Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

LNH : Repêchage simulé, positions 1 à 10

By on juin 9, 2013 in Draft, Prospects with 0 Comments

par Simon Servant, Rédacteur, Le Magazine All Habs

ST-EUSTACHE, QC — Plus le 30 juin s’approche, plus je sens cet élan de fébrilité chez les amateurs de hockey. C’est lors de cette date fatidique que pas moins de 211 joueurs entendront leur nom être appelé par une équipe de la grande ligue.

Au cours de la dernière semaine, je me suis amusé à faire mes choix pour le repêchage du Canadien, sauf qu’aujourd’hui, je récidive mais du côté de la première ronde de la LNH. Le tout sera divisé en trois parties égales de dix sélections.

Pour ce repêchage, il est important de noter que les Flames de Calgary et les Blue Jackets de Columbus détiennent trois choix chacun. Dans le cas des Sabres de Buffalo et les Stars de Dallas, les deux équipes possèdent deux sélections de premier tour. Le Wild du Minnesota, les Blues de St-Louis, les Rangers de New York, les Bruins de Boston, les Kings de Los Angeles et les Penguins de Pittsburgh n’ont pour leur part aucun choix de première ronde.

Voici donc mes choix pour les positions 1 à 10. Et je tiens à rappeler que je ne prétends pas être dépisteur et que les « mensurations » des joueurs sont celles données par les équipes où ils jouent.

Le repêchage

AVALANCHE DU COLORADO

1er choix : SETH JONES (Winterhawks de Portland (WHL)). Défenseur, lance de la droite, 6’4’’ 206 livres. Cette saison : 61 PJ, 14 buts, 42 passes, 56 points et 33 minutes de pénalité.

Robert Beck/SI

Robert Beck/SI

Classement : 2e total par la International Scouting Service (ISS), 1er nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 2e total dans mon classement.

Patrick Roy a laissé sous-entendre qu’il pourrait transiger son premier choix total, mais peut-il vraiment laisser passer un défenseur aussi complet que Seth Jones? Le fils de l’ancien joueur de la NBA, Ronald « Popeye » Jones, possède une mobilité impressionnante, un flair offensif incroyable et une excellente tenue défensive. Évidemment, il n’est pas parfait, mais quand un défenseur aussi talentueux et avec un gabarit aussi imposant passe, c’est dur de lui lever le nez. Mentionnons aussi que l’Avalanche a déjà une belle brochette de joueurs talentueux à l’attaque, mais la défensive laisse à désirer. Il est prêt à faire le saut dans la LNH et deviendrait leur quart-arrière pour de nombreuses années. Sans oublier qu’il a vécu à Denver et y a joué au hockey mineur.

Comparable LNH : Chris Pronger

Trois derniers 1ers choix de l’Avalanche : Gabriel Landeskog (2e – 2011), Duncan Siemens (11e – 2011) et Joey Hishon (17e – 2010)

Choix de 1ère ronde notoires de l’Avalanche : Alex Tanguay (12e – 1998), Kevin Shattenkirk (14e – 2007) et Matt Duchene (3e – 2009)

PANTHERS DE LA FLORIDE

2e choix : NATHAN MACKINNON (Mooseheads d’Halifax (LHJMQ)). Centre, lance de la droite, 6’0’’ 182 livres. Cette saison : 44 PJ, 32 buts, 43 passes, 75 points et 45 minutes de pénalité.

Classement : 1er total par la International Scouting Service (ISS), 2e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 1er total dans mon classement.

S’il y a une équipe qui n’échangera pas son premier choix, c’est bien les Panthers. Bien campé au deuxième échelon, Dale Tallon n’a d’autre choix que d’y aller avec Nathan MacKinnon, un phénomène offensif pur. Le natif de Cole Harbour a connu d’excellentes séries et tout un tournoi de la Coupe Memorial, où il s’est même permis d’éclipser Seth Jones et son coéquipier Jonathan Drouin. Il est reconnu pour sa vitesse, ses mains en or et son travail acharné le long des bandes. Il est très intelligent avec le disque et formerait tout un duo en compagnie de Jonathan Huberdeau, avec qui il a fait des flammèches lors de la Super Série Subway.

