Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Glorieux Souvenirs: La parade de la Coupe Stanley 1986

By on mai 10, 2012 in Partisan with 0 Comments

par Effie, AllHabs.net – traduit par Karine

La finale 1986 de la Coupe Stanley se disputait entre les Flames de Calgary et l’équipe la plus solide dans l’histoire du monde du sport, les Canadiens de Montréal. La série a duré cinq parties et l’histoire s’est écrite à la deuxième quand Brian Skrudland a marqué le but gagnant neuf secondes après le début de la période de prolongation. Cette série est mieux connue par le souvenir et l’émergence de Patrick Roy, surnommé Saint Patrick, qui est considéré comme l’un des meilleurs gardiens de buts de tous les temps.

Le samedi 24 mai 1986, la 23e Coupe Stanley était soulevée par Nos Glorieux.  Ils ont battu les Flames 4-3 au Saddledome.

MONTRÉAL, QC. — Ce n’est pas tous les jours que les Canadiens gagnent la Coupe Stanley.

(photo ourhistory.canadiens.com)

Cette phrase allait être son argument si son père disait « non ». Peter était en 3e année du secondaire et fréquentait le John F. Kennedy Comprehensive High School du quartier St-Michel. La nuit précédente, le Canadien avait remporté la Coupe Stanley et la parade se déroulerait le lundi 26 mai 1986.

Peter avait déjà planifié sa fuite de l’école si son père ne lui donnait pas son accord. Le lundi matin, il irait au dépanneur de son oncle avec son cousin et de là, les deux adolescents feraient leur chemin jusqu’au centre-ville.

Il espérait seulement que son père dise « oui ».

Lundi matin, Peter se préparait pour l’école et mangeait son bol de céréales dans la cuisine. Son père entra dans la pièce et demanda, tout naturellement : « Tu ne vas pas à la parade? ».

Il était emballé!

Peter pourrait assister à la parade de la Coupe Stanley avec la bénédiction de son père!

Peter appela son cousin John, lui dit la bonne nouvelle et ensemble, ils partirent.

Il était 10 heures lorsqu’ils arrivèrent à la station de métro Guy. Les fans commençaient déjà à se rassembler dans la rue.

Les jeunes hommes demandèrent à l’officier de police l’itinéraire de la parade. L’officier répondit qu’elle proviendrait de l’est, emprunterait l’artère principale et se terminerait au Forum.

Peter et John marchèrent jusqu’à la Place des Arts.

Lorsqu’ils atteignirent le coin Jeanne Mance et Ste-Catherine, la parade avait déjà débuté.

Les joueurs se tenaient debout dans des voitures Chrysler K-cars décapotables, sans protection vis-à-vis la masse de fans, pratiquement dans la foule!

photo credit – Bernard Brault

Ce fut à ce moment que Peter et John le virent.

Chris Chelios.

Le dieu grec de la glace!

Sans perdre un instant, ils ont sauté dans la voiture et ont entouré les épaules de Chelios de leurs bras. Ils lui ont dit qu’ils étaient Grecs et Chelios les a invités à rester!

Ce dernier était légèrement ivre. Les fans lançaient des cannettes aux joueurs et célébraient leur victoire!

Qui pouvait les blâmer?

Peter et John restèrent dans la voiture avec Chelios et ce, jusqu’à leur arrivée au Forum. La voiture a fait quelques arrêts à des boutiques de vêtements tout au long du parcours.

Souvenons-nous que Chelios était légèrement ivre!

Dès leur arrivée au Forum, où une grande fête était en cours, les jeunes hommes furent arrêtés par les agents de sécurité qui leur demandèrent s’ils avaient des billets d’entrée.

Ils n’en avaient pas.

John décida de mettre son passeport d’autobus dans la poche arrière du pantalon de Chelios comme souvenir de leurs personnes.

Les garcons étaient ravis!

Lorsqu’ils descendirent de la voiture et qu’ils firent leurs adieux à Chris, ils furent retenus par un journaliste qui couvrait la parade pour la chaîne Pulse News.

Le journaliste était nul autre que Howard Schwartz!

Il invita Peter pour une entrevue qui serait diffusée aux nouvelles de 18h— l’adolescent raconta les événements de la journée.

Lorsque Howard Schwartz lui demanda pourquoi il n’était pas en classe, Peter répondit simplement : « On s’en fout de l’école! Les Canadiens ont gagné la Coupe! »

Avance rapide jusqu’en 2008.

Chris Chelios alla souper avec ses amis au Bâton Rouge sur Décarie. Peter approcha Chelios et lui raconta l’histoire de cette journée fatidique. Le plus drôle était que Chris ne s’en rappelait pas du tout.

Tel que mentionné précédemment, il était légèrement ivre!

Les souvenirs de Nos Glorieux ne s’effacent jamais. Ils deviennent une partie de nous.

Peter n’oubliera jamais cette journée.

Peter est un bon vivant qui ne refuse jamais une bonne bouffe, un bon verre et une bonne compagnie. Il joue au hockey et est un golfeur passionné. Depuis longtemps, il est un fan du Canadien et un grand fan des Jets de New York. Il possède le restaurant Bâton rouge sur le boulevard Décarie, à Montréal. Après l’achalandage du soir, vous le retrouverez au bar, savourant sa vodka et discutant de hockey, de football ou de tout autre sport. Vous pouvez le suivre sur Twitter @peteypops13 .

Vous souhaitez partager votre souvenir préféré du Canadien? Contactez-moi au effie@allhabs.net .

Tags: , , , , ,

Photo du profil de Karine

About the Author

About the Author: Habs fan and graduated in french literature, karineprogress has a passion for english to french translation. Currently translating for the All Habs Magazine, she believes writing is a gift everyone should have access to. Fan du Canadien et diplômée en littérature française, karineprogress se passionne pour la traduction de l'anglais au français. Actuellement traductrice pour le All Habs Magazine, elle croit que l'écriture est un don qui devrait être accessible à tous. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top
Aller à la barre d’outils