Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Jeff Petry stabilise la défense des Canadiens

By on mars 11, 2015 in Analyse, En Vedette, Ignore with 1 Comment

par Michael Ham-Fan, Chroniqueur, Le Magazine All Habs

Montreal Canadiens v San Jose Sharks

Photo: Ezra Shaw | Getty Images

MONTREAL, QC. – L’entraîneur-chef des Canadiens, Michel Therrien, a immédiatement louangé Jeff Petry suivant son premier match avec les Tricolore contre les Sharks de San Jose. Malgré la défaite, lundi passé, il a affirmé ceci au sujet de son nouveau défenseur :

« J’adore ce que j’ai vu de lui, il patine bien, il fait des bonnes passes, j’ai vraiment adoré ce que j’ai vu de lui. »

Petry a disputé quatre matchs après celui-ci, et le grand défenseur de 6 pieds, 3 pouces démontre progressivement qu’il est une addition de taille dans la défensive montréalaise.

Jeff Petry a été acquis des Oilers d’Edmonton, le 2 mars dernier, en retour d’un choix de 2e ronde et un choix conditionnel de 5e ronde.

Comme Therrien le disait, Jeff Petry est un excellent patineur et sa vitesse m’a impressionné dès son premier match contre les Sharks. Durant une séquence, il a réussi à garder la rondelle dans le territoire adverse durant un avantage numérique, se déplaçant du côté gauche de la patinoire au côté droit en l’espace d’une seconde.

Aussi, durant ses cinq parties disputées avec les Canadiens, Petry a démontré qu’il est non seulement un bon patineur, mais aussi un très bon passeur. Il rate rarement la rondelle lorsqu’il effectue des passes ou des tirs, ce qui rend ses passes très précises et rapides. Il a disputé plus de 23 minutes lors de ses trois derniers matchs et il est en voie de gagner la confiance de ses entraineurs. Son arrivée stabilise et solidifie la défense des Canadiens.

Un des avantages d’avoir Jeff Petry dans l’alignement est qu’il est un joueur très endurant. Lors de sa carrière collégiale dans la NCAA, il a disputé trois saisons avec l’Université du Michigan State et il n’a pas raté un seul match. Rendu au niveau professionnel, il a disputé 342 matchs sur une possibilité de 360, tout en maintenant une moyenne de plus de 20 minutes par match depuis le début de sa carrière.

Ceci est encore plus impressionnant lorsqu’on constate qu’il joue un style beaucoup plus physique qu’on le penserait. Il n’est pas un joueur très lourd, ce qui fait que ses mises en échecs ne sont pas tout à fait percutantes. Par contre, il frappe souvent. Je crois fortement qu’il sera définitivement un atout pour les Canadiens en séries éliminatoires.

Depuis son arrivée, Petry joue en compagnie de Tom Gilbert, son ancien coéquipier avec les Oilers en 2010. Gilbert aide beaucoup Petry dans son adaptation au style des Canadiens.

Cette paire de défenseurs est plutôt inorthodoxe, car les deux sont des droitiers et les deux sont des défenseurs qui jouent normalement à droite. Pour faciliter l’adaptation de Petry, Gilbert est forcé de jouer à la gauche, ce qui rend la tâche plus difficile pour ce dernier, car sa palette courbe vers la rampe à cause qu’il est droitier. Cependant, ils effectuent de l’excellent travail ensemble depuis quelques matchs et ils combinent pour un total de 17 tirs bloqués dans les deux derniers matchs.

Plusieurs rumeurs circulent, disant que la raison pour laquelle Gilbert joue du mauvais côté avec Petry est qu’il n’est là que sur une base temporaire, en attendant le retour d’Alexei Emelin. Par contre, leurs bonnes performances pourraient forcer la main à Michel Therrien de garder Gilbert dans l’alignement, même avec le retour d’Emelin. Petry a affirmé que l’adaptation se faisait bien de son côté:

