Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

La Table est mise, est-ce que le Canadien pourra la finir ?

By on avril 21, 2015 in En Vedette with 0 Comments

Par J.D. Lagrange, Rédacteur en Chef Adjoint, Le Magazine All Habs

PriceHamburger

Lorsque Dale Weise a surpris le gardien des Sénateurs Craig Anderson d’un tir du poignet à 8 :47 de la première période de prolongation, donnant aux Canadiens une avance confortable de 3-0 dans cette série, il a coupé le souffle non seulement aux partisans présents au match, mais il a effacé le sourire des joueurs des Sénateurs qui se sentaient assez fiers de leur performance jusque-là.

PENTICTON, C.-B. – En fait, c’est le premier but de Weise tard en troisième période qui a fait taire la foule à Ottawa. Le but en prolongation les a finis. Les Sénateurs ont joué une première période quasi-parfaite, dominant au niveau physique, pour les tirs au but et en prenant une avance de 1-0 sur un but de Clarke McArthur. Il s’agissait d’ailleurs de la troisième fois en autant de matchs que les Sénateurs marquaient le premier but du match dans cette série. Le capitaine de l’équipe Erik Karlsson était tout sourire, donnant quelques bonnes mises en échec et en obtenant une passe sur le premier but.

Mais comme le disait Max Pacioretty après le match, les Canadiens savaient qu’ils auraient à survivre la première période, que les Sénateurs étaient pour sortir forts afin de tenter de gagner ce match important. Mais il était improbable qu’ils puissent soutenir ce genre de tempo pendant 60 minutes et Pacioretty et ses coéquipiers ont commencé à prendre le match en mains en deuxième période, dominant les hommes de Dave Cameron 19-6 au chapitre des tirs au but. Craig Anderson a fait ce qu’il a pu, avec un peu de chance, afin de garder les siens dans le match mais le vent changeait.

OPPORTUNITÉS RATÉES

Les Sénateurs doivent avoir le moral bas dans cette série. Ils ont marqué trois buts contre le meilleur gardien au monde lors du premier match, et ils ont trouvé le moyen de perdre. Ils ont emmené le Canadien en prolongation lors du mach numéro deux et ils l’ont aussi perdu. Ils ont joué leur meilleure période de hockey lors du troisième match, mais ils n’ont pu mettre plus d’une rondelle derrière Carey Price, et ont fini par perdre ce match aussi, gaspillant ainsi un solide effort par Anderson, qui a arrêté 47 rondelles.

Les Sénateurs ne peuvent tout simplement pas contenir, au cours d’un match complet, la vitesse et la pression constant des Canadiens. Pas reconnus pour leur contribution offensive, les hommes de Michel Therrien ont dirigé en moyenne plus de 43 tirs au but par match lors des trois premières rencontres. De plus, la défensive des Canadiens a fait sa part, couvrant leurs adversaires et permettant à Price de faire le premier arrêt. Les Sénateurs ont dirigé en moyenne 32 tirs par match sur Price qui, quoiqu’il ait bien joué, n’a pas encore eu à voler un match dans cette série. Le Tricolore semble en plein contrôle et plein de confiance, fort de l’expérience acquise lors des séries au printemps dernier.

DES CHANGEMENTS

Nathan Beaulieu a été frappé solidement par Erik Karlsson et le point principal du contact a semblé être la tête. Beaulieu n’a pas joué en troisième période et en prolongation et il ne serait pas surprenant qu’il rate le match numéro quatre, prévu pour mercredi à Ottawa.

Quoique l’entraineur-chef Michel Therrien semble apprécier le travail de Tom Gilbert, je ne partage pas son point de vue et si j’étais lui, je ferais deux changements à la ligne bleue pour le prochain match. J’incérerais Sergei Gonchar à la place de Beaulieu and Gilbert sauterait son tour en faveur de Greg Pateryn, un joueur plus costaud et plus robuste, vu que les Sénateurs semblent vouloir utiliser cet aspect du jeu. Gonchar est bien reposé et il possède plein d’expérience en séries et je les ferais jouer ensemble sur la troisième paire.

Quoiqu’il n’ait pas mal joué, je donnerais aussi congé à Brian Flynn en faveur d’obtenir un peu plus de punch à l’attaque. Je laisserais les deux premiers trios intacts, Dale Weise irait sur le quatrième trio avec Torrey Mitchell et Brandon Prust, et je mettrais P-A Parenteau à la droite de Lars Eller et de Jacob De la Rose. Cela balancerait les trios en ajoutant plus de talent offensif sur chacun d’entre eux.

Pacioretty – Desharnais – Smith-Pelly
Galchenyuk – Plekanec – Gallagher
De la Rose – Eller – Parenteau
Prust – Mitchell – Weise

Markov – Subban
Emelin – Petry
Gonchar – Pateryn

Price

Étant en avance 3-0 dans cette série, il s’agit d’un bon moment pour donner à d’autres joueurs une chance de montrer ce qu’ils peuvent faire, gardant les joueurs en condition de match pour une longue poursuite en séries.

