Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Bergevin Tentera d’Adresser les Besoins de l’Équipe

By on décembre 28, 2014 in En Vedette with 1 Comment

Par J.D. Lagrange, Rédacteur en Chef Adjoint, Le Magazine All Habs

BergevinAnalyzeFR

Pendant la période des fêtes, le Canadien profitant d’un repos bien mérité, plusieurs saisissent l’opportunité de regarder les Championnats du Monde Junior et avec raison, surtout que Montréal et Toronto sont les villes hôtes. Entre temps, tout en gardant un œil attentif sur leurs espoirs performant au tournoi, la direction du Canadien évalue les besoins de l’équipe pour la saison.

PENTICTON, C.-B. – Quoique personne n’espère une blessure à quiconque sur l’équipe, celle de Lars Eller a permi à l’entraîneur Michel Therrien de donner une chance au jeune Alex Galchenyuk au centre et, bien que ce ne soit que quelques matchs, il semble l’avoir saisi. Galchenyuk semble avoir développé une belle chimie avec son compatriote américain et meilleur buteur de l’équipe Max Pacioretty et avec son bon ami Brendan Gallagher, ils forment un excellent trio offensif. De plus, Galchenyuk fait bien défensivement après avoir passé un peu plus de deux ans à apprendre les responsabilités comme ailier. Guy Carbonneau, un gars qui connait une chose ou deux sur le jeu défensif d’un joueur de centre, a récemment raconté que le jeune joueur n’a commis aucune gaffe majeure en défensive depuis qu’on l’a muté au centre.

Cette situation a créé un dilemme pour les entraîneurs qui ont d’abord relégué David Desharnais au centre sur le troisième trio et, lorqu’Eller est revenue de sa blessure, il a pris cette position, envoyant Desharnais à l’aile gauche. À la surprise de plusieurs, Desharnais a non-seulement accepté la décision mais il a pris avantage du fait de ne pas avoir à affronter les meilleurs éléments défensifs adverses en produisant au rythme de la deuxième moitié de saison l’année dernière.

Regardons les trios depuis qu’Eller est revenu au jeu :

Pacioretty – Galchenyuk – Gallagher
Prust – Plekanec – Sekac
Desharnais – Eller – Parenteau
Andrighetto/Bournival – Malhotra – Weise

Brandon Prust et Dale Weise sont des joueurs qu’on peut mettre un peu partout dans l’alignement dépendamment de la situation mais avouons-le : pour que le Canadien soit une force en deuxième moitié, ils devront remplacer Thomas Vanek sur le Top six.

Contrairement à l’année dernière, il n’y a pas d’agents libres du calibre de Vanek cette saison, ce qui veut dire que si une équipe veut ajouter un marqueur, elle devra compléter un échange hockey au lieu d’ajouter un joueur de location pour le court-terme.

Options disponibles ?

Comme Marc Bergevin l’a souvent admis à quelques occasions depuis son embauche, compléter un échange est difficile car plusieurs choses entrent en facteur. Bien sûr, les équipes doivent trouver des actifs échangeables pour remplir un besoin non seulement de leur propre équipe, mais de celle avec laquelle elle veut transiger. Pour cela, il leur faut d’abord déterminer leur propres besoins, établir leur position avec le plus de profondeur et de trouver un partenaire ou deux qui ont non seulement les effectifs désirés, mais qui pourraient avoir besoin du ou des joueurs dont l’équipe est prête à se départir. C’est rien de nouveau.

Mais contrairement à l’ère pré-2005, il y a un autre facteur très important à prendre en considération : le plafond salarial… et ce n’est pas aussi simple que certains partisans semblent le croire. Les équipes doivent maintenant avoir un plan qui va bien au-delà de la saison en court, et c’est pourquoi Bergevin a échangé Travis Moen et Rene Bourque, des joueurs avec des contrats de plusieurs saisons, pour des futurs agents libres en Sergei Gonchar et Brian Allen, faisant de la place sous le plafond pour la saison prochaine.

Le Canadien possède présentement de la profondeur au centre, et ils ont aussi beaucoup de profondeur en termes de défenseurs avec Weaver et Allen assit dans les gradins, quoique Bergevin soit de l’avis que tu n’as jamais trop de profondeur en défense. L’équipe a besoin d’aide en offensive, préférablement à l’aile et surtout à droite, à mon avis. Selon Capgeek, le Canadien aurait présentement environ deux millions comme espace sous le plafond et au même rythme, ils pourraient ajouter un joueur avec un salaire annuel de cinq millions à la date limite des échanges (sans envoyer de salaire en retour).

Le Canadien doit trop souvent se fier à Carey Price pour gagner des matchs car ils ne semble pas avoir assez de profondeur au niveau des compteurs alors jetons ensemble un coup d’œil sur quelques équipes qui pourraient se rechercher un joueur de centre tout en considérant échanger un ailier en retour : les Blackhawks de Chicago , les Oilers d’Edmonton les Coyotes de l’Arizona.