Comparable LNH : John Tavares

Trois derniers 1ers choix des Panthers : Michael Matheson (23e – 2012), Jonathan Huberdeau (3e – 2011) et Erik Gudbranson (3e – 2010)

Choix de 1ère ronde notoires des Panthers : Ed Jovanovski (1er – 1994), Jay Bouwmeester (3e – 2002) et Nathan Horton (3e – 2003)

LIGHTNING DE TAMPA BAY

3e choix : JONATHAN DROUIN (Mooseheads d’Halifax (LHJMQ)). Ailier gauche, lance de la gauche, 5’10’’ 186 livres. Cette saison : 49 PJ, 41 buts, 64 passes, 105 points et 32 minutes de pénalité.

Richard Wolowicz/Getty

Richard Wolowicz/Getty

Classement : 3e total par la International Scouting Service (ISS), 3e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 3e total dans mon classement.

Le moins que l’on puisse dire c’est que Jonathan Drouin s’est fait un nom cette année. Il était déjà classé parmi les dix premiers, mais cette saison, partout où il est passé, il a excellé voire même dominer ses rivaux. Il possède selon moi les meilleures mains et la meilleure vision de jeu de tous les joueurs juniors au monde. Il est rapide, agile et c’est ce qui fait qu’il contourne et déculotte aussi aisément les défenseurs qui se présentent devant lui. Il pourrait très bien se greffer au Lightning et apprendrait beaucoup de joueurs comme Martin St-Louis et Vincent Lecavalier.

Comparable LNH : Patrick Kane

Trois derniers 1ers choix du Lightning : Slater Koekkoek (10e – 2012), Andrei Vasilevski (19e – 2012) et Vladislav Namestnikov (27e – 2011)

Choix de 1ère ronde notoires du Lightning : Roman Hamrlik (1er – 1992), Vincent Lecavalier (1er – 1998) et Steven Stamkos (1er – 2008)

PREDATORS DE NASHVILLE

4e choix : ALEKSANDER BARKOV (Tappara (SM-Liiga)). Centre, lance de la gauche, 6’2’’ 205 livres. Cette saison : 53 PJ, 21 buts, 27 passes, 48 points et 8 minutes de pénalité.

Classement : 5e total par la International Scouting Service (ISS), 1er européen par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 4e total dans mon classement.

Avant que Jonathan Drouin ne vienne brouiller les cartes, c’était Aleksander Barkov qui faisait partie du trio d’élite. Âgé de 17 ans, le Finlandais a évolué dans la première ligue finlandaise et a fait la pluie et le beau temps contre des hommes de deux fois son âge. Il est aussi bon marqueur que passeur et est aussi intelligent offensivement que défensivement. Mobile et habile, il est prêt à jouer dans la LNH et n’aurait aucune difficulté à aider les Predators, une équipe qui a un important besoin de remplir le filet adverse.

Comparable LNH : Joe Thornton

Trois derniers 1ers choix des Predators : Austin Watson (18e – 2010), Ryan Ellis (11e – 2009) et Colin Wilson (7e – 2008)

Choix de 1ère ronde notoires des Predators : David Legwand (2e – 1998), Scott Hartnell (6e – 2000) et Ryan Suter (7e – 2003)

HURRICANES DE LA CAROLINE

5e choix : VALERI NICHUSHKIN (Traktor de Chelyabinsk (KHL)). Ailier droit, lance de la gauche, 6’4’’ 196 livres. Cette saison : 18 PJ, 4 buts, 2 passes, 6 points et 0 minute de pénalité.

Classement : 4e total par la International Scouting Service (ISS), 2e européen par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 5e total dans mon classement.

