings_logo

Fiche des Canadiens de Montréal contre les Red Wings de Détroit cette saison: 3-0-0

À quoi s’attendre: Les Red Wings de Détroit et les Canadiens de Montréal sont deux équipes très similaires en terme de personnel de joueurs. Ils ont tous les deux une équipe basée sur la rapidité et sur l’éthique de travail. Aucune des deux équipes n’est particulièrement robuste et ils compensent pour cela en adoptant un système très strict. Ce duel en serait un entre deux équipes qui ont un haut niveau de cohésion.

Les Canadiens ont emporté les trois affrontements cette saison contre les Red Wings et l’ont fait d’une manière confiante. Si les deux équipes s’affrontent en première ronde, je m’attends à une bataille honnête entre deux équipes qui patinent très bien. J’aimerais bien un duel Détroit-Montréal car je trouve que les Canadiens ont un avantage considérable dans le filet. Jimmy Howard et Petr Mrazek n’ont pas connu une très bonne saison, et je trouve que Carey Price serait confortable de jouer contre un de ces deux gardiens. Sinon, les deux équipes sont très égales dans les autres domaines.

Principales menaces chez les Red Wings de Détroit :

Henrik Zetterberg: Le vétéran de 34 ans est toujours une menace lorsque son équipe a besoin de lui. Un gagnant du trophée Conn Smythe en 2008, trophée remis au joueur par excellence en séries éliminatoires, Zetterberg a 116 en 125 matchs en séries en carrière. Sa capacité de marquer des buts dans les moments importants est une des raisons pour laquelle les Red Wings sont toujours dangereux en séries d’après-saison. Il est toujours le grand leader de son équipe.

Tomas Tatar: Tomas Tatar a été l’un des joueurs les plus constants cette saison pour les Red Wings. Un choix de deuxième ronde en 2009, il a connu un parcours typique d’un espoir des Red Wings de Détroit. Son développement a été progressif et il a amassé 54 points en 75 matchs cette saison, en gardant un différentiel plus/moins de plus-7. Seul Pavel Datsyuk a un meilleur ratio que Tatar parmi les attaquants de Détroit. Tatar est un joueur qui brille par son travail acharné et par son grand arsenal d’armes offensives.

Mike Babcock et son équipe d’entraîneurs: Comme nous le savons tous, Mike Babcock est reconnu comme l’un des meilleurs entraîneurs de la LNH. Un médaillé d’or aux Olympiques, Babcock est excellent à reconnaître les habiletés de ses joueurs. Il sait très bien la façon de les utiliser, ce qui rends les équipes de Mike Babcok très dangereuses.

 

Les Bruins de BostonBostonBruins

Fiche des Canadiens de Montréal contre les Bruins de Boston cette saison: 4-0-0

À quoi s’attendre: Premièrement, je vais commencer par dire que si vous vous attendez à une série facile contre les Bruins de Boston, vous allez être déçus. Il est vrai que les Bruins de Boston ont connu plusieurs difficultés au long de cette saison, en partie à cause de blessures à leurs joueurs clés, mais ils restent une équipe avec beaucoup d’expérience en séries éliminatoires. Ils n’ont jamais raté les séries sous la tutelle de Claude Julien et depuis 2007, ils ont atteint la deuxième ronde à trois reprises, et ont atteint la finale de la Coupe Stanley à deux reprises, gagnant l’une de celles-ci.

Par contre, une chose est vraie, les Canadiens performent très bien contre les Bruins. La rapidité de l’équipe montréalaise cause des problèmes aux Bruins qui ne sont pas construits pour jouer à ce rythme. Cela dit, la raison pour laquelle les Canadiens sont si dominants contre Boston est que les Canadiens sont très confiants lorsqu’ils affrontent leurs rivaux de longue date. Les Canadiens jouent très souvent au-delà de leurs capacités contre les Bruins de Boston.

Tuukka Rask, un des meilleurs gardiens de but de la ligue, pour une raison inconnue, n’arrive pas à battre les Canadiens de façon constante. En effet, le cerbère des Bruins a une fiche de 3-13-3 contre Montréal. Considérant que les deux équipes sont de grands rivaux, cette statistique est quelque peu troublante pour Boston. Par contre, cela pourrait servir de motivation pour les Bruins en séries, pour prouver que Rask peut battre les Canadiens. Au sommet de ses capacités, Rask est un gardien avec un grand talent.

Je ne suis ni en faveur ni contre cet affrontement. D’un côté, je veux que les Canadiens affrontent les Bruins, mais je suis aussi conscient qu’ils seront un adversaire très coriace en première ronde. Les Bruins vont avoir une mentalité de négligés et ils ont tout de même une très bonne équipe, contrairement à ce que les partisans peuvent penser.

Principales menaces chez les Bruins de Boston :

Patrice Bergeron: Patrice Bergeron peut tout faire en séries : écouler des pénalités, gagner des mises au jeu importantes, marquer des buts, fabriquer des jeux, capitaliser sur des chances et jouer comme joueur de centre défensif. Il est le joueur clé du côté des Bruins de Boston et il sera le joueur à surveiller si les Canadiens affrontent les Bruins.

