Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Du hockey balle chez les pros

By on octobre 17, 2012 in Partisan with 0 Comments

par Simon Servant, Rédacteur, Le Magazine All Habs

ST-EUSTACHE, QC — Bonjour à tous les lecteurs et lectrices de All Habs.

Pour la grande majorité des gens, le mardi après-midi n’est pas synonyme de repos et de plaisir, mais de mon côté, c’est une autre histoire. Le mardi est ma seule journée de congé de la semaine et normalement, j’en profite pour faire le vide et ne plus penser aux problèmes quotidiens de la vie.

En cette journée de reprise des négociations entre la LNH et les joueurs – et ce revirement de situation de Bettman concernant la nouvelle offre proposée aux joueurs – je m’installe devant mon ordinateur, je complète mes lectures sportives et flâne sur les réseaux sociaux jusqu’à ce que je voie passer ceci :

Après m’être assuré qu’il s’agissait bien d’une vraie proposition de la part de notre nouveau « grinder » montréalais, je fais ni une ni deux et j’empoigne mes gants, mon bâton et mon chandail des Whalers et je me dirige au rendez-vous, à la Cour Windsor. C’était un signe d’en haut. Quelles sont les chances??

Photo: Simon Servant | Le magazine All Habs

Il y a du hockey au Centre Bell

J’arrive une bonne heure d’avance, premier au Centre Bell, et peu à peu, les médias arrivent et s’installent. Cabbie Richards, de son côté, installe les buts de brillante façon jusqu’à ce que Brandon Prust et Colby Armstrong se pointent le bout du nez. Nous étions environ une cinquantaine, des hommes comme des femmes, à faire la file indienne et à attendre de se faire choisir par les deux capitaines. Comme à la petite école.

Les règles étaient simples – même si c’était un match plus ou moins organisé, il en fallait – les rouges contre les bleus, cinq contre cinq, première équipe qui se rend à cinq buts remporte les grands honneurs. Pendant 45 minutes, les joueurs se livrent une chaude lutte et même si ce match pouvait avoir des apparences de match amical, personne ne veut perdre. Surtout pas nos professionnels.

Je fais deux apparitions sur l’aire de jeu, faisant un beau jeu défensif sur Colby Armstrong et récoltant une « passe-vidange » sur le but d’André Roy. Notre équipe (celle de Brandon Prust) l’emporte 5-3 et là je suis fier de pouvoir savourer le triomphe, mauvais perdant que je suis. J’ai contribué à cette victoire après tout!!

Suite aux poignées de main d’usage, le moment était opportun pour taquiner un peu l’adversaire, célébrer en équipe et prendre quelques photos.

La relation joueurs/partisans

C’est évident que les partisans ne vont pas se mettre à plaindre des millionnaires réalisant leur rêve et faisant partie d’une élite presqu’inatteignable, mais ce genre d’initiative fait toujours plaisir. Ça donne la chance aux partisans de voir le côté humain des joueurs et de les côtoyer, surtout pendant ces temps « durs » sans hockey. Ils ont tous été incroyablement sympathiques et disponibles, d’ailleurs.

Dans le conflit actuel de la LNH, les relations publiques sont très importantes et force est d’admettre que les propriétaires et Gary Bettman ne l’ont pas du tout. Le public est majoritairement du côté des joueurs et la proximité découlant d’un tel événement l’exprime bien. Les partisans ont une appartenance envers les joueurs, ils paient pour les voir jouer, achètent des chandails à leur effigie, interagissent avec eux sur les réseaux sociaux et ainsi de suite. C’est une relation qui dépasse de loin l’argent déboursé, ces derniers sont des modèles, des idoles, contrairement à ceux qui les emploient.

De mon côté, mon opinion est faite depuis longtemps. Les propriétaires considèrent les partisans comme une source de profits, mais selon moi, les joueurs considèrent beaucoup plus les fans comme une source de motivation, une raison additionnelle pour se lever le matin et s’entraîner au maximum afin de pouvoir leur procurer la Coupe Stanley. J’aime croire que ce qui s’est produit lors de ce mardi ne résulte que de la passion du hockey et non d’un « stunt » publicitaire.

C’est vrai que tout ce que j’ai écrit semble romancé un peu, mais qui peut se vanter d’avoir fourni une passe savante sur le premier but « non-officiel » de Colby Armstrong avec le tricolore?? Je pensais qu’on ne voyait ça que dans les films…

Tags: , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiant en communication à l'Université de Montréal, Simon est un passionné de sports qui rêve de devenir journaliste sportif. Souvent reconnu pour ses opinions tranchées, il peut aussi faire preuve de logique et d'objectivité. Maniaque de hockey, il a toujours son mot à dire sur son équipe favorite : Les Canadiens de Montréal et n'hésite pas pour analyser ce qui se passe dans l'équipe. De plus, Simon est aussi journaliste accrédité à la couverture de l'Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ // Communications student at the University of Montreal, Simon is passionate about every sport and dreams of becoming a sports journalist one day. Often known for his strong opinions, he can also be logical and objective. Hockey maniac, he always has something to say about his favorite team : The Montreal Canadiens and doesn't hesitate to analyze what's happening with the team. Also, Simon is covering as a journalist the Blainville-Boisbriand Armada team in the QMJHL. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top