« Je ne crois pas qu’il y a tant d’ajustements à faire de mon bord. L’adaptation est plus pour Gilbert qui joue maintenant à gauche, ce qui est nouveau pour lui. De temps en temps, tu penses qu’il est un gaucher et tu lui fait une passe devant lui, pour réaliser que son bâton est du mauvais côté. Il y a des ajustements mineures pour moi mais je crois que c’est plutôt Gilbert qui doit plus s’ajuster au côté gauche. »

Le contrat du défenseur de 27 ans expire au terme de cette saison et il sera très intéressant de voir si les Canadiens tentent de le garder à Montréal. L’agent de Petry, Wade Arnott de Newport Sports Management, a affirmé aux Oilers, récemment, que son client voulait tester le marché des joueurs autonomes pour la première fois de sa carrière. Le grand défenseur gagne 3.075 millions de dollars cette saison, et la rumeur est qu’il demanderait environ 4 à 5 millions.

Si cela est véridique, plusieurs équipes tenteront de signer ce grand défenseur mobile. Aussi, les contrats de Sergei Gonchar (5 millions), Mike Weaver (1.75 millions) expirent à la fin de cette saison, ce qui donnera une marge de manoeuvre dans le cap salarial. De plus, les Canadiens seront, aussi, libérés du contrat de Bryan Allen, jouant présentement pour les Bulldogs de Hamilton. Personnellement, je voudrais que Marc Bergevin le garde, car il est encore relativement jeune et sa capacité de relancer l’attaque est un élément clé dans le système de transition dont les Canadiens prônent.

Si Petry performe bien durant les séries éliminatoires, je pense bien que Marc Bergevin va tout tenter pour le garder à Montréal. Toutefois, la décision finale devra venir de Petry lui-même. Possiblement, il pourrait tomber en amour avec la ville de Montréal et les partisans des Canadiens ou simplement apprécier le fait d’être sur une équipe gagnante qui participe aux séries éliminatoires.

Tags: , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author:

Lien vers mes articles en français : http://fr.allhabs.net/author/mhamfan/ ——————-Michael is a Staff Writer for All Habs Magazine. He completed a bachelor’s degree in Psychology at the Université de Montréal and is now doing his Masters’ degree at the Université de Sherbrooke in Clinical Sciences. Michael has been a hockey fan and a Habs fans pretty much all his life, so for the last two decades and a half. He was born in Montreal to a Chinese mother and a Honduran-Chinese father, so he is fluent in French, English and Cantonese. He understands Spanish and Mandarin but not enough to speak it. His objective in writing is to give information and to give his opinion. At no point will he try to act as an expert on the subject. Michael is humbled to be able to write on hockey and that has always been a dream for him. He attends a lot of hockey games and practices during the year (Habs, Juniors etc.) and when he is not at the game, he is watching them at home, so he will base his opinion a lot on what he has actually seen rather than what he has heard. —————————————————————————————————————————————————————– Michael est un chroniqueur pour Le Magazine All Habs. Il a complété un baccalauréat spécialisé en Psychologie à l’Université de Montréal et il est maintenant, à sa première année en maîtrise en Sciences Cliniques à l’Université de Sherbrooke. Michael a été un amateur de hockey et un partisan des Canadiens depuis les vingt-cinq dernières années. Il parle quotidiennement en français, en anglais et en cantonais. Il comprend aussi l’espagnol et le mandarin sans être très fluide. Michael a appris que la modestie et le respect étaient deux valeurs nécessaires dans la vie. Son approche pour écrire des articles est de donner son opinion basée sur de l’information concrète. Son but n’est surtout pas de se prendre pour un expert. Il assiste très souvent à des matchs de hockey (Canadiens, Juniors, etc.) et lorsqu’il n’est pas dans les estrades, il les regarde chez lui. Donc, son opinion sera basée sur ce qu’il aura vu, plus que ce qu’il aurait entendu. Donc, ses articles ne seront jamais écrits sous le point de vue d’un expert, mais bien celui d’un amateur qui veut susciter la discussion avec ses pairs.

.

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There is 1 Brilliant Comment

Trackback URL | Comments RSS Feed

Sites That Link to this Post

  1. Tom Gilbert : Joueur sous-estimé | Le Magazine All Habs | mars 25, 2015

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top