Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Le début de la fin?

By on février 3, 2012 in En Vedette with 0 Comments

par Simon Servant, AllHabs.net

St-Eustache, Qc — Bonjour à tous les lecteurs et lectrices de All Habs.

Maintenant que le match des étoiles se trouve derrière nous, il est temps de débuter ce que plusieurs se plaisent à appeler « la vraie saison ». Le Canadien est présentement à dix points d’une place en séries mais aussi à deux points du dernier rang dans la conférence de l’Est.

Alors que l’unanimité commence peu à peu à se faire chez les partisans, assisterons-nous, pour la première fois depuis la saison 1939-1940, à une dernière position au classement pour le Canadien?

Le début de la fin?

Les plus optimistes d’entre vous serez évidemment un peu fâchés de ce titre. Les séries, vous y croyez encore et il n’est pas question d’abandonner. Vous savez, j’y crois aussi. En tant que partisan du CH, c’est évident que je les supporte coûte que coûte et que je refuse de les voir abandonner l’objectif des séries mais là, il faut se rendre à l’évidence.

Sous quels motifs est-ce que l’organisation du Canadien décide encore de s’entêter à vouloir sauver cette saison? Quels sont les objectifs à long terme qu’elle vise en refusant de lâcher prise de la sorte? J’espère que ce ne sont pas des raisons monétaires qui font en sorte que l’état-major du tricolore se sert encore des partisans comme des marionnettes, comme si ceux-ci ne représentaient que quelques millions supplémentaires advenant un retour dans la danse du printemps.

Il est évident que M. Molson ne sera pas le premier à avouer aux médias que la saison est chose du passé. Quel message enverrait-on aux partisans? Ce qui me fâche, c’est qu’encore une fois, des gens comme Pierre Gauthier, Randy Cunneyworth, Randy Ladouceur ou Larry Carrière semblent tous au-dessus de la mêlée, comme si leurs emplois n’étaient pas en danger. Gauthier fait encore des mouvements au sein de l’équipe, il se promène sous le beau soleil californien à la recherche de joueurs. De quel droit peut-il se permettre encore de négocier dans les coulisses les échanges de joueurs comme Andrei Kostitsyn ou peut-être même P.K. Subban?? Des jeunes qui peuvent être encore utiles pour le futur. M. Molson a-t-il assez de cran et de nerf pour faire le ménage complet? Je commence à croire que non, qu’il n’est pas à sa place comme Président.

Ce que ça me dit, c’est que l’identité de cette équipe n’est pas prête de changer et, comme ça semble impossible de faire une reconstruction complète à Montréal, qu’on va refuser de faire un trait définitif sur la saison. Avec la date limite des échanges qui approche, j’espère que le Canadien aura appris sa leçon car il avait refusé d’échanger Sheldon Souray ou Mike Komisarek, qui avaient une bonne valeur marchande, dans le seul but de donner un petit quatre millions supplémentaires dans les poches du propriétaire…

Rater les séries, par beaucoup

Depuis le début de la saison, il semble que tout le monde ait une opinion sur la Sainte-Flanelle, que ce soit les partisans, les politiciens, les mouvements de protestations ou les anciens joueurs. S’il y a bien un ancien joueur à qui les journalistes demandent toujours ce qu’il pense du CH, c’est bien Patrick Roy. L’ancienne super-vedette du tricolore est reconnue pour ne pas avoir la langue dans sa poche et il a encore fait des siennes, la semaine dernière.

Roy affirmait que tant qu’à rater les séries, aussi bien les rater par beaucoup. Évidemment, dans le but d’avoir un très haut choix de repêchage. L’entraîneur des Remparts de Québec conseille même au Canadien de repêcher son protégé Mikhail Grigorenko, jeune sensation russe de 17 ans. Je ne sais pas si je suis le seul à avoir décelé un petit message subliminal dans cette déclaration mais Roy semble dire à M. Molson qu’une sélection de Grigorenko au repêchage pourrait bien servir de motivation afin qu’il accepte le poste d’entraîneur-chef. Ce n’est pas un secret, l’ancien #33 est pressenti pour le rôle et a sûrement déjà reçu un appel du propriétaire.

Est-ce qu’un entraîneur émotif et intense comme Patrick Roy serait en mesure de changer l’identité de cette équipe et de ses joueurs?? Je crois que oui. Il n’est pas le seul candidat qui serait capable de le faire mais une chose est sûre, il est temps que certains joueurs sortent de leur zone de confort.

Ménage du printemps??

Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train. Les Getzlaf, Parise, Ryan, Hemsky et compagnie sont « échangés » à gauche et à droite et certains osent même parler de Montréal. Je doute fort que ce que nous avons à offrir puisse nous permettre d’aller chercher un joueur de premier plan comme ceux mentionnés plus haut. Montréal, c’est plus le type de Penner…

Malgré son absence de vedettes, le Canadien possède quelques joueurs qui, selon moi, pourraient être impliqués dans une transaction. Il y a présentement cinq agents libres sans compensation dans l’alignement du CH (UFA) : Andrei Kostitsyn, Travis Moen, Mathieu Darche, Hal Gill et Chris Campoli. Dans le cas des deux derniers, le chant du cygne résonne de plus en plus mais chez les trois attaquants, les décisions pourraient s’avérer plus complexes.