Plusieurs observateurs ont l’impression que la Caroline va sélectionner un défenseur avec son 5e choix, mais j’ai l’impression que le talent offensif de Nichushkin fera réfléchir la direction des Hurricanes. Quelques uns d’entre vous se souviendront peut-être du but vainqueur qu’il a marqué au championnat mondial des moins de 20 ans lors de la prolongation du match de la médaille de bronze contre le Canada. C’est tout ce que vous avez besoin de voir pour vous faire une idée du type de joueur qu’il est. Intelligence, vitesse, mains habiles, puissance et flair offensif. Disons qu’il viendrait compléter deux solides trios en Caroline.

http://www.youtube.com/watch?v=0UIdfcxmgS8

Comparable LNH : Evgeni Malkin

Trois derniers 1ers choix des Hurricanes : Ryan Murphy (12e – 2011), Jeff Skinner (7e – 2010) et Philippe Paradis (27e – 2009)

Choix de 1ère ronde notoires des Hurricanes : Cam Ward (25e – 2002), Eric Staal (2e – 2003) et Andrew Ladd (4e – 2004)

FLAMES DE CALGARY

6e choix : ELIAS LINDHOLM (Brynäs IF (Elitserien)). Centre, lance de la droite, 6’0’’ 183 livres. Cette saison : 48 PJ, 11 buts, 19 passes, 30 points et 2 minutes de pénalité.

Classement : 7e total par la International Scouting Service (ISS), 3e européen par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 6e total dans mon classement.

J’ai longuement hésité entre Sean Monahan et Lindholm, mais je penche pour le second de par son style de jeu plus complet. Quand on pense aux joueurs suédois, on pense à des joueurs qui ont l’habitude de jouer un style qui se rapproche le plus de celui nord-américain. Le jeune centre n’est pas différent. Il est rapide, intelligent dans les trois zones, habiles et travaillant. En possession de rondelle, il est très dangereux et distribue bien le disque. Les Flames auront besoin de ce type de joueur afin de reconstruire adéquatement.

Comparable LNH : Henrik Zetterberg

Trois derniers 1ers choix des Flames : Mark Jankowski (21e – 2012), Sven Baertschi (13e – 2011) et Tim Erixon (23e – 2009)

Choix de 1ère ronde notoires des Flames : Al MacInnis (15e – 1981), Gary Roberts (12e – 1984) et Dion Phaneuf (9e – 2003)

OILERS D’EDMONTON

7e choix : DARNELL NURSE (Greyhounds de Sault-Ste-Marie (OHL)). Défenseur, lance de la gauche, 6’5’’ 192 livres. Cette saison : 68 PJ, 12 buts, 29 passes, 41 points et 116 minutes de pénalité

Terry Wilson/OHL Images

Terry Wilson/OHL Images

Classement : 6e total par la International Scouting Service (ISS), 4e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 7e total dans mon classement.

Après avoir rempli l’équipe de talents offensifs, je ne peux pas croire que les Oilers n’iront pas repêcher un défenseur avec ce choix. Ils ont besoin d’un défenseur solide dans sa zone et c’est exactement ce que Nurse pourrait apporter. C’est à mon avis le meilleur défenseur défensif de tout le repêchage. Il utilise très bien son gabarit et n’a pas peur du jeu physique. Il est intelligent et patient avec la rondelle et supporte bien l’attaque, au besoin. Ce n’est toutefois pas une menace offensive comme Seth Jones, par exemple.

Comparable LNH : Adam Larsson

Trois derniers 1ers choix des Oilers : Nail Yakupov (1er – 2012), Ryan Nugent-Hopkins (1er – 2011) et Oscar Klefbom (19e – 2011)

Choix de 1ère ronde notoires des Oilers : Paul Coffey (6e – 1980), Jason Arnott (7e – 1993) et Ryan Smyth (6e – 1994)

SABRES DE BUFFALO

8e choix : SEAN MONAHAN (67’s d’Ottawa (OHL)). Centre, lance de la gauche, 6’2’’ 193 livres. Cette saison : 58 PJ, 31 buts, 47 passes, 78 points et 24 minutes de pénalité.

Classement : 9e total par la International Scouting Service (ISS), 5e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 8e total dans mon classement.

Monahan possède les qualités typiques d’un bon centre : bonne vision du jeu, excellent pour repérer ses coéquipiers et capable de s’impliquer dans sa zone. De plus, il est très habile avec la rondelle et n’a pas peur d’utiliser son lancer des poignets. Il est aussi une menace constante sur l’avantage numérique. Il devra améliorer son coup de patin, même s’il n’est pas si mauvais, afin de devenir un joueur de premier trio dans la LNH. Les Sabres ont de bons atouts au centre, mais les bonnes équipes en ont souvent trois efficaces.

