Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Lettre ouverte à Geoff Molson

By on mars 23, 2012 in Partisan with 15 Comments

par Chantal, AllHabs.net

Mr. Molson,

Je m’adresse au propriétaire de l’équipe, mais j’espère aujourd’hui rejoindre le partisan en vous, celui qui se décrit d’abord comme  –amateur des Canadiens, et président de votre équipe. Vous conviendrez avec moi que le CH a perdu ses lettres de noblesse dans les dernières années. Je ne parle pas de la disette de 19 ans sans Coupe Stanley, mais plutôt du respect que l’organisation semble avoir perdu à travers la ligue.

Le Canadien de Montréal, autrefois décrit comme « l’opium du peuple », jouit d’une histoire riche en traditions, dynasties, honneurs, légendes, et championnats. On se pavane un peu à Montréal, on est fiers de notre équipe. Mais quel sera l’héritage du CH pour la nouvelle génération?

Dans la nouvelle réalité du hockey, ce sera un carrousel de personnel, tant sur la glace qu’au niveau administratif, et une absence de grands et ultimes honneurs. Une de vos tâches, en tant que Président et Propriétaire de cette équipe, est de vendre du rêve. Cette année, le rêve s’est transformé en cauchemar.

Traverser une saison difficile sur la glace, c’est normal, ça arrive à toutes les équipes. Le hockey est cyclique, et à la merci des décisions prises année après année.  Et il est là, le hic. Le CH se trouve dans une position peu enviable en ce moment, mais c’était un peu à prévoir.

Vous êtes sans doute au courant que votre Directeur-Général est persona non grata ces jours-ci. Sa gestion de plusieurs dossiers, dans les derniers mois, ont rendu la critique facile, et amplement méritée. J’admire la confiance que vous placez en vos hommes de hockey, c’est important de le faire. Par contre, comme dans tous les aspects de la vie, la confiance, ça se mérite, et ça se perd.

Dans quelques années, je me rappellerai à peine de la piteuse prestation du CH sur la glace, du spectacle anémique présenté par l’équipe soir après soir, ou de sa fiche perdante. Je serai peut-être même reconnaissante du choix au repêchage qui sera devenu la nouvelle coqueluche de la métropole. Mais, je me rappellerai de Monsieur Pierre Gauthier.

Monsieur Pierre Gauthier, un homme distant, froid, condescendant envers les partisans et les médias.

Monsieur Pierre Gauthier, un homme invisible, manipulateur et assoiffé de pouvoir, adepte de la culture du secret.

Monsieur Pierre Gauthier, un homme complètement désintéressé des Anciens Canadiens, ces mêmes qui ont fait de cette franchise ce qu’elle est aujourd’hui.

Monsieur Pierre Gauthier, cet homme qui a transigé dans la panique, faute de vision, et qui a handicapé l’équipe d’un contrat inutile à la défense, faisant du même coup du CH la risée de la ligue.

Monsieur Pierre Gauthier, cet homme qui a semblé si surpris de semer la controverse en embauchant un entraineur-chef anglophone dans la Mecque du Hockey, pour ensuite offrir au dit entraineur un support public très mitigé.

Monsieur Pierre Gauthier, cet homme qui devait absolument tout contrôler, qui a placé un gestionnaire – ses yeux et ses oreilles – derrière le banc et dans le vestiaire. Un geste dépourvu de toute subtilité.

Monsieur Pierre Gauthier, qui a complété une transaction en plein match, demandant au dit joueur de quitter pour son hôtel, sans même l’informer où il s’en allait.

Monsieur Pierre Gauthier, cet homme qui a annoncé le retour au jeu d’un défenseur étoile qu’on attendait depuis longtemps, à la radio de Hamilton plutôt qu’aux gens qui couvrent l’équipe sur une base quotidienne et qui génèrent de l’intérêt pour votre bénéfice même quand c’est peine perdue.

Monsieur Pierre Gauthier, qui a pendant son règne, fait régresser l’équipe et fait perdre le respect de la franchise à travers la grande ligue.

Monsieur Pierre Gauthier, ce dirigeant qui a manqué de vision, et par moments, de gros bon sens à vouloir tout rapiécer pour corriger les erreurs d’un passé récent.