Kostitsyn est celui qui vaut le plus, selon moi. Je ne souhaite pas le voir partir, bien honnêtement. Ma relation amour/haine dure depuis la première seconde où il a été préféré à Zach Parise, au repêchage de 2003. Andrei n’est pas vieux, il aura 27 ans le 3 février, il est talentueux, possède un bon gabarit et un lancer dévastateur mais il ne se présente pas toujours. Cette saison, j’ai vu un Andrei Kostitsyn heureux, souriant et la présence d’Eller, au centre de son trio, n’est pas étrangère à ça. Une chimie comme celle-ci peut être importante mais est-ce que la direction est vraiment prête à s’engager à long terme avec lui, même s’il affirme vouloir accepter moins d’argent pour rester ici?

Ça me déchire de dire ça mais je pense que Moen, Darche et Gill doivent servir de monnaie d’échange afin d’aller chercher des choix de repêchage. Certes, Gauthier ne recevra pas de choix de première ronde pour leurs services mais on ne pourra pas avoir plus qu’un choix de 3e ou 4e ronde. Je prendrais le temps de discuter avec eux, à savoir s’ils veulent finir la saison ici. Avec les services qu’ils ont rendus ici, un simple geste de politesse et de respect de la sorte ne laisserait pas un goût amer à leurs départs. Dans le cas de Campoli, il n’était là que par mesure préventive et il passe son tour à l’occasion.

Qu’on ne vienne pas me parler de Gomez, il ne bougera pas, du moins pas cette saison. Autre chose impensable, un échange impliquant P.K. Subban. Abandonner sur Subban, c’est abandonner sur le futur défenseur numéro un de cette équipe. C’est abandonner sur un jeune qui a dû jouer comme un vétéran tout en essayant d’apprendre comme un jeune de 22 ans devrait le faire. Échanger P.K. prouverait encore une fois que le Canadien est incapable d’encadrer convenablement ses jeunes.

Après Price, Subban

Le cas Subban me fait bizarrement penser à celui de Price, il y a 3-4 ans. Vous souvenez-vous d’un Price jeunot qui aimait faire la fête, avait de mauvais plis et qui ne se gênait pas pour tenir tête à certains coéquipiers? Un jeune talentueux qui avait gagné un peu partout et à qui on avait toujours dit qu’il jouait bien et qu’il allait être une pièce maîtresse. Un jeune arrogant et invincible. On voit un peu ce genre de chose avec P.K. et ça ne fait pas de lui une pomme pourrie, ça fait de lui un jeune qui doit apprendre à devenir un professionnel.

Triple low five

Image courtesy of ctv.ca

Pour lui apprendre à devenir un professionnel, il faut l’encadrer, lui donner un « tuteur », un vétéran qui pourra le prendre sous son aile et lui enseigner les rudiments du métier. C’est quand même bizarre que l’an dernier, c’était le défenseur le plus dominant en deuxième moitié de saison mais que cette année, on blâme la guigne de la deuxième saison. L’an passé, Subban jouait en compagnie d’Hal Gill. Gill n’est pas une machine de hockey mais la chimie était belle et il semblait avoir donné une ligne directrice au jeune. Cette année, il a quitté le duo et le personnel d’entraîneurs a décidé d’en demander trop au #76.

Aussi, il ne faut pas oublier l’absence de Markov. Il aurait beaucoup à enseigner à Subban, tant par son jeu sur la glace que par son attitude hors glace. Son absence met aussi beaucoup de pression sur le jeune, qui doit prendre les bouchées doubles puisqu’il est le plus talentueux des défenseurs restants. Le CH a fait une erreur dans le développement de P.K., il ne doit pas en faire une autre en le chassant de Montréal, pas lorsqu’on connaît tout le potentiel qu’il possède. Comme le dit le vieil adage : On ne répare pas une erreur par une autre…

Cette saison du Canadien de Montréal ne restera pas dans les annales pour les bonnes raisons. De plus en plus, on a l’impression que la direction du tricolore ne sait pas trop sur quel pied danser et les comparaisons avec un roman-savon sont de moins en moins ridicules. Être ou ne pas être des séries, telle est la question. Est-ce que la direction va prendre la bonne décision?

Merci de votre lecture.

Tags: , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiant en communication à l'Université de Montréal, Simon est un passionné de sports qui rêve de devenir journaliste sportif. Souvent reconnu pour ses opinions tranchées, il peut aussi faire preuve de logique et d'objectivité. Maniaque de hockey, il a toujours son mot à dire sur son équipe favorite : Les Canadiens de Montréal et n'hésite pas pour analyser ce qui se passe dans l'équipe. De plus, Simon est aussi journaliste accrédité à la couverture de l'Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ // Communications student at the University of Montreal, Simon is passionate about every sport and dreams of becoming a sports journalist one day. Often known for his strong opinions, he can also be logical and objective. Hockey maniac, he always has something to say about his favorite team : The Montreal Canadiens and doesn't hesitate to analyze what's happening with the team. Also, Simon is covering as a journalist the Blainville-Boisbriand Armada team in the QMJHL. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top