Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Carey Price domine encore une fois!

By on juin 25, 2015 in Grands Titres with 0 Comments

par Laurence Beaulieu, Chroniqueuse, Le Magazine All Habs

B97472767Z.120150624232020000GIUA1LJ2.11

(Photo par John Locher/ Associated Press)

 

MONTRÉAL, QC – En cette soirée de la St-Jean au Québec, quelques jours après que le dernier match des séries ait été joué, les partisans de hockey peuvent retrouver certains de leurs joueurs favoris à Las Vegas au gala de la remise des prix de la Ligue nationale de hockey. Cette année, c’est l’acteur Rob Riggle qui est responsable d’animer le gala. Le premier prix qui est décerné est le Ted Lindsay qui est remis au joueur par excellence de la LNH. C’est l’acteur Kevin Hanks, le fils de Tom Hanks, qui est venu présenter le prix qui sera décerné au gardien du Candiens de Montréal, Carey Price. Ted Lindsay lui-même est venu rejoindre Kevin Hanks sur scène. Monsieur Lindsay avait rencontré et discuté avec les trois nominés, soit Carey Price, Jamie Benn et Alex Ovechkin.

Par la suite, Pat Lafontaine viendra présenter le trophée Selke qui est remis à l’attaquant qui aide le plus son équipe défensivement. Ce trophée sera remis à l’attaquant québécois des Bruins de Boston, Patrice Bergeron qui le gagne pour une troisième fois. Pat Lafontaine reste sur scène pour présenter le troisième prix qui est le trophée Norris qui est remis au meilleur défenseur de la LNH de la saison 2014-2015. Parmi les nominés, on pouvait y retrouver P.K Subban. Toutefois, il ne reportera pas le trophée qui a été décerné au défenseur des Sénateurs d’Ottawa, Erik Karlsson. Le trophée remis au meilleur entraîneur de la saison, soit le Jack Adams, a été remis à l’entraîneur des Flames de Calgary, Bob Hartley après une saison impressionnante.

Ensuite, Gary Bettman fera son entrée sur scène avec Jordyn Leopold, la jeune fille de Jordan Leopold. Ceux-ci ont remis le prix du meilleur directeur général de la saison. Le Lightning de Tampa Bay aura de quoi être fier de son directeur général, puisque Steve Yzerman remporta cet honneur. Le trophée Maurice Richard, remis au meilleur compteur de la saison, a par la suite été remis à Alex Ovechkin.

L’acteur américain Matthew Modine viendra remettre le King Clancy à Henrik Zetterberg pour son leadership et pour sa contribution à la société. Un invité spécial viendra remettre par la suite un prix qui porte son propre nom. Mark Messier remet le Trophée Mark Messier au capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews. Ce trophée souligne le leadership du capitaine tout au long de la saison. Le prochain prix remis celui du NHL Foundation Award. Le gagnant dans cette catégorie reçoit de l’argent qu’il pourra donner à une fondation de son choix. Brent Burs reçoit ce prix des mains de l’ancien Canuck, Trevor Linden. Par la suite, on fera honneur à tous ceux qui sont décédés, au cours de la dernière saison dans le monde du hockey. Jean Béliveau a été gardé pour la fin.

Le trophée Art Ross, soulignant le meilleur pointeur de la ligue, sera remis ensuite à Jamie Benn qui a soutiré le titre de meilleur pointeur dans les derniers matchs de la saison. 

Un autre duo fera son entrée sur scène. Daniel Alfredsson et l’animateur Georges Stroumboulopoulos viennent présenter deux prix. Le premier étant celui qui est décerné à la meilleure recrue de la saison. Mark Stone, Johnny Gaudreau et Aaron Ekblad étaient les nominés. Une des plus grandes surprises de la soirée a été lorsque la recrue des Panthers de la Floride, Aaron Ekblad remporte ce trophée, surclassant Johnny Gaudreau. Le second prix présenté par le duo est le trophée Vézina. Ce trophée est décerné au meilleur gardien de but de la saison. Sans aucune surprise, Carey Price remporte un deuxième trophée. Le gardien gagnera un autre trophée, le William Jennings, qu’il partage cette fois avec le gardien des Blackhawks de Chicago, Corey Crawford. Ce trophée est remis au(x) gardien(s) avec le meilleur taux d’efficacité durant la saison régulière.

Un troisième duo va s’amener sur scène. Bill Guerin et Russell Peters viennent présenter le Lady Byng qui est remis au joueur ayant démontré le plus d’esprit sportif au courant de la saison. Cette année c’est le joueur des Flames de Calgary, Jiri Hudler qui est le gagnant. Ce dernier est monté sur scène sans souliers et a su faire rire la foule avec son discours.

L’avant-dernier prix décerné est le trophée Bill Masterton qui est remis à un joueur qui a été persévérant tout au long de la saison. Le gardien du Wild du Minnesota, Devan Dubnyk, en ressort gagnant. Il ne reste plus qu’un prix à donner, mais avant Rob Riggle fait le dévoilement du prochain jeu vidéo NHL 16. Finalement, la remise du trophée que tout le monde attendant avec impatience est remit. Le trophée Hart, remis au meilleur joueur de la LNH, n’est gagné par nul autre que Carey Price. Le gardien conclut donc la soirée avec quatre trophées en main. Une belle soirée pour le numéro 31 !

Tags: , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top
Aller à la barre d’outils