Comparable LNH : Jonathan Toews

Trois derniers 1ers choix des Sabres : Mikhail Grigorenko (12e – 2012), Zemgus Girgensons (14e – 2012) et Joel Armia (16e – 2011)

Choix de 1ère ronde notoires des Sabres : Gilbert Perreault (1er – 1970), Phil Housley (6e – 1982) et Pierre Turgeon (1er – 1987)

DEVILS DU NEW JERSEY

9e choix : BO HORVAT (Knights de London (OHL)). Centre, lance de la gauche, 6’0’’ 203 livres. Cette saison : 67 PJ, 33 buts, 28 passes, 61 points et 29 minutes de pénalité.Bo Horvat

Classement : 10e total par la International Scouting Service (ISS), 15e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 13e total dans mon classement.

Je vais peut-être en surprendre plusieurs avec cette sélection, mais je crois sincèrement que Bo Horvat est un joueur assez complet pour percer le top 10. Il me fait penser au Mike Richards des bonnes années. Des talents de marqueur, un bon coup de patin et s’implique physiquement. Il joue de l’excellent hockey offensif, mais il fait aussi toutes les petites choses nécessaires en défensive. Son éthique de travail et son désir de victoire ne peuvent qu’inciter les Devils à le choisir. Un style de joueur qui tombe normalement dans l’œil de Lou Lamoriello et son groupe.

Comparable LNH : Mike Richards

Trois derniers 1ers choix des Devils : Stefan Matteau Jr. (29e – 2012), Adam Larsson (4e – 2011) et Jacob Josefson (20e – 2009)

Choix de 1ère ronde notoires des Devils : Brendan Shanahan (2e – 1987), Martin Brodeur (20e – 1990) et Scott Niedermayer (3e – 1991)

STARS DE DALLAS

10e choix : MAX DOMI (Knights de London (OHL)). Centre, lance de la gauche, 5’10’’ 194 livres. Cette saison : 64 PJ, 39 buts, 48 passes, 87 points et 71 minutes de pénalité.

Classement : 25e total par la International Scouting Service (ISS), 19e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB) et 10e total dans mon classement.

Je ne sais pas quelle drogue ont pris ceux qui décident des classements, mais si Max Domi n’a pas de considération pour le top 10, personne n’en aura. Domi a hérité du bouillant caractère de son père Tie, mais s’est vu offrir une paire de mains et un coup de patin explosif en bonus. Il fait des choses sur la glace que peu de joueurs juniors font et il est très travaillant. C’est un petit tannant qui n’a pas peur de déranger les adversaires. Dallas a des problèmes à l’avant et doit se refaire une beauté au niveau des centres.

Comparable LNH : Martin St-Louis

Trois derniers 1ers choix des Stars : Radek Faksa (13e – 2012), Jamie Oleksiak (14e – 2011) et Jack Campbell (11e – 2010)

Choix de 1ère ronde notoires des Stars : Jarome Iginla (11e – 1995) et Brenden Morrow (25e – 1997)

Dans le prochain épisode…

Vous connaissez maintenant mes positions 1 à 10, mais il en reste encore plusieurs à nommer. Les plus excitantes s’en viennent parce que ça sera plus difficile de bien cerner les besoins et les goûts des équipes. Dans mon prochain texte, je présenterai mes sélections de 11 à 20.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiant en communication à l'Université de Montréal, Simon est un passionné de sports qui rêve de devenir journaliste sportif. Souvent reconnu pour ses opinions tranchées, il peut aussi faire preuve de logique et d'objectivité. Maniaque de hockey, il a toujours son mot à dire sur son équipe favorite : Les Canadiens de Montréal et n'hésite pas pour analyser ce qui se passe dans l'équipe. De plus, Simon est aussi journaliste accrédité à la couverture de l'Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ // Communications student at the University of Montreal, Simon is passionate about every sport and dreams of becoming a sports journalist one day. Often known for his strong opinions, he can also be logical and objective. Hockey maniac, he always has something to say about his favorite team : The Montreal Canadiens and doesn't hesitate to analyze what's happening with the team. Also, Simon is covering as a journalist the Blainville-Boisbriand Armada team in the QMJHL. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top
Aller à la barre d’outils