David Pastrnak and Ryan Spooner: Les deux jeunes recrues ont rejoint les Bruins tard dans la saison, mais ils sont maintenant des parties intégrales de l’attaque de Boston. Pastrnak, 18 ans, a 10 buts et 25 points en 40 matchs et Spooner, 22 ans, a 15 points en 23 matchs. Ils ont apporté de l’énergie et de la jeunesse dans l’alignement des Bruins qui avait besoin de cet apport offensif. Ils sont une des raisons principales pour laquelle les Bruins ont encore une place en séries éliminatoires cette saison. Ils apportent un élément de rapidité qui sera très utile contre les Canadiens.

 

Les Panthères de la FlorideFlorida Panthers

Fiche des Canadiens de Montréal contre les Panthères de la Floride cette saison : 3-0-1

À quoi s’attendre : Cet affrontement improbable serait idéal pour les Canadiens de Montréal, selon moi. Les Panthers pratiquent un style similaire aux Canadiens, en partie en raison que leur entraîneur-chef, Gerard Gallant était l’assistant de Michel Therrien pour les deux dernières saisons. Malgré le fait qu’il pratique un style similaire, ils ont un personnel différent sur la glace. Les deux équipent concentrent leur plan de match sur leur gardien de but. Carey Price et Roberto Luongo sont deux gardiens d’élite dans la LNH. Mis à part de cela, les Canadiens ont l’avantage dans le reste de l’alignement.

Montréal possède une plus grande profondeur au niveau des attaquants et des défenseurs. Aussi, à l’exception du vétéran Jaromir Jagr, les Panthers se basent sur des jeunes joueurs sans expérience des séries en attaque. Jonathan Huberdeau, Nick Bjugstad, Alexander Barkov et Brandon Pirri disputeraient tous leurs premiers matchs de séries éliminatoires et le Centre Bell représente un aréna très difficile à jouer pour les joueurs sans expérience. Cela dit, s’ils font les séries, je crois que l’expérience de Jagr sera très bénéfique pour leur équipe.

Principales menaces chez les Panthères:

Le momentum: J’affirme que la Floride serait l’adversaire idéal pour les Canadiens, mais il faut aussi comprendre que s’ils réussissent à faire les séries, ils seraient sur une séquence victorieuse et auront le momentum de leur côté.

Roberto Luongo: Luongo est, selon moi, la raison principale pour laquelle les Panthers sont dans la course aux séries. Il performe de façon excellente depuis son retour en Floride et il a causé des problèmes aux attaquants des Canadiens les trois fois qu’ils ont joué contre lui cette saison. En fait, les trois rencontres ont fini en surtemps. Il est le joueur qui donne une chance au Panthers de potentiellement se rendre plus loin en séries.

 

 

Sommaire2015-Stanley-Cup-Odds-and-Predictions-300x260

En résumé, malgré le fait que la saison régulière ne se reflète pas toujours sur les séries, les Canadiens ont eu du succès contre la plupart des équipes dont ils risquent d’affronter en première ronde, mis à part les Sénateurs. Ottawa représenterait le plus grand défi pour les Canadiens car ils ont de la difficulté contre la rapidité et la robustesse des Sénateurs. Bien évidemment, il n’y a pas d’affrontement idéal, car les séries éliminatoires sont toujours difficiles et toutes les équipes que j’ai mentionnées peuvent l’emporter contre les Canadiens. Cependant, si les Panthers de la Floride peuvent obtenir de la dernière place disponible dans la conférence de l’Est et faire les séries, ils seraient l’affrontement le plus favorable pour les Canadiens de Montréal.

 

 


Sources:

NHL.com
HockeyDB.com
DailyFaceoff.com

Tags: , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Lien vers mes articles en français : http://fr.allhabs.net/author/mhamfan/ -------------------Michael is a Staff Writer for All Habs Magazine. He completed a bachelor's degree in Psychology at the Université de Montréal and is now doing his Masters' degree at the Université de Sherbrooke in Clinical Sciences. Michael has been a hockey fan and a Habs fans pretty much all his life, so for the last two decades and a half. He was born in Montreal to a Chinese mother and a Honduran-Chinese father, so he is fluent in French, English and Cantonese. He understands Spanish and Mandarin but not enough to speak it. His objective in writing is to give information and to give his opinion. At no point will he try to act as an expert on the subject. Michael is humbled to be able to write on hockey and that has always been a dream for him. He attends a lot of hockey games and practices during the year (Habs, Juniors etc.) and when he is not at the game, he is watching them at home, so he will base his opinion a lot on what he has actually seen rather than what he has heard. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Michael est un chroniqueur pour Le Magazine All Habs. Il a complété un baccalauréat spécialisé en Psychologie à l'Université de Montréal et il est maintenant, à sa première année en maîtrise en Sciences Cliniques à l'Université de Sherbrooke. Michael a été un amateur de hockey et un partisan des Canadiens depuis les vingt-cinq dernières années. Il parle quotidiennement en français, en anglais et en cantonais. Il comprend aussi l'espagnol et le mandarin sans être très fluide. Michael a appris que la modestie et le respect étaient deux valeurs nécessaires dans la vie. Son approche pour écrire des articles est de donner son opinion basée sur de l'information concrète. Son but n'est surtout pas de se prendre pour un expert. Il assiste très souvent à des matchs de hockey (Canadiens, Juniors, etc.) et lorsqu'il n'est pas dans les estrades, il les regarde chez lui. Donc, son opinion sera basée sur ce qu'il aura vu, plus que ce qu'il aurait entendu. Donc, ses articles ne seront jamais écrits sous le point de vue d'un expert, mais bien celui d'un amateur qui veut susciter la discussion avec ses pairs. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top
Aller à la barre d’outils