Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Le Monarque Price!

By on mars 15, 2015 in En Vedette, Ignore with 0 Comments

par Pierrick Cusson, Chroniqueur, Le Magazine All Habs

Photo: TVA Sports

 

MONTRÉAL, QC. – Le 2 janvier 2015 restera à tout jamais gravé dans la mémoire de Carey Price. En terrain hostile, il aura brillé et atteint un plateau que peu de gardiens pourront se venter d’avoir atteint avec l’équipe montréalaise, soit deux-cents victoires à titre de gardien titulaire, et le tout à sa quatre-centième partie disputée dans le circuit Bettman.

Si la tendance se maintient, Carey Price surpassera son record personnel qui est de trente-huit victoires, ainsi que le record d’équipe pour le plus grand nombre de victoires en une saison qui est de quarante-deux victoires établi par Jacques Plante lors de la saison 1955-56. Ken Dryden est le dernier à avoir réalisé l’exploit, lors de la saison 1975-76, saison durant laquelle les Canadiens remportèrent la coupe Stanley. Cependant, pour les puristes, il faudra réduire les gains obtenus en tir de barrage (3).

Carey Price surpasse également Bill Durnan au 4e rang avec un total de 217 victoires. Il est précédé, dans l’ordre, par Dryden (258), Patrick Roy (289), et Plante (314). Price pourrait alors devenir le gardien avec le plus de victoires en carrière avant avoir atteint l’âge de 30 ans!

Il est intéressant de suivre la vitesse à laquelle Price établit de nouveaux records pour la concession la plus titrée de l’histoire du hockey professionnel. Price détient, aussi, le record pour le plus grand nombre de victoires consécutives sur la route avec 10 établit cette présente saison.

En plus d’avoir la chance de devenir le gardien le plus victorieux de la franchise centenaire, Price est également en route pour remporter ses premiers honneurs individuels au sein du circuit Bettman. Potentiellement, à moins d’une malchance, Carey Price mettra la main sur les trophées Vézina (meilleur gardien), Jennings (moins de buts accordés) et le trophée Hart (joueur le plus utile à son équipe).

La légende sera si…

Avec la saison de rêve que Carey Price connaît, plusieurs spécialistes osent déjà le comparer aux Légendes que sont : Patrick Roy, Ken Dryden, Jacques Plante. Si Price n’a rien à envié au point de vue des statistiques de ces légendes Price n’a toujours pas réussit là où ses prédécesseurs ont réussi c’est-à-dire remporté la coupe Stanley.

À sa défense, le gardien numéro un actuel des Canadiens n’a pas eu la chance de jouer avec des équipes toutes étoiles comme étaient composées les clubs de ces époques. Ces dernières en plus d’être puissantes, n’avaient pas à composer avec un plafond salarial, et pouvaient pratiquement s’acheter des championnats. Price n’a pas ce luxe, mais il a cependant réussi là où certains, dont le légendaire Patrick Roy, ont échoué. Il a remporté une médaille d’or olympique en plus d’être, à ce jour, invaincu sur la scène internationale.

Lors du dernier printemps, Price était en voie d’amener son équipe vers la finale de la coupe Stanley, et peut-être la terre promise. Cependant, une blessure lors du 1er match de la finale de conférence a contrecarré ces plans. Nul ne saura si les Canadiens auraient été finalistes avec son gardien numéro un en pleine santé.

2015 est, donc, devenu une année charnière pour Carey Price, qui est tout simplement divin match après match, depuis le début de la saison. Sa moyenne de but alloué, est présentement à 1,82 et il nous rappelle à quel point le club montréalais devrait se sentir choyer de l’avoir dans l’équipe. La marge d’erreur de Price est très minime ou même inexistante, s’il accorde plus d’un but, les Canadiens sont déjà dans le trouble. Avec une attaque anémique, qui au terme de la saison ne comptera vraisemblablement qu’un seul marqueur de plus de 25 buts en Max Pacioretty, le fait que cette équipe soit au sommet de sa division est très impressionnant en soi. En plus de faire passer son entraîneur Michel Therrien pour un génie avec des performances extraordinaires, il donne une chance à son équipe de gagner chaque rencontre qu’elle dispute.

Depuis le début de la saison, le gardien numéro un du club a été décoré de plusieurs mentions individuelles, étant nommé première étoile de la semaine pour la semaine du 2 février 2015, la 2e étoile pour la semaine du 17 novembre 2014 et la 3e étoile pour la semaine du 5 janvier 2015. Il a également été nommé la 2e étoile du mois de février 2015.

Price est également au sommet de la ligue nationale pour le nombre de victoires (38), pour la moyenne de but alloué (1,91) et pour le taux d’efficacité (.936), il est d’ailleurs le seul gardien depuis Dominik Hasek lors de la saison 1998-99 à obtenir des statistiques aussi élevées. Hasek n’avait pourtant remporté que 30 victoires durant cette saison, mais avait maintenue une moyenne de buts alloués de 1,87 et a réalisé 9 blanchissages, en maintenant un pourcentage d’arrêt de .937. Durant cette même saison Hasek avait été nommé le meilleur gardien de la ligue et sur la 1ere équipe d’étoile. Il a terminé au 3e rang du scrutin pour le trophée Hart remis annuellement au joueur le plus utile à son équipe.

C’est donc avec une dizaine de parties restantes à la saison actuelle que le no.31 nous fait rêver de la Coupe Stanley, et réanime l’espoir d’un printemps glorieux aux goûts de champagne. Avec Price en possession de ses moyens, ce rêve qui semblait tout récemment utopique semble devenir de plus en plus réel de semaine en semaine, et de match en match. Le Monarque peut maintenant s’accaparer le trône laisser vacant par le Roy et entrer dans la légende.

Statistique en date du 15 mars 2015

56 parties jouées, 38 victoires (sommet personnel), 14 défaites, 4 défaites en fusillade ou prolongation, 7 jeux blanchissages. 936 d’efficacité, et 1,91 de moyenne de but alloué par rencontre.

Tags: , , , , , ,

About the Author

About the Author: .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top