Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Glorieux souvenirs: Le premier match

By on mai 31, 2012 in Partisan with 0 Comments

Écrit par EffieAllHabs.net, traduit par Karine L.-A.

MONTRÉAL, QC. — Lundi, le 21 avril 2008. Les Canadiens de Montréal ont éliminé les Bruins de Boston à la septième partie de la première ronde éliminatoire. Le Canadien a détruit son rival le plus détesté par un score de 5-0.

Leurs prochains adversaires, au 2e tour des séries de la Coupe Stanley, étaient les Flyers de Philadelphie. Les célèbres Broad Street Bullies.

Chantal devait se procurer des billets.

Elle patienta plus de six heures dans la salle d’attente virtuelle des Canadiens, attendant d’acheter les billets tant désirés.

Ses efforts ne furent pas vains.

Elle réussit à acheter deux billets dans la section des gris pour la première partie prévue jeudi, le 24 avril 2008.

Elle était si heureuse!

Le billet

Lorsque Chantal reçut les billets à la maison, elle les donna immédiatement à Dave, son mari, et lui dit qu’il pouvait emmener qui il voulait. Dans le passé, il y alla avec ses amis, ses beaux-frères, mais cette fois, Dave choisit d’emmener son père.

Pierre, que tout le monde appelait Pete, fut diagnostiqué d’un cancer des poumons en février 2008 — Dave pensa qu’assister à une partie des Canadiens rendrait son père heureux.

Il n’avait pas tort.

Traditionnellement, ce sont les pères qui emmènent leurs fils à leur première partie des Canadiens de Montréal. Cette fois, les rôles étaient inversés. Dave emmenait Pete à sa toute première partie du Canadien.

C’était une première, à tous points de vue. Pete n’avait jamais été au Centre Bell et n’avait jamais vu les Canadiens jouer en direct.

Il était très excité.

Le soir de la partie, Pete porta un chandail rouge. Il n’avait aucune tenue du Canadien et il voulait « s’intégrer » — c’est ce qu’il dit à Chantal et à Dave avec un sourire taquin sur le visage.

Dave and Pete arrivèrent au centre-ville, stationnèrent la voiture au Centre Bell et allèrent souper. Ils ont mangé des clubs sandwichs dans un restaurant près de l’aréna. Pete insista à inviter Dave pour le souper et paya le stationnement, car, après tout, son fils l’emmenait voir la partie!

Le temps arriva pour eux d’entrer au Centre Bell et de trouver leurs sièges. Au moment où leurs billets étaient validés, des serviettes à l’effigie des Séries 2008 leur furent offertes.

La serviette

 

Pete était si ravi. Il possédait du matériel promotionnel du Canadien finalement!

Les deux hommes prirent place. Le père et le fils étaient assis assez haut, mais avaient une vue spectaculaire.

Pete était si impressionné.

La première période était en cours et les Flyers ouvrirent la marque. R.J. Umberger fit le premier but à 13:15. Ensuite, Jim Dowd marqua alors que l’horloge affichait 16:49. La période se termina avec le Canadien traînant 2-0.

Ceci n’empêcha pas Pete de crier et d’agiter sa serviette avec fierté!

Montréal domina en 2e période. Andrei Kostitsyn marqua après avoir accepté une passé de son petit frère Sergei. Le chronomètre affichait 9:44. Les Canadiens étaient enfin de retour dans la partie.

Pete ne pouvait croire à quel point le Centre Belle devint bruyant et comment la bâtisse trembla quand Kostitsyn marqua. À 16:03 dans la période, Alexei Kovalev fit un but après une passe de Tomas Plekanec.

Tomas Plekanec célèbre le but d’Alex Kovalev. Getty images North America

Le Centre Bell explosa. Le pointage était égal.

Pete vivait le meilleur moment de sa vie.

La 3e période commença en lion. À peine 19 secondes se sont écoulées quand Joffrey Lupul marqua. C’était 3-2 pour les Flyers. Quand Alexei Kovalev fit le 3e but du Canadien après avoir accepté la passe de Saku Koivu à 19:31, les cris étaient assourdissants.

Pete pensa qu’il n’avait jamais été dans un endroit si bruyant et excitant — pourtant, il y était et jamais n’avait-il eu autant de plaisir.

La partie continua en prolongation, mais elle ne dura pas longtemps. Tom Kostopoulos marqua après 48 secondes.

Tom Kostopoulos et Mike Komisarek célèbrent le but gagnant. Source: Getty images North America

 

La Canadien avait gagné! Le pointage final : 4-3.

Cette joute constitua la seule partie des séries gagnée par les Canadiens, car ils furent éliminés le 3 mai 2008, ce qui mit fin à leur meilleure saison depuis la course à la Coupe Stanley en 1992-1993.

Cependant, ça n’avait pas d’importance.

Ce qui comptait était que Dave avait passé la meilleure soirée de sa vie avec son père.

Moins d’un an après ce superbe moment, en janvier 2009, Pete succomba au cancer des poumons.

Dave n’oubliera jamais cette soirée, ni la joie qu’il vit sur le visage de son père lorsqu’il l’emmena à sa première et seule partie du Canadien.

Depuis, Dave est retourné au Centre Bell et chaque fois que l’édifice tremble après un but de Nos Glorieux, il pense à Pete.

 

La brique honorant Pete and Robert

Chantal est la directrice de la rédaction du Magazine All Habs. Elle est une femme passionnée, vive d’esprit et sarcastique. Elle est l’épouse de Dave et est complètement accroc à son Blackberry. Pete était son beau-père et il lui manque beaucoup. Dave et elle ont acheté une brique personnalisée à la Place du Centenaire en l’honneur de leurs héros Pete et Robert, le père de Chantal qui se bat aussi contre le cancer. Vous pouvez suivre Chantal sur Twitter @habsgirl4life.

Tags: , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Habs fan and graduated in french literature, karineprogress has a passion for english to french translation. Currently translating for the All Habs Magazine, she believes writing is a gift everyone should have access to. Fan du Canadien et diplômée en littérature française, karineprogress se passionne pour la traduction de l'anglais au français. Actuellement traductrice pour le All Habs Magazine, elle croit que l'écriture est un don qui devrait être accessible à tous. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top