Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Des Jeunes plein d’Avenir, des Vétérans plein de Présent

By on octobre 30, 2013 in Partisan with 0 Comments

par Sophie Lamote, Rédactrice, Le Magazine All Habs

MONTRÉAL, QC– Bon, j’avoue à demi-mot ce soir que je suis surprise… voire même impressionnée! Suis-je la seule à avoir craint un inéluctable écroulement de notre équipe préférée depuis l’hécatombe de pions-clés tels Pacioretty, Prust ou encore Brière ? Oui je l’avoue, je nous voyais déjà accumuler les défaites aussi rapidement qu’un tweet irréfléchi d’Alexandra Wozniak… Je nous imaginais déjà nous faire avaler tout crus par des Requins San Juanais, subissant un écrasant et humiliant revers… Je nous pensais déjà au fin fond du classement, croisant le fer avec des Sabres de Buffalo!

Quand on décortique les deux dernières parties du Canadien de Montréal, il faut avouer que les affrontements n’ont pas été marqués par une offensive impressionnante du jeu tricolore, c’est le moins qu’on puisse dire… Deux gains d’affilé, trois succès en quatre parties, il n’y a pas de quoi crier Victoire tout de suite, il n’y a pas de quoi s’exciter le Partisan! Surtout pas quand on voit l’exaltation qui en ressort! C’est bien vrai! Oserais-je dire même que les insomniaques montréalais n’ont plus dû avoir de gros problèmes depuis quelques parties…

BudajPar contre, là où l’on peut –  me semble-t-il – se réjouir, c’est dans l’attitude de la formation montréalaise, plus particulièrement dans le concept d’équipe instauré par Michel Therrien. Match après match, grâce à un coup de baguette magique ou deux, MT nous a habitués, depuis qu’il est à la tête de cette formation, à trouver une solution à tout problème. Et il continue à le faire d’une main de maître cette année! Il inspire le respect, il croit en chacun des membres de son équipe, il solidifie la confiance de chacun, particulièrement celle des « kids » CH. Et ce n’est définitivement pas pour rien qu’en 24 heures, ses hommes se sont jetés devant la rondelle à 57 reprises. Considérant que la moyenne par match est d’habitude d’environ 15, le mot « pucké » doit ici définitivement prendre tout son sens dans le vestiaire montréalais… Et cela c’est sans compter les 53 tirs cumulativement arrêtés par Carey Price et Peter Budaj au cours des deux dernières parties. Les gars sont dédiés à lui, à cette équipe et à ce logo CH dont on sent qu’ils sont de plus en plus fiers! Michel Therrien, Marc Bergevin et l’entièreté de l’État-Major se font désormais un devoir d’inspirer cette nouvelle philosophie. Et cette nouvelle énergie, ce nouveau principe transpire de notre écran!

D’autres éléments attisent mes espoirs que je tente de calmer, car je sais à quel point l’accès aux séries éliminatoires sera âpres et difficiles! Ces éléments, on les voit transparaître presque tous les soirs depuis le début de la saison… Je parle bien sûr du talent pur qui jaillit tout naturellement des jeunes de cette équipe… Gallagher, Galchenyuk, Eller, et maintenant Bournival et pourquoi pas, même Leblancbournival

Comme vous avez pu le lire dans ma chronique précédente, j’étais la première à penser que la seule manière pour que cette équipe ne s’effondre pas après autant de blessures importantes consiste à la prise en main de la situation par les vétérans tels Plekanec, Gionta, Desharnais, etc. Et en soit je n’avais pas tort! On s’entend pour dire que les Pleky, Gio et Markov sont très solides depuis quelques matchs et remplissent leurs rôles à merveille! Mais force est de constater également que ce sont les jeunes qui semblent inspirer et éveiller un second souffle aux plus vieux. Et c’est exactement là que je me suis trompée! Qui aurait cru qu’un petit jeune de 21 ans de Shawinigan réveille les ardeurs de ses 2 compagnons de trio qui semblaient s’endormir quelque peu. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : depuis que MaxPac est sur la touche et que les trios ont du même coup dû être totalement remaniés, Bournie a accumulé 3 buts et  4 passes, Pleky en a eu 5 et 4, et Gio 2 et 3.

(Photo by Richard Wolowicz/Getty Images)

Mettons-nous d’accord tout de suite sur une chose, le party sur Sainte-Cath, ce n’est peut-être pas pour le Printemps prochain, mais wow que ces jeunes seront capables de réaliser de grandes choses dans un avenir plus ou moins rapproché! Je continue à y croire et à le crier fort : avec une équipe de tels jeunes loups aux talents aiguisés, on pourra un jour aller très très loin…. Je ne suis pas devin, ni voyante, mais il faut pouvoir avouer que cette équipe a du gros potentiel! Bravo les boys, on ne lâche rien et on continue à travailler fort!

Tags: , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Née à Bruxelles en Belgique, Sophie est canadienne de nationalité depuis 2 ans, et québécoise de cœur depuis plus de 10 ans. Sportive depuis sa plus tendre enfance, c’est tout naturellement qu’elle a adopté le sport national de son pays dès qu’elle a posé le pied sur le sol québécois il y a une décennie. Titulaire d’une maîtrise en communication et d’un baccalauréat en éducation physique, Sophie a une passion équivalente pour l’écriture et le hockey. Écrire sur le hockey est devenu une évidence, se consacrer aux Canadiens de Montréal, une religion. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top