Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Le Canadien battu par les Jackets

By on décembre 7, 2011 in Revue de Matchs with 0 Comments

par Roby St-Gelais, AllHabs.net

SAGUENAY, QC. – Le Canadien semble prendre un malin plaisir à échapper de précieux matchs face à des formations de bas de classement. L’équipe montréalaise a encaissé une défaite de 3-2 en tirs de barrage mardi, au Centre Bell, devant les Blue Jackets de Colombus, la pire formation de la Ligue nationale de hockey.

(Photo by Richard Wolowicz/Getty Images)

Il s’agit d’un deuxième échec en moins d’une semaine pour le Tricolore devant un club parmi les pires du circuit, après celui survenu face aux Ducks d’Anaheim mercredi dernier. Qui plus est, le CH a subi quatre revers, dont le plus récent, en cinq apparitions cette saison en fusillade.

Un revers qui fait chuter les Montréalais en 10e position de l’Association de l’Est en vertu de la surprenante victoire de 2-1 des Jets de Winnipeg sur les Bruins de Boston. La fiche du CH est dorénavant de 11-11-6.

L’attaquant vedette des Jackets, Rick Nash, a été le seul marqueur de la séance de tirs de barrage grâce à une superbe feinte qui a complètement mystifié Carey Price. Ce dernier avait arrêté un tireur plus tôt brillamment, Ryan Johansen.

David Desharnais, Max Pacioretty et Brian Gionta n’ont pas été en mesure de déjouer Curtis Sanford en fusillade.

La prolongation était venue nécessaire suite au but égalisateur du capitaine Brian Gionta dans les derniers instants de la troisième période, qui a récupéré une rondelle devant le filet de Sanford – ancien porte-couleur du Canadien, mais surtout des Bulldogs de Hamilton – suite à une tentative de passe de Tomas Plekanec. Gionta a poussé le disque dans une cage béante.

Le CH peut donc au moins se consoler d’être parvenu à obtenir un point malgré une performance difficile. Les hommes de Jacques Martin n’ont décoché qu’un total de 20 lancers sur Sanford, incluant quatre lors du deuxième tiers. Des huées se sont d’ailleurs fait entendre à certains moments à l’intérieur de l’aréna.

« Ce n’est pas de cette façon que nous allons gagner des matchs. Il y a eu beaucoup trop de jeux individuels, entre autres. Nous n’étions pas sur la même page [que les Blue Jackets]. Nous n’avons pas joué de la même manière que nous l’avons fait à San Jose ou Los Angeles, où c’étaient de bons matchs », a déploré l’entraîneur-chef lors de son point de presse d’après-match.

Andrei Kostitsyn a été l’autre buteur du côté montréalais. Kostitsyn a enfilé l’aiguille alors qu’il restait moins de deux secondes à écouler au tableau en première période après avoir accepté une passe de Michael Cammalleri. Le Biélorusse venait alors sauver ses coéquipiers qui avaient connu jusqu’à ce moment une performance sans éclat.

Vasclav Prospal et RJ Umberger – qui s’amuse toujours lors de ses visites au Centre Bell – ont compté pour les Jackets en temps régulier. Prospal avait notamment donné les devants aux siens dès les premiers moments de la rencontre.

Une fois de plus, l’avantage numérique du Canadien a été lamentable au cours de cette partie. Le Tricolore a échoué à trois occasions dans cette facette du jeu et n’a pas montré de signes prometteurs pour l’avenir. Montréal est désormais 28e dans la Ligue pour le jeu de puissance, avec un faible pourcentage d’efficacité de 11,8%.

Les Jackets, qui avaient seulement remporté deux parties sur la route cette saison avant leur affrontement face au Canadien, n’ont fait guère mieux avec l’avantage d’un homme, eux qui ont été blanchis à quatre reprises. Colombus a dirigé 28 rondelles sur le filet de Price.

Laborieux à la maison

Depuis le début de la campagne, le Canadien ne semble pas être en mesure de profiter de l’avantage de jouer devant ses partisans pour signer des victoires. Un luxe dont l’équipe se prive quand on sait que le Centre Bell est parmi les amphithéâtres les plus bruyants du circuit si l’occasion se présente.

« Oui, probablement que nous avons plus de difficultés ici [au Centre Bell]. C’est difficile à comprendre, car l’année passée, nous avions une bonne fiche. Nous jouons un jeu plus simple lors de nos parties à l’étranger », a répondu Martin lorsque la question lui a été posée par un représentant de la presse.

En 14 sorties cette année à Montréal, le Tricolore n’a remporté que quatre maigres victoires, tout en s’inclinant à 10 reprises, incluant cinq en bris d’égalité. Ce qui est tout à l’opposé pour les joutes disputées sur les patinoires adverses, où le club a présenté un dossier de 7-6-1 jusqu’à maintenant.

Le Canadien pourra faire oublier cette contre-performance jeudi, alors que les Canucks de Vancouver effectueront leur seule visite de l’année dans la métropole.

Tags: , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Rick is the Editor-in-Chief, lead contributor, and owner of the All Habs network of websites. His mission is to build a community of Canadiens fans who are informed, engaged and connected. He is the vision behind all four sites within the network - All Habs, Habs Tweetup, We Are Canadiens, and The Montreal Forum - and is responsible for the design and layout of each. In concert with the strong belief that "Habs fans are everywhere!", Rick is pleased that people use All Habs as a conduit to find and connect with other Habs fans worldwide. He is also proud that Habs Tweetups have allowed fans to meet in person and develop long lasting friendships. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top