Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

David Desharnais et les pires contrats de la LNH

By on novembre 16, 2013 in En Vedette with 0 Comments

Par Joce, Rédacteur Principal, Le Magazine All Habs

Il ne fait aucun doute que les partisans du Canadien sont passionnés et il serait surprenant d’en trouver qui suivent autant les plus petits détails de leur équipe favorite. Y a-t-il une équipe avec autant de couverture médiatique que le Canadien? Cela crée une grosse compétition pour obtenir sa part de marché afin d’attirer les gens à leur média, ce qui pousse les journalistes à parfois aller aux extrêmes et de trouver des sujets créatifs et différent, incluant la controverse. Aucune équipe n’est plus analysée sauf peut-être les Yankees de New York au baseball.

desharnaiscontract

PENTICTON, C.-B. – Cette compétition crée des personnalités médiatiques plus grandes que la terre comme les trois grands, Bob McKenzie, Darren Dreger et Pierre LeBrun, ainsi que des douzaines qui tentent de les imiter. Certains croient qu’ils y sont et je laisse aux lecteurs de déterminer lesquels, mais ce phénomène s’étend aussi à la travers cette horde de partisans comme la mauvaise herbe. Parce que tous ont accès aux mêmes médias sociaux, avec leur accès aux blogs et avec autant de site web faisant leur apparition un peu partout, les gens imitent les journalistes et se prennent souvent pour eux, tombant dans ce tourbillon de sensationnalisme que les médias traditionnels nous guident. Les performances des joueurs ainsi que les décisions de l’entraîneur sont sur-analysées, les gestes des DGs sont épiés de près plus que jamais et il n’y a tout simplement plus de place pour le bon sens car une fois les mots publiés sur le web, c’est au point de non-retour. C’est là que les gens tentent de sauver leur honneur, les partisans se battant afin de justifier ce qu’ils ont jadis écrit et allant jusqu’à suivre l’opinion populaire afin de se gagner de l’appui.

Ceux qui me connaissent savent bien que je n’ai certainement pas peur d’aller contre le courant, de brasser les choses et ce, même contre l’opinion populaire. Je fais souvent exprès de montrer l’autre côté de la médaille, celle que les gens tentent souvent d’ignorer car cela va contre leurs dires, leurs croyances. La saveur du mois chez le Canadien est David Desharnais. L’abaisser est considéré à la mode, voir même espérer qu’il se plante. Même le maire de Montréal le fait! Heureusement, il y en a qui voit à travers cette fumée et je lisais Eric Engels sur twitter, disant que «… ça m’étonne toujours de voir les gens espérer que quelqu’un se plante juste pour qu’ils puissent avoir raison. C’est pathétique.»

Voici un gars du coin qui a toujours dû travailler pour avoir ce qu’il a, un qui a dû se prouver à tous les niveaux, un petit joueur de centre qui a connu du succès partout et qui, il n’y a qu’une couple de saisons, pivotait le meilleur trio de l’équipe. Il reçoit finalement l’assurance méritée d’un contrat de quatre ans d’une valeur de 14$ millions. Malheureusement pour lui, il a éprouvé des difficultés coïncidant avec cette signature et il n’en fallu pas plus pour que les vautours s’en prennent à lui, allant jusqu’à dire qu’il s’assoyait sur son contrat! Ce n’est pas connaître Desharnais, qui est non seulement un guerrier, mais un travailleur honnête, un qui est aimé et respecté par tous autour de l’équipe. Aucun exemple n’est plus évident que la réaction des joueurs au banc après qu’il eut marqué le but de la victoire en fusillade contre les Blue Jackets de Columbus. Rarement a-t-on vu une telle démonstration de joie après un but en fusillade… en novembre!

Alors s’il vous plait, bien que d’analyser est correct, ainsi que d’être un partisan, d’avoir ses préférés (et moins préférés), faisons l’effort de ne pas aller trop loin, jusqu’à souhaiter l’échec juste pour avoir raison. Écoutez ces coéquipiers parler de lui, regardez leur interaction avec lui et surtout, ne prenez pas la position de non-retour en étant tellement impliqué à l’abaisser, vous forçant ainsi à souhaiter qu’il se plante afin d’avoir raison avec vos dires ou écrits sur lui, son entraîneur ou sur le DG de l’équipe. Laissez cela aux médias.

