Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Biographie CH – Max Pacioretty

By on août 6, 2012 in Player Bios with 1 Comment

Max Pacioretty – Ailier gauche
Max Pacioretty Numéro: 67
Taille: 6’2”
Poids: 196
Lancer: Gauche
: 20 novembre 1988
Lieu de naissance 
: New Canaan, CT, États-Unis
Repêché: Montréal, 2007
Ronde: 1ère, 22e au total
Acquis: Repêchage
Les premières années
  • Max Pacioretty a grandi à New Canaan, au Connecticut, avec ses parents et ses deux sœurs. Avant lui, personne ne jouait au hockey dans la famille Pacioretty. Le jeune Max a fait ses débuts sur la patinoire à l’âge de cinq ans quand sa mère l’a amené à l’aréna pour les essais libres. Un jour, il y avait une affiche provenant d’une équipe de hockey sur un mur. Il leur manquait des joueurs. « Je n’avais pas d’affaire là tellement que je manquais de talent », se souvient Pacioretty. Il était tellement inexpérimenté qu’il a été pénalisé à sa première présence sur la glace. L’arbitre l’a même amené au banc de punition, car il n’arrivait pas à s’y rendre en patinant. Heureusement que les choses ont changé!
Les années hockey
  • À l’âge de 16 ans, Max Pacioretty a rejoint l’équipe des Rhinos de l’École secondaire Taft, situé à Watertown au Connecticut.
  • Après avoir joué deux ans avec les Rhinos, le jeune américain s’est rallié à une équipe de la United-States Hockey League, les Musketeers de Sioux City. Il y a joué 60 matchs pendant la saison 2006-2007 et a récolté 63 points. Cette performance lui a mérité le titre de Recrue de l’année ainsi qu’une place sur l’équipe d’étoiles de recrues.
  • Après avoir été réclamé par les Canadiens de Montréal au repêchage de 2007, Pacioretty a fréquenté l’Université du Michigan. C’est en jouant pour l’équipe universitaire, les Wolverines, que l’attaquant a fait son entrée dans la Central Collegiate Hockey Association. Ses belles performances lui ont valu plusieurs mentions : le titre de recrue de l’année et une participation au match des étoiles avec l’équipe de recrues, comme dans la USHL.
  • Durant l’été 2008, Pacioretty a signé son premier contrat professionnel avec les Canadiens de Montréal. Ainsi, il débute la saison 2008-2009 avec les Bulldogs de Hamilton, l’équipe de la Ligue de hockey américaine affiliée au CH. Quelques mois plus tard, le 2 janvier 2009, Pacioretty a joué son premier match dans la LNH. Il a marqué l’unique but de son équipe dans une rencontre qui opposait les Canadiens aux Devils du New Jersey. Il a joué une trentaine de matchs avec le Tricolore avant de retourner dans la LAH.
  • Le #67 a amorcé la saison 2009-2010 à Montréal, où il a amassé 14 points, 3 buts et 11 mentions d’aides. Après 54 parties, il a pris le chemin d’Hamilton et a y joué ses premiers matchs en séries éliminatoires de la LAH.
  • En septembre 2011, l’attaquant a pris part au camp d’entraînement des Canadiens, mais il a été retranché et a donc commencé la campagne avec les Bulldogs. À la mi-décembre, les Canadiens l’ont rappelé. Il a accumulé 32 points en 27 matchs avant le si marquant « incident Chara ». Lors d’un match contre les Bruins, le #67 a été frappé violemment contre la baie vitrée par le défenseur de 6’9’’ Zdeno Chara. Pacioretty s’est écroulé sur la glace où il est resté pendant plusieurs minutes inconscient avant d’être transporté à l’hôpital. Les résultats des examens ont confirmé qu’il a subi une sévère commotion cérébrale, en plus d’une fracture de la quatrième vertèbre cervicale. Pacioretty a conséquemment été tenu à l’écart du jeu pour le reste de la saison.
  • En juin 2011, l’Américain a signé un contrat d’une durée de deux ans et d’une valeur de 3, 25 millions $. Plusieurs se préoccupaient des conséquences que pourrait avoir la blessure que Pacioretty a subie sur sa carrière de hockeyeur, mais il a su faire taire ses détracteurs.
  • En 2011-2012, l’attaquant a connu sa meilleure saison en carrière avec une récolte de 65 points, dont 33 buts, en 79 matchs. Il est d’ailleurs devenu le premier Canadien natif des États-Unis à atteindre le plateau des 30 buts en une saison. Ce merveilleux retour dans la LNH a été récompensé par le Trophée Bill Masterton, remis au joueur le plus persévérant et ayant montré le plus grand esprit d’équipe.
  • Au mois d’août 2012, Max Pacioretty a signé une prolongation de contrat de six ans d’une valeur de 27,5 millions $.
Les premières hockey
  • Premier match : 2 janvier 2009 contre les Devils du New Jersey
  • Premier but : 2 janvier 2009 contre les Devils du New Jersey
  • Première mention d’aide : 2 janvier 2009 contre les Devils du New Jersey
  • Premier match CH : 2 janvier 2009 contre les Devils du New Jersey
  • Premier but CH : 2 janvier 2009 contre les Devils du New Jersey
  • Première passe CH : 2 janvier 2009 contre les Devils du New Jersey
Vie personnelle
  • En juillet 2011, Pacioretty a épousé la joueuse de tennis professionnelle Katia Afinogenov. Si le nom sonne familier, c’est parce que Katia est la soeur de Maxim Afinogenov,  qui a joué dix saisons dans la LNH, dont neuf avec les Sabres de Buffalo.
Anecdotes et faits cocasses
  • Lorsqu’il était plus jeune, Pacioretty n’avait pas de bonnes habitudes alimentaires. Le fait qu’il y avait un restaurant Wendy’s à même son dortoir universitaire n’a certainement pas aidé à sa cause. Heureusement pour lui, Katia, qui était sa copine à l’époque, l’a remis sur le droit chemin en surveillant son alimentation et en lui préparant des repas santé. L’attaquant du Canadien ne consomme plus de gluten et évite les pâtes ainsi que le pain.
  • Jeune, Max Pacioretty était le plus petit dans les équipes de hockey pour lesquelles il a joué. À l’âge de 13 ans, il mesurait 5’5″. Il a grandi de six pouces en deux ans.
  • L’attaquant dit qu’Erik Cole est le type de joueur auquel il veut ressembler et qu’il désire modeler sa carrière sur la sienne.