Monsieur Pierre Gauthier, cet homme qui a fait quelques bons coups qui sombreront rapidement dans l’oubli parce qu’il a terni l’image de cette prestigieuse équipe qu’est le Canadien de Montréal.

Mais surtout, je me rappellerai, avec le sourire, du jour où il a été relevé de ses fonctions.

Laissez vivre le partisan en vous. Redonnez-vous, et redonnez-nous une équipe attachante, gagnante, fière, respectée, et digne de son glorieux passé.

Bien à vous,

Une partisane en attente.

Crédit photo: Le Devoir Jacques Nadeau

 

Tags: , , , , ,

About the Author

About the Author: Rick is the Editor-in-Chief, lead contributor, and owner of the All Habs network of websites. His mission is to build a community of Canadiens fans who are informed, engaged and connected. He is the vision behind all four sites within the network - All Habs, Habs Tweetup, We Are Canadiens, and The Montreal Forum - and is responsible for the design and layout of each. In concert with the strong belief that "Habs fans are everywhere!", Rick is pleased that people use All Habs as a conduit to find and connect with other Habs fans worldwide. He is also proud that Habs Tweetups have allowed fans to meet in person and develop long lasting friendships. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There Are 15 Brilliant Comments

Trackback URL | Comments RSS Feed

Sites That Link to this Post

  1. GameDay: Habs vs Senators Lineups, Roy | All Habs | mars 23, 2012
  1. Sara A. dit :

    AMEN.

  2. aGuyInAY dit :

    Excellent post !!! Go Habs Go !!

  3. SimonServant dit :

    Bah, ça fait combien d’années que nous cherchons à avoir du sang neuf dans l’organisation du CH?? Soit pour le poste de DG, soit pour le poste d’entraîneur-chef… Ou soit pour les deux!!

    La vieille garde, la garde qui était en fonction dans la LNH au début des années 90, alors que ce n’était absolument pas le même hockey et que les mentalités ont changées et qu’il y a maintenant des enjeux économiques à prendre en considération.

    On avait un entraîneur comme Guy Carbonneau, le seul en 15 ans à avoir été capable de faire produire cette équipe offensivement grâce à un système adéquat, on lui a montré la porte. On engage des vieux de la vieille et on ne suit pas le courant de la LNH, le courant jeune et tactique…

    Belle comparaison que je t’offre ici : Je suis un fan des Red Sox de Boston, une équipe qui n’avait pas remporté un championnat en 86 ans. Les Red Sox achetaient et achetaient tout en rivalisant monétairement avec les Yankees mais un jeune de 29 ans est devenu DG, en 2002 : Theo Epstein. Epstein était un analyste, un tacticien, un évaluateur qui savait bien cerner les besoins de l’équipe et qui savait qu’elles devaient être les forces de son équipe. Sous son règne (9 ans) les Red Sox ont mis fin à leur longue disette (en 2004), en plus de remporter un autre championnat en 2007. Il avait compris comment bâtir une équipe gagnante…

    Ça prend un gambler, un gars qui risque mais qui sait aussi cerner les besoins de l’équipe sans avoir peur de faire les mouvements. Nous n’avons pas eu ça depuis des lunes…

    Geoff Molson a beau être si près de ses partisans, s’il n’est pas capable de prendre en considération un texte comme celui-ci ou celui que j’ai fait en janvier, il ne comprendra jamais et ne gagnera jamais.

    En gros, excellent texte. Plus souvent de ce genre Chantal, c’est ce qui m’avait attiré l’oeil dans mes débuts du GC.

  4. Alex dit :

    Très belle lettre,

    Elle aurait pu aussi se résumer ainsi:

    M. Molson,

    Tomas Kaberle…Tomas…Kaberle.

    Dehors Gauthier.

    😉

  5. Serge dit :

    AMEN!!!! Very well said and I tip my hat to you and would be more then happy to put my name with yours on this letter

  6. Chantal dit :

    Le 29 Mars, 2012. 🙂

  7. Gilbert dit :

    TREVOR TIMMINGS MUST GO. NOW !.
    Cela fait trop longtemps que l’on endure son incompétence.
    DEHORS TIMMINGS.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top