LES AJOUTS DE BERGEVIN À LA DATE LIMITE

Le DG du Canadien Marc Bergevin a fait quatre acquisitions à la date limite des transactions et plusieurs partisans questionnaient l’importance de ces échanges, car ils disaient (avec raison) que cela n’adressait pas le manque d’offensive sur le Top 6. Le problème est que le prix à payer était beaucoup trop élevé pour ce genre de joueur et Bergevin a agi sagement encore une fois en suivant son plan. Il a par contre ajouté de la profondeur à sa formation et jusqu’ici, ça porte fruit.

Lorsqu’il a échangé Jiri Sekac à Anaheim pour Devante Smith-Pelly, Bergevin fut la cible des partisans, surtout que DSP semblait un peu lent sur une équipe basant son style sur la rapidité et un tempo plus rapide de ce à quoi il était habitué. Mais depuis le début des séries, il a été promu sur le premier trio avec Max Pacioretty et David Desharnais. Son style physique semble bien complémenter les deux autres et il est difficile à tasser devant le filet.

Bergevin voulait un défenseur droitier de calibre pour jouer derrière P.K. Subban et il l’a obtenu en Jeff Petry, qui est une belle surprise depuis qu’il s’est joint à l’équipe. Il n’est pas flamboyant comme Subban, ne participe pas au pointage autant, mais il est bon patineur et bon passeur, et il prend presque toujours la bonne décision avec la rondelle. Alexei Emelin et lui forment une paire de défenseurs solide depuis son acquisition des Oilers.

Le DG du Canadien voulait aussi un centre droitier pour prendre les mises en jeu et il l’a obtenu en mettant la main sur le Montréalais Torrey Mitchell. Il n’est pas reconnu pour son offensive, ni pour sa grosseur, mais il n’abandonne jamais ce qui fait qu’il est difficile de jouer contre lui. Avec son ancien coéquipier avec les Sabres Brian Flynn, Mitchell mène les joueurs des Canadiens avec trois points en autant de matchs, assistant sur le but gagnant de Dale Weise en prolongation lors du troisième match.

N’oublions pas que l’équipe a aussi Manny Malhotra, P-A Parenteau, Sergei Gonchar, Greg Pateryn et Mike Weaver qui attendant leur chance si le besoin s’en fait sentir. Dans tous ces cas, on parle de joueurs de calibre de la LNH avec de l’expérience, quelque chose qui sera vraisemblablement utile lors de longues séries éliminatoires.

GO HABS GO!

Tags: , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: J.D. is a Senior writer for All Habs as well as Associate-Editor for the French version Le Magazine All Habs, while one of three Administrators of the fan forum Les Fantômes du Forum. He has created the handle Habsterix as a fictional character for the sole purpose of the internet. It is based on the cartoon Asterix of Gaule and his magic potion is his passion for the Montreal Canadiens. How old is he? His close friends will tell you that he’s so old, his back goes out more than he does! He was born when Béliveau lifted the Cup and remembers the days when seeing the Habs winning was not a wish, it was an expectation. For him, writing is a hobby, not a profession. Having moved to beautiful British Columbia in 1992 from his home town of Sherbrooke, Quebec, he started writing mostly in French to keep up his grammar, until non-bilingual BC friends pushed him into starting his own English Blog. His wife will say that he can be stubborn, but she will be the first to recognise that he has great sense of humour. He is always happy to share with you readers his point of views on different topics, and while it is expected that people won’t always agree, respect of opinions and of others is his mission statement. || J.D. est Rédacteur-Adjoint sur Le Magazine All Habs et il est un Rédacteur Principal sur le site anglophone All Habs, tout en étant un des trois Administrateurs du forum de discussion Les Fantômes du Forum. Il a créé le pseudonyme Habstérix comme caractère fictif pour l’internet. Celui-ci est basé sur Astérix de Gaule et sa potion magique est sa passion pour les Canadiens de Montréal. Lorsqu’il est né, Jean Béliveau soulevait la Coupe Stanley et il se rappelle des jours où gagner n’était pas un espoir, mais une attente. Pour lui, écrire est un passe-temps, pas une profession. Ayant déménagé dans la superbe Colombie-Britannique en 1992 en provenance de sa ville natale de Sherbrooke, Québec, il a commencé à écrire en français pour garder sa grammaire, jusqu’à ce que ses amis anglophones ne réussissent à le convaincre d’avoir son blog en anglais. Son épouse vous dira qu’il est têtu, mais elle sera la première à reconnaître son grand sens de l’humour. Il est toujours fier de partager avec vous, lecteurs et lectrices, ses points de vue sur différents sujets, et quoi que les gens ne s’entendent pas toujours sur ceux-ci, le respect des opinions et des autres est son énoncé de mission. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top
Aller à la barre d’outils