    Max Pacioretty et sa femme Katia à l’Hôpital général de Montréal (Photo: Hôpital général de Montréal)

  • À la suite de sa blessure, Max Pacioretty a mis sur pied la Max Pacioretty Foundation dont l’objectif est d’acheter un appareil d’imagerie par résonnance magnétique fonctionnel pour l’Hôpital général de Montréal.
  • Le #67 n’a pas beaucoup été impliqué dans l’organisation de son mariage. En réalité, il n’a pratiquement rien fait! « Je me suis présenté, je me suis assuré que je portais le bon smoking et c’est à peu près tout », a-t-il plaisanté.
  • Max Pacioretty sur Twitter : @MaxPacioretty67
Statistiques saison Régulière
Saison Age Tm Lg PJ B A PTS GC +/- PIM EV AN DN BG S S% TOI ATOI
2008-09 20 MTL LNH 34 3 8 11 4 -3 27 2 1 0 0 57 5.3 429 12:37
2009-10 21 MTL LNH 52 3 11 14 5 -5 20 3 0 0 0 74 4.1 661 12:43
2010-11 22 MTL LNH 37 14 10 24 10 -1 39 7 7 0 2 112 12.5 588 15:54
2011-12 23 MTL LNH 79 33 32 65 27 2 56 29 4 0 5 286 11.5 1443 18:16
Carrière LNH 202 53 61 114 45 -7 142 41 12 0 7 529 10.0 3121 15:27
International
  • Max Pacioretty a porté les couleurs de son pays à deux reprises : en 2008 au championnat du monde junior de hockey sur glace et en 2012 au championnat du monde. Toutefois, il n’a pas remporté de médaille.
All Habs Bio Joueur | Rédigé par: Sara A. | Design par: Stevo | © All Habs 2012

Sources: Le magazine officiel des Canadiens, le site officiel des Canadiens de Montréal, le site officiel de la Ligue nationale de hockey, le site de l’émission Hockey Night in Canada, l’encyclopédie en ligne Wikipédia.

Tags: , , ,

About the Author

About the Author:

Sara didn’t grow up in a hockey family. She has no nice stories about how she spent her childhood winters watching Hockey Night in Canada with her dad. What really happened is that one day, she decided to watch one hockey game by herself (just to see what the fuss was all about) and that was all it took. Love at first sight. A couple of years later, her passion is stronger than ever. She is currently studying communications at Université de Montréal, hoping to make it in the hockey media business one day. Artistic, expressive and meticulous, she would like to become a reporter or a video editor. When she is not watching, talking or writing about hockey, she likes to listen to music, watch one of her too many favourite tv shows and hangs out with her friends.

.

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There is 1 Brilliant Comment

Trackback URL | Comments RSS Feed

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top