Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Chansons de Noël sur le Lockout de la LNH

By on décembre 23, 2012 in Partisan with 0 Comments

par Joce, Rédacteur Principal, Le Magazine All Habs

Alors que les partisans de la LNH se posent la question à savoir s’il y aura une saison oui ou non, la période des Fêtes est arrivée et bien que le lock-out soit une chose sérieuse, tout a été dit à ce sujet. Mais pourquoi laisser quelques millionnaires et milliardaires ruiner ce beau temps de l’année? Prenons un peu de recul et profitons de cette période avec les gens qu’on aime, écoutant nos chansons de Noël préférées … à moins d’être un vrai mordu de la LNH. Alors, vous voudrez changer un peu les paroles.

santacash

PENTICTON, C.-B. — Prenez-vous un verre, assoyez-vous devant votre foyer et laissez-vous emballer par l’esprit de Noël en chantant quelques chansons du lockout de la LNH, chansons qui, espérons-le, ne deviendront jamais des classiques!

AllHabsXMASsongs

Partisans oubliés
(Les enfants oubliés)

Partisans oubliés traînent dans les rues
Sans but et au hasard
Ils ont froid, ils ont faim, du hockey ils n’ont plus
Et leurs yeux sont remplis de brouillard

Comme une volée de pauvres moineaux
Ils ont pour rêver le Match et Dandenault
Recroquevillés sacrant à Donald Fehr
Dans leur pull-over du CH abimé

Partisans oubliés n’ont pour seul passe-temps
Que les matchs de football
Dans le creux de leurs mains
Ils tendent aux passants
Des billets des parties cancellées

Ils ont espéré d’un naïf amour
Que quelqu’un enfin pense à eux un jour
Ils ont pour espoir que les joueurs et Fehr
Puissent s’entendre enfin avec Bettman et Daly

Partisans oubliés traînent dans les rues
Tout comme des petits vieux
Ils ont froid, ils ont faim, du hockey ils n’ont plus
Mais ce sont les enfants du bon Dieu

AllHabsXMASsongs

Mon beau crétin
(Mon beau sapin)

Mon beau crétin, roi des lock-outs
Que j’haïs ta tenure!
Quand par l’hiver, pour négocier
Tu fermes les portes, maudit aigret!
Mon beau crétin, roi des lock-outs
Tu vas perdre ta gageure.

Les proprios te plantèrent chez nous
Maudit quel désespoir,
Mon beau crétin, comme il est fou
De te voir ruiner le tout,
Les proprios te plantèrent chez nous
Tu as créé un enfer.

Mon beau crétin il est donc vrai
Tu ruines notre image
Les matchs ratés ne mentent jamais
Que tu nous foute la paix.
Mon beau crétin part à jamais
Qu’le hockey reprenne son image.

AllHabsXMASsongs

J’ai vu Gary embrasser Donald Fehr
(J’ai vu maman embrasser le Père Noël)

Moi, j’ai vu petit Gary hier soir
En train d’embrasser Donald Fehr
Ils étaient sous le gui et me croyaient endormi
Mais sans en avoir l’air, j’avais mes deux yeux entr’ouverts
Ah si Daly était v’nu à passer
Je m’demande ce qu’il aurait pensé
Aurait-il trouvé naturel, vu qu’ils sont à négocier
Que Gary embrasse Donald Fehr

Moi, j’ai vu petit Gary hier soir
En train d’embrasser Donald Fehr
J’ai bien cherché pourquoi, et j’ai deviné, je crois
C’est parce qu’ils voulaient en finir avec le lock-out
Aussi pour l’an prochain, j’ai bon espoir
Que la LNH sera en affaires
Mais cette fois, je f »rai pas semblant de dormir profondément
Si Gary embrasse Donald Fehr

AllHabsXMASsongs

Promenade des nonos
(Promenade en traîneau)

Au petit trot s’en va Donald Fehr avec ses gorlots
Et Gary Bettman joyeusement dévale avec les proprios
Négociations s’accrochent encore on cancelle un peu
Pour succéder il faudra un jour que tu t’assoies avec eux

Oh di hop, oh di hop, oh di hop, ohé, ohé mes nonos
Enfermez-vous donc dans votre bureau
Oh di hop, oh di hop, oh di hop, ohé
Retournez au boulot
L’un avec l’autre on négocie comme deux moineaux dans un nid

C’est merveilleux de voir, comment une bande de crétins
Devant nos yeux, se battent pour l’argent qu’on met dans leurs mains
Parfois tu cris car ça fruste un peu, c’est stupide parfois
Moi je souris, je suis un ambitieux et je garde la foi

Les parties ont décidé d’envoyer tout en court
Allons-nous enfin pouvoir voir du hockey un jour
Car c’est la troisième fois que Gary Bettman nous met en pleurs
Et il ne se fait pas beaucoup d’admirateurs

Mais voici notre saison qui est en risque pas loin
Ils devront bien négocier ensemble dans un coin
Je me vois déjà espérer, sur FDF, le coeur content
Près d’amis et d’autres fantômes qui nous attendent

AllHabsXMASsongs

More songs in English: NHL Lockout Christmas Songs

Tags: , , , , , , ,

About the Author

About the Author: J.D. is a Senior writer for All Habs as well as Associate-Editor for the French version Le Magazine All Habs, while one of three Administrators of the fan forum Les Fantômes du Forum. He has created the handle Habsterix as a fictional character for the sole purpose of the internet. It is based on the cartoon Asterix of Gaule and his magic potion is his passion for the Montreal Canadiens. How old is he? His close friends will tell you that he’s so old, his back goes out more than he does! He was born when Béliveau lifted the Cup and remembers the days when seeing the Habs winning was not a wish, it was an expectation. For him, writing is a hobby, not a profession. Having moved to beautiful British Columbia in 1992 from his home town of Sherbrooke, Quebec, he started writing mostly in French to keep up his grammar, until non-bilingual BC friends pushed him into starting his own English Blog. His wife will say that he can be stubborn, but she will be the first to recognise that he has great sense of humour. He is always happy to share with you readers his point of views on different topics, and while it is expected that people won’t always agree, respect of opinions and of others is his mission statement. || J.D. est Rédacteur-Adjoint sur Le Magazine All Habs et il est un Rédacteur Principal sur le site anglophone All Habs, tout en étant un des trois Administrateurs du forum de discussion Les Fantômes du Forum. Il a créé le pseudonyme Habstérix comme caractère fictif pour l’internet. Celui-ci est basé sur Astérix de Gaule et sa potion magique est sa passion pour les Canadiens de Montréal. Lorsqu’il est né, Jean Béliveau soulevait la Coupe Stanley et il se rappelle des jours où gagner n’était pas un espoir, mais une attente. Pour lui, écrire est un passe-temps, pas une profession. Ayant déménagé dans la superbe Colombie-Britannique en 1992 en provenance de sa ville natale de Sherbrooke, Québec, il a commencé à écrire en français pour garder sa grammaire, jusqu’à ce que ses amis anglophones ne réussissent à le convaincre d’avoir son blog en anglais. Son épouse vous dira qu’il est têtu, mais elle sera la première à reconnaître son grand sens de l’humour. Il est toujours fier de partager avec vous, lecteurs et lectrices, ses points de vue sur différents sujets, et quoi que les gens ne s’entendent pas toujours sur ceux-ci, le respect des opinions et des autres est son énoncé de mission. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top