Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Chassez le naturel et il revient au galop

By on février 10, 2013 in Partisan with 1 Comment

par Alexandra Philibert, Chroniqueuse, Le Magazine All Habs

MONTRÉAL, QC — Les chaises pliantes étaient déjà sur le coin de la porte accompagnées des trompettes qui serviraient à acclamer nos vainqueurs comme Réjean Tremblay l’avait si bien mentionné dans le Journal de Montréal. Boston, Buffalo et Toronto ont tôt fait de ramener le Canadien à la réalité.

Une équipe revigorée, pimpante qui semblait bien se fondre dans le nouveau système implanté par Michel Therrien et ses compatriotes après seulement huit matchs, c’était de ça qu’avait l’air le Canadien de Montréal. Voilà qu’après 11 parties, dont six victoires et cinq défaites, le tricolore a repris ses vieilles habitudes.

Nous avons compris par le passé qu’une équipe ne devient pas championne en étant la plus indisciplinée du circuit. On ne peut non plus passer sous silence le travail affreux des arbitres en général dans la LNH qui appliquent les règlements à la lettre, voir même un peu trop. Malgré le manque de constance des zèbres, il serait faux de dire que le Canadien n’a pas sa part de blâme dans l’histoire. Parlez-en à Ryan White.

François Lacasse | Getty

François Lacasse | Getty

Si seulement ce n’était que de la faute de Ryan White. Cette équipe de 24 joueurs recommence à jouer comme une équipe individualiste. Comme des joueurs qui n’en ont que faire du résultat, mais qui surtout ne semblent pas comprendre encore une fois qu’un match dure 60 minutes, et non 15 minutes. Un groupe où la cohésion qui existait parmi trois des quatre trios a perdu tous ses repères et pourtant.

Rien n’excuse les trois défaites consécutives, ni Ryan White, ni les arbitres, ni les gardiens, ni Michel Therrien, ni même le retour de P.K Subban. La Sainte-Flanelle  s’est assise sur ses lauriers. Contre Buffalo, on pourra dire que Budaj n’a pas été à son mieux, le bâton mal positionné, pas assez rapide pour fermer ses jambières, mais les joueurs n’effectuaient pas une grande couverture défensive. Contre Boston, le Canadien dominait en première, a été opportuniste en deuxième et en troisième a tout simplement laissé filer le match, mais contre Toronto, il a été mauvais dans tous les sens du terme.

Michel Therrien et ses acolytes auront du pain sur la planche pour faire comprendre aux joueurs que le relâchement n’a pas sa place sur la patinoire. De leurs faire perdre des habitudes ancrées profondément en eux. Chassez le naturel et il revient au galop, mais peut-être que l’entraîneur-chef réussira à amener les joueurs à travailler à leur plein potentiel.

Il ne faut pas paniquer, mais ne pensez pas non plus voir le Canadien de Montréal en première position cette année.

Tags: , , , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiante en communication, Alexandra aime les mots, la vie, mais surtout le hockey. Amoureuse du sport, elle a trouvé sa voie en communication par une émission "Making of" du hockey du Samedi Soir à RDS. Alexe ne cesse d'analyser et de s'informer, elle tente par tout les moyens d'en apprendre plus pour mieux maîtriser la matière. Elle espère un jour oeuvrer dans le monde journalistique sportif où à quelque chose qui s'y rattache. Enjouée, et amoureuse de la vie, elle se fait un plaisir de remercier les gens qui l'aident à s'épanouir. Intègre, et fidèle à elle-même, elle cherchera toujours à se dépasser. Le Canadien est son équipe, mais jamais elle ne s'abstiendra de les varloper s'il le faut. Alexandra studies communication. She loves life, enjoys writing and has a passion for hockey. A connoisseur of sports, she decided to pursue a career in communication after watching a program about the making of a Saturday night hockey broadcast on RDS. Alexandra applies her healthy curiosity and analytical skills when researching and writing about any topic. She hopes one day to be a sports journalist or work in a field related to sports. Cheerful and optimistic, Alexandra remains thankful to all those who help her flourish and encourage her to pursue her dreams. Integrity, loyalty and hard work are her hallmarks and wich allow her do the right thing and surpass her own high expectations of herself. While the Habs are her team, Alexandra will not be shy criticizing the home team - when deserved! .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There is 1 Brilliant Comment

Trackback URL | Comments RSS Feed

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top