LES PIRES CONTRATS

Beaucoup d’emphase a été placée sur le contrat de Desharnais, certains le qualifiant d’un des pires de la LNH en ce moment. Je lisais récemment un commentaire d’une personne qui le comparait à ceux de David Clarkson et Ryane Clowe, ce qui m’a donné l’occasion de faire un peu de recherche. Desharnais est sous contrat jusqu’en 2015-16 avec une moyenne de 3,5M$ par saison. Les rachats d’amnistie ont effacés plusieurs mauvais contrats mais il en reste beaucoup, les DGs étant désespéré en tentant de convaincre les joueurs de signer avec leur équipe. J’ai donc compilé 15 des pires contrats actuels dans la LNH :

15. Claude Giroux (PHI) – 8,275M$ jusqu’en 2021-22
Après un lent début de saison, Giroux a 11 points en 19 parties et les choses semblent se replacer, beaucoup mieux qu’il y a une semaine à peine. Mais ce long contrat en a plusieurs qui se posent des questions sur le terme/duration pour un joueur qui n’a pas un point par match en moyenne.

14. Dustin Brown (LAK) – 5,875M$ jusqu’en 2021-22
Bien que Brown soit un excellent joueur, il n’a que sept points en 20 parties jusqu’ici. Ce qui rend ce contrait mauvais est la duration, surtout s’il ne retrouve pas la forme.

13. Kris Letang (PIT) – 7,25M$ jusqu’en 2021-22
Mettons quelque chose au clair : Letang est un bon joueur qui excelle sur l’avantage numérique et il est un bon patineur. Mais les deux dernières saisons ont exposé de grandes carences défensives, et c’est beaucoup d’argent pour longtemps.

12. Luke Schenn (PHI) – 3,6M$ jusqu’en 2015-16 with limited NTC
Dans ce qui semble être la ville aux mauvais contrats, Schenn semble avoir de la difficulté à produire au niveau de son contrat, étant laissé dans les gradins cette saison. Ce qui rend les choses plus compliquées c’est que les Flyers ont donné James van Riemsdyk pour l’obtenir.

11. Tyler Myers (BUF) – 5,5M$ jusqu’en 2018-19 with NMC
Myers a montré de belles choses à ses débuts, mais les choses ont changées pour le grand défenseur depuis qu’il a signé ce contrat. C’est vrai que les Sabres ne forment pas une bonne équipe, mais il devrait faire partie de la solution. Jusqu’ici, il ne remplit pas ce rôle.

10. Brooks Laich (WAS) – 4,5M$ jusqu’en 2016-17 with limited NTC
En 20 parties cette saison, le joueur de trente ans n’a que cinq points et la pire fiche de l’équipe à -9.

9. Scott Hartnell (PHI) – 4,75M$ jusqu’en 2018-19 with NMC
L’ailier de 31 ans a reçu un vote de confiance lorsqu’on lui a consenti ce contrat à long terme mais il connait un début de saison bien modeste, à l’image de son équipe. Plusieurs se demandent s’il peut continuer à jouer ce style pour longtemps mais s’il ne le fait pas, il perdra de son efficacité.

8. Stephen Weiss (DET) – 4,9M$ jusqu’en 2017-18 with NMC
Weiss a trois points en 17 matchs jusqu’ici cette saison, loin de ce que les Red Wings et leurs partisans s’attendaient lorsqu’ils en ont fait l’acquisition. Incluant la saison dernière, Weiss a sept points à ses 34 derniers matchs, et il a une fiche de -16.

7. Travis Zajac (NJD) – 5,75M$ jusqu’en 2020-21 with NTC
Sa dernière saison de 20 buts date de 2009-10 et ses deux buts en 17 parties sont loin d’être rassurants.

6. Jordan Staal (CAR) – 6M$ jusqu’en 2022-23 with NTC
Les Hurricanes ont payé le gros prix pour faire l’acquisition de Staal des Pingouins de Pittsburgh et ce contrat de 10 pourrait revenir les hanter. Oh il est un bon joueur, mais trois buts en 19 matchs n’est pas la production anticipée d’un joueur de 6$ millions.

