Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Défaite en ouverture locale, Marqueur recherché!

By on octobre 11, 2017 in Analyse, Revue de Matchs with 0 Comments

((Photo par Ben Pelosse / JdeM)

par Pierrick Cusson, Chroniqueur, Le Magazine All Habs

Montréal, QC. — Quatre est le nombre de buts marqués par Alexander Ovechkin contre le Canadien cette saison en une seule rencontre. C’est également le nombre de buts inscrits par la troupe de Claude Julien depuis quatre rencontres. Vous convenez que ceci est inacceptable si le Canadien espère remporter des matchs. C’est pourtant ce que l’équipe semble seulement être capable de faire.

Quand c’est rendu que ton gardien vedette doive être en mesure de gagner tous les matchs 2-1 ou 1-0, c’est une pression colossale ainsi qu’une pression qu’aucun individu n’a à subir, et davantage lorsque tu es le joueur le plus épié de la planète hockey. Je fais référence, vous l’aurez deviné à Carey Price.

Certes, les chiffres de ce dernier en début de saison ne sont pas ceux auxquels nous nous sommes habitués à voir au cours des dernières années, mais encore une fois hier soir il fut laissé sans support de la part de l’offensive. Price peut faire quelques miracles ici, et là, il peut voler des matchs au rythme d’une dizaine par saison, mais ne peut tout simplement pas être celui qui marque les buts.

Le résultat fut donc une autre défaite au dossier de ce dernier. Le Canadien s’inclinant 3-1, et ce malgré 42 tirs sur le filet adverse.

Drouin, Pacioretty, Galchenyuk

C’est connu l’équipe à peine à marquer des buts depuis le début de la saison, mais ou sont les Jonathan Drouin qu’on nous rentre dans la gorge comme super-vedette, Max Pacioretty qu’on qualifie comme étant dans la même classe qu’Alexander Ovechkin en ce qui à trait au talent de marquer des buts, et Galchenyuk le futur centre vedette promis de l’équipe devenue ailier gauche par surcroit d’un 3e voir 4ème trios?

C’est trois joueurs, son la clef offensive du Canadien de Montréal, et devront trouver une issue ENSEMBLE pour parvenir à marquer davantage de buts, mais surtout gagner des rencontres. Les Joueurs tels: Paul Byron, Brendan Gallagher, et Charles Hudon de ce monde ne seront pas ceux qui feront gagner cette équipe. Encore moins les Philippe Danault, Torrey Mitchell, Ales Hemsky ainsi que les autres dont je n’ai pas énuméré.

Le tout doit passer par l’éveil collectif de ces trois joueurs, sans quoi l’équipe se retrouvera dans de beaux draps! Alors, pourquoi ne pas essayer de les regrouper ensemble? Certains diront que Galchenyuk ne mérite pas un tel traitement de faveur, mais est-ce que nous rendons justice à l’équipe en faisant jouer ce dernier avec Danault, Mitchell, et Shaw?

Certes, le jeune à une part du blâme, mais après 4 matchs, et 4 buts marqués l’idée de viser un seul joueur m’apparait pour le moins contestable? Combien de points supplémentaires tous les autres joueurs de l’équipe ont’-ils actuellement? Poser la question c’est y répondre.

Il n’y a plus question de chercher un ou des coupables, mais davantage de trouver des solutions, et rapidement. Il n’y a je répète aucun lieu de paniquer si rapidement dans la saison, mais il n’y a aussi aucune raison de s’acharner sur un seul joueur depuis le début de la saison.

Le résultat doit primer avant tout, et dans l’état actuel des choses il est très injuste de tout mettre sur le dos Alex Galchenyuk.  Si le Canadien désire réellement relancé son jeune joueur, il devra le remettre plus tôt que tard dans des conditions gagnantes, et avec des joueurs de talents.

Davidson stabilise la défense

Brandon Davidson acquis l’an dernier en échange de David Desharnais a connu un camp d’entraînement excessivement difficile pour ne pas dire atroce. Cependant, rendons à César ce qui lui revient, car depuis deux rencontres le défenseur arborant le numéro 88 joue beaucoup mieux pour ne pas dire très bien.

Il réalise de belles sorties de zone, et réussies presque qu’ à nous faire oublier son catastrophique camp d’entraînement. Il joue comme un joueur régulier de la LNH, et ceci est une bonne nouvelle pour l’équipe diriger par Claude Julien.

Contrairement à un ancien joueur de la Sainte-Flanelle, son temps passé sur la galerie de presse semble lui avoir été bénéfique, et non inutile comme Nathan Beaulieu avait affirmé lorsque ce dernier avait été invité à émettre ces commentaires sur le sujet.

Pour ce qui est du reste de la défensive, elle joue beaucoup mieux. Les défenseurs reculent beaucoup moins, et les attaquants aident davantage la défensive ce qui offre une transition attaque/défense beaucoup plus rapide. Ceci étant dit tous n’est pas roses, et bien que le Canadien ait diminué les chances de marquer de l’adversaire de manière exponentielle il n’en demeure pas moins que les revirements commis arrivent à de bien mauvais moments, et au bien mauvais endroit.

Effectuer un revirement en zone offensive peut se réparer. L’effectuer à quelques pieds du filet rend l’équipe dangereusement plus vulnérable, et à cet égard l’équipe à encore bon nombre de correctifs à effectuer.

Pour terminer, le Canadien doit continuer de travailler, et lancer en direction du filet adverse. La rondelle finira par traverser la zone des buts avec plus de régularité, et ceci pourrait bien se produire dès le prochain match à domicile contre les Maples Leafs de Toronto qui ont une défensive vulnérable. Cependant, et ce même s’il est encore très tôt en saison régulière nous pouvons déjà dire qu’il s’agit d’un match barème, et d’un match intradivision de quatre points. Voici donc un match que le Canadien se devra de gagner si ultimement il espère faire partie de la danse du printemps!

Bon match à tous!

Tags: , , , , ,

About the Author

About the Author: .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top