Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

CH : La saison 2011-2012, une série de malchances?

By on février 22, 2013 in Partisan with 3 Comments

par Elie Pilon, Rédacteur, Le Magazine All Habs

MONTRÉAL, QC — En date du 22 février 2013, les Canadiens de Montréal sont au tout premier rang de l’association de l’Est. Ils ont cumulé une fiche de 11-4-2 pour 24 points cette saison. La troupe de Michel Therrien est aussi au dixième rang de la LNH pour le nombre de buts marqués et sixième pour le nombre de buts concédés à l’adversaire.

 

Faisons un retour dans le passé, plus précisément le 7 avril 2012. À cette date, le Canadien avait couronné une saison désastreuse avec une rare victoire. C’était au score de 4-1 face aux Maple Leafs de Toronto. Le Tricolore avait finalement terminé au 15e rang dans l’association de l’Est et au 28e du circuit Bettman. Il n’avait récolté que 78 points.

 

La saison 2011-2012 et la saison présente sont comme le jour et la nuit alors que le CH siège, depuis déjà trois jours, au plus haut rang de son association. De plus, si le Bleu-Blanc-Rouge continuait à récolter des points au même rythme et si la saison comptait 82 parties, il finirait l’année avec 115 points! Cela me mène à la question suivante : la saison 2011-2012 n’était-elle qu’un enchaînement de malchances et de mauvaises décisions?

 

Premièrement, le congédiement de Jacques Martin a été un geste de panique de la part du directeur général Pierre Gauthier. L’entraîneur, qui entamait sa troisième saison derrière le banc du CH, a été relevé de ses fonctions le 17 décembre 2011 et l’organisation le remplaça par Randy Cunneyworth, un unilingue anglophone. Cette décision fut controversée, car d’une part, Martin n’était qu’à quelques points de la huitième position dans l’Est, mais d’une autre part, Cunneyworth ne parlait tout simplement pas français, créant beaucoup de distraction inutile dans le club. De plus, il n’avait pas le leadership nécessaire pour diriger une équipe de la Ligue nationale. En conclusion, Cunneyworth n’était pas le bon choix pour succéder à Jacques Martin, mais y avait-il d’autres solutions? Disons que Michel Therrien était lui aussi disponible!

 

Deuxièmement, les blessures ont été très récurrentes chez le CH l’an dernier. On note avant tout celle du défenseur Andrei Markov

Photo | La Presse

Photo | La Presse

qui ne disputera que 13 parties. Sa perte aura avant tout nuit à l’avantage numérique de l’équipe, classée au 28e rang de la LNH avec une efficacité de 14,3%. Malgré cette absence de marque, le capitaine de l’équipe, Brian Gionta, a lui aussi raté la majeure partie de la saison. Au total, il n’a disputé que 31 matchs, récoltant 15 points. On a souvent parlé du manque de leadership dans le vestiaire la saison dernière et perdre son capitaine et un assistant-capitaine sur une longue période n’aura sûrement pas aidé.

 

Troisièmement, il y a eu plusieurs distractions non contrôlées en 2011-2012. En premier lieu, il y a eu l’altercation entre P.K. Subban et Randy Ladouceur, puis tout ce qui a entouré les insuccès offensifs de Scott Gomez. La conséquence de tout cela fut que les joueurs du Tricolore n’ont pas pu se concentrer à 100 pour cent sur l’aspect hockey. Une autre distraction survenue l’an dernier est l’échange de Michael Cammalleri. Celui-ci a été échangé au beau milieu du match du 12 janvier 2012 face aux Bruins et on apprenait qu’il a été échangé à Calgary. Cammalleri a voulu récupérer son dernier chandail, mais Gauthier a refusé, protestant que ce dernier avait à payer 1250$ pour le récupérer.

 

Quatrièmement, il y a eu de mauvais échanges de la part du D.-G. Pierre Gauthier. Le plus marquant aura été celui envoyant Jaroslav Spacek aux Hurricanes de la Caroline en retour de Tomas Kaberle. Ce fut un autre geste de panique de la part de Pierre Gauthier. Non seulement Spacek avait un moins grand impact sur la masse salariale, mais son contrat venait à échéance deux ans plus tôt! Bien sûr, le but de cette transaction était de relancer l’attaque à cinq, mais sans voir de progression. D’ailleurs, Kaberle n’a récolté que 11 points en avantage numérique pendant ses 43 matchs en plus de ne pas être un facteur important dans l’aspect défensif.

 

Pour conclure, vous constatez bien que ce ne sont que quatre décisions ou malchances qui ont probablement drastiquement changé l’issu de la saison 2011-2012 du Canadien de Montréal. Mais pour revenir à la question posée plus tôt, est-ce que le Canadien méritait vraiment la 28e position de la LNH si on se fie seulement à leur alignement sur papier? Absolument pas. La preuve c’est que les acquisitions qui ont été faites durant la saison morte n’ont pas eu un impact majeur jusqu’à maintenant.

 

Francis Bouillon est un « bon Jack » et il fait le travail demandé de façon très honnête sans toutefois en donner plus qu’il le faut. Pour ce qui est de Colby Armstrong, celui-ci a été décevant depuis le début de la campagne avec seulement deux mentions d’assistance en 17 parties. Celui qui a le plus gros impact, selon moi, est Brandon Prust. Bien qu’il n’ait amassé que cinq points en 17 rencontres, son aspect robustesse est très intéressant. À ce jour, il a déjà jeté les gants à six reprises en plus d’afficher un différentiel de +7.

Photo | Canada.com

Photo | Canada.com

 

Là où la différence s’est fait ressentir, c’est derrière le banc, ainsi qu’à la direction de l’organisation. On a vu l’arrivée de Marc Bergevin, puis Michel Therrien et plusieurs adjoints d’expérience tels que Clément Jodoin, Jean-Jacques Daigneault ou Gérard Gallant. Ils ont ensemble apporté une nouvelle philosophie un peu plus axée sur la défensive en plus d’offrir un encadrement accru à leurs joueurs.

 

On pourrait dire que la venue de Galchenyuk et Gallagher a peut-être été la bougie d’allumage cette année, mais encore faut-il les utiliser à bon escient et c’est exactement ce que Therrien fait. C’est donc pourquoi je n’ai que des éloges à faire à Michel Therrien et que je crois que les présents succès du Canadien de Montréal sont en grande partie liés à lui.

 

Maintenant, reste à voir si le Tricolore pourra maintenir le cap et s’il pourra continuer à rester en tête de sa division…

Tags: , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Rick is the Editor-in-Chief, lead contributor, and owner of the All Habs network of websites. His mission is to build a community of Canadiens fans who are informed, engaged and connected. He is the vision behind all four sites within the network - All Habs, Habs Tweetup, We Are Canadiens, and The Montreal Forum - and is responsible for the design and layout of each. In concert with the strong belief that "Habs fans are everywhere!", Rick is pleased that people use All Habs as a conduit to find and connect with other Habs fans worldwide. He is also proud that Habs Tweetups have allowed fans to meet in person and develop long lasting friendships. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top