Chicago est en excellente position avec Jonathan Toews au centre du premier trio mais ils ont dû prendre une chance en signant Brad Richards pour un an. Avec seulement 18 points en 33 matchs sur une des meilleures équipes offensives de la ligue, c’est décevant comme production. En comparaison, Desharnais a 20 points et Eller en a 12 (en 30 matchs) sur une équipe qui en arrache offensivement, et les deux sont plus jeunes, sous contrat pour quelques saisons et gagnent leur mises-en-jeu contrairement à Richards et ses 48 pourcent d’efficacité. Avec 69 millions de salaire pour 14 joueurs sous contrat la saison prochaine, les Blackhawks devront sacrifier des contrats. Patrick Sharp (deux autres saisons à 5,9M$) et Bryan Bickell (deux saisons à 4M$) pourraient être sacrifiés. Bergevin connait bien Sharp et il pourrait l’avoir en cible.

Patrick Sharp et David Perron pourraient être des cibles intéressantes pour le Canadien

Patrick Sharp et David Perron pourraient être des cibles intéressantes pour Bergevin et le Canadien

Les Oilers n’ont pas de support pour Ryan Nugent-Hopkins et ils possèdent un surplus de talents offensifs à l’aile. Ils ont aussi un besoin flagrant en défense alors que ni Viktor Fasth ou Ben Scrivens ont prouvé être des gardiens capables d’être numéro un dans la LNH. Eller et Desharnais seraient parfaits pour Edmonton et on pourrait croire qu’ils ne seraient pas opposés à échanger un de leurs gardiens pour mettre la main sur Dustin Tokarski. Quoique les rumeurs mentionnent Taylor Hall, je serais extrêmement surpris si les Oilers échangeaient leur joueur de franchise. Plusieurs partisans du Canadien aimeraient voir Nail Yakupov réuni avec son ami et coéquipier avec le Sting de Sarnia Alex Galchenyuk, mais le prix demandé par Edmonton serait trop élevé pour le Canadien. Cependant, je ne serais pas surpris si un de Jordan Eberle ou du Sherbrookois David Perron terminait la saison avec une autre équipe et c’est là que Bergevin pourrait tourner son attention.

Une équipe qui ne fait pas beaucoup de bruit mais qui pourrait se chercher de l’aide au centre s’ils ne parviennent pas à s’entendre avec le futur agent libre Antoine Vermette, c’est les Coyotes. Croyez-le ou non, Vermette est le meilleur centre offensif de l’équipe avec une production semblable à Desharnais, quoique Martin Hanzal eut joué moins de matchs à cause de blessures. En retour, Martin Erat sera agent libre mais il n’a que six but et 15 points cette saison et il reste une saison au contrat de Shane Doan avec une implication salariale de 5,3M$. Vu que les Coyotes sont loin d’avoir une chance de remporter la Coupe Stanley, le vétéran ailier droit pourrait accepter un échange à une équipe aspirant aux grands honneurs, quoiqu’il semble préférer demeurer dans l’association ouest.

Si je suis Marc Bergevin, je demeure en communication régulière avec Craig MacTavish (EDM) et Stan Bowman (CHI) car ils ont tous deux les actifs les plus intéressants qui pourraient aider le Canadien, qui possède des actifs qui pourrait aussi les aider au court-moyen terme. Entre-temps, profitons des moments que nous donne cette équipe car avouons-le, l’ère Gauthier/Martin semble loin derrière nous. Go Habs Go!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: J.D. is a Senior writer for All Habs as well as Associate-Editor for the French version Le Magazine All Habs, while one of three Administrators of the fan forum Les Fantômes du Forum. He has created the handle Habsterix as a fictional character for the sole purpose of the internet. It is based on the cartoon Asterix of Gaule and his magic potion is his passion for the Montreal Canadiens. How old is he? His close friends will tell you that he’s so old, his back goes out more than he does! He was born when Béliveau lifted the Cup and remembers the days when seeing the Habs winning was not a wish, it was an expectation. For him, writing is a hobby, not a profession. Having moved to beautiful British Columbia in 1992 from his home town of Sherbrooke, Quebec, he started writing mostly in French to keep up his grammar, until non-bilingual BC friends pushed him into starting his own English Blog. His wife will say that he can be stubborn, but she will be the first to recognise that he has great sense of humour. He is always happy to share with you readers his point of views on different topics, and while it is expected that people won’t always agree, respect of opinions and of others is his mission statement. || J.D. est Rédacteur-Adjoint sur Le Magazine All Habs et il est un Rédacteur Principal sur le site anglophone All Habs, tout en étant un des trois Administrateurs du forum de discussion Les Fantômes du Forum. Il a créé le pseudonyme Habstérix comme caractère fictif pour l’internet. Celui-ci est basé sur Astérix de Gaule et sa potion magique est sa passion pour les Canadiens de Montréal. Lorsqu’il est né, Jean Béliveau soulevait la Coupe Stanley et il se rappelle des jours où gagner n’était pas un espoir, mais une attente. Pour lui, écrire est un passe-temps, pas une profession. Ayant déménagé dans la superbe Colombie-Britannique en 1992 en provenance de sa ville natale de Sherbrooke, Québec, il a commencé à écrire en français pour garder sa grammaire, jusqu’à ce que ses amis anglophones ne réussissent à le convaincre d’avoir son blog en anglais. Son épouse vous dira qu’il est têtu, mais elle sera la première à reconnaître son grand sens de l’humour. Il est toujours fier de partager avec vous, lecteurs et lectrices, ses points de vue sur différents sujets, et quoi que les gens ne s’entendent pas toujours sur ceux-ci, le respect des opinions et des autres est son énoncé de mission. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There is 1 Brilliant Comment

Trackback URL | Comments RSS Feed

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top