5. David Clarkson (TOR) – 5,25M$ jusqu’en 2019-20 with NMC
Après avoir servi une suspension pour avoir quitté le banc pour se joindre à une bagarre, Clarkson a deux passes cette saison. Plusieurs se posent la question à savoir si l’ailier de 29 ans redeviendra le marqueur qu’il était il y a deux ans.

4. Ryane Clowe (NJD) – 4,85M$ jusqu’en 2017-18 with NMC
À l’approche de la période des agents libres, tous savaient que Clowe et Clarkson seraient convoités et obtiendraient leur jour de paye et ce n’est pas une surprise de les retrouver tous deux sur cette liste. Une passe et -5 en six matchs n’est pas ce qu’a prescrit le docteur.

3. Brad Richards (NYR) – 6,67M$ jusqu’en 2019-20 with NMC
Beaucoup a été dit et écrit sur le contrat de Richards et plusieurs croyaient que les Rangers utiliseraient le rachat d’amnistie l’été dernier. J’étais un de ceux qui prêchaient d’attendre à l’été prochain et jusqu’ici, il a 15 points en 18 parties sous Alain Vigneault.

2. Tuomo Ruutu (CAR) – 4,75M$ jusqu’en 2015-16 with NMC
La dernière fois que Ruutu a atteint le plateau des 20 buts fut en 2008-09 et ses deux passes jusqu’ici cette saison ne sont pas assez. Ajoutez une clause de non-mouvement et vous avec un mauvais contrat.

1. Ville Leino (BUF) – 4,5M$ jusqu’en 2016-17
Il y a mauvais, et il y a Leino mauvais. Depuis qu’il a profité de son éligibilité, il a été une grande déception pour les Sabres et heureusement pour lui, il joue dans un marché où… tout le monde s’en fout. Imaginez-le dans un marché de hockey!

Certains diront que le contrat de David Desharnais devrait être parmi cette liste et bien que le contrat ne semble pas trop bon jusqu’ici, je crois personnellement qu’il se retrouve tout juste hors des Top 15 contrats de la honte.

Tags: , , , , , , ,

About the Author

About the Author: J.D. is a Senior writer for All Habs as well as Associate-Editor for the French version Le Magazine All Habs, while one of three Administrators of the fan forum Les Fantômes du Forum. He has created the handle Habsterix as a fictional character for the sole purpose of the internet. It is based on the cartoon Asterix of Gaule and his magic potion is his passion for the Montreal Canadiens. How old is he? His close friends will tell you that he’s so old, his back goes out more than he does! He was born when Béliveau lifted the Cup and remembers the days when seeing the Habs winning was not a wish, it was an expectation. For him, writing is a hobby, not a profession. Having moved to beautiful British Columbia in 1992 from his home town of Sherbrooke, Quebec, he started writing mostly in French to keep up his grammar, until non-bilingual BC friends pushed him into starting his own English Blog. His wife will say that he can be stubborn, but she will be the first to recognise that he has great sense of humour. He is always happy to share with you readers his point of views on different topics, and while it is expected that people won’t always agree, respect of opinions and of others is his mission statement. || J.D. est Rédacteur-Adjoint sur Le Magazine All Habs et il est un Rédacteur Principal sur le site anglophone All Habs, tout en étant un des trois Administrateurs du forum de discussion Les Fantômes du Forum. Il a créé le pseudonyme Habstérix comme caractère fictif pour l’internet. Celui-ci est basé sur Astérix de Gaule et sa potion magique est sa passion pour les Canadiens de Montréal. Lorsqu’il est né, Jean Béliveau soulevait la Coupe Stanley et il se rappelle des jours où gagner n’était pas un espoir, mais une attente. Pour lui, écrire est un passe-temps, pas une profession. Ayant déménagé dans la superbe Colombie-Britannique en 1992 en provenance de sa ville natale de Sherbrooke, Québec, il a commencé à écrire en français pour garder sa grammaire, jusqu’à ce que ses amis anglophones ne réussissent à le convaincre d’avoir son blog en anglais. Son épouse vous dira qu’il est têtu, mais elle sera la première à reconnaître son grand sens de l’humour. Il est toujours fier de partager avec vous, lecteurs et lectrices, ses points de vue sur différents sujets, et quoi que les gens ne s’entendent pas toujours sur ceux-ci, le respect des opinions et des autres est son énoncé de mission. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top