Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Max Pacioretty poursuit sa progression

By on mars 14, 2015 in En Vedette, Ignore with 0 Comments

par Michael Ham-Fan, Chroniqueur, Le Magazine All Habs

 

MONTRÉAL, QC. – Les attaquants des Canadiens de Montréal connaissent une saison difficile. Ils n’ont marqué que 152 buts jusqu’à présent. Parmi cet insuccès à l’attaque, un joueur a tout de même réussi à enfiler des buts avec constance depuis le début de la saison : Max Pacioretty.

En effet, Max Pacioretty a 33 buts en ce moment, et aucun autre joueur n’a atteint le plateau des vingt buts. L’attaquant de 6 pieds 2 pouces est, donc, responsable d’environ 22 pour cent des buts comptés par les attaquants des Canadiens. Avec ces statistiques, il devient la cible principale dans les stratégies défensives adverses, ce qui aurait pu avoir un effet négatif sur sa production. Au contraire, Pacioretty a réussi à demeurer une menace offensive tout au long de la saison.

Avec le succès de Pacioretty, il est important de se rappeler que le développement de ce joueur est venu de très loin.

L’ancien choix de première ronde en 2007, 22e au total, n’a pas amorcé sa carrière du bon pas. Il a connu deux premières saisons difficiles, récoltant seulement 25 points dans ses 86 premiers matchs. Il a aussi vécu un changement d’entraineur, de Guy Carbonneau à Jacques Martin, entre sa première et sa deuxième saison, ce qui a ralenti son adaptation dans la LNH. À sa première saison sous Jacques Martin, il a été rétrogradé au 4e trio et a vu son temps de glace diminuer considérablement.

Déçu de son utilisation, Pacioretty aurait publiquement demandé de se faire rétrograder dans la Ligue américaine pour avoir plus de temps de glace et pour refaire sa confiance. Il a vu son voeu être exaucé le 23 Mars, 2009, où il a rejoint les Bulldogs de Hamilton pour les 45 prochains matchs. Lors de cette séquence, il a récolté 43 points et par ce faire il a réussi sa mission : remonter son niveau de confiance.

Il a été rappelé en décembre 2010, et il n’a plus regardé en arrière. Il a enfilé 134 buts dans les 301 parties suivantes.

Un aspect qui a beaucoup aidé le développement de Max Pacioretty a été le fait qu’il a eu la chance de jouer sur le premier trio avec plusieurs joueurs vétérans qui ont donné conseil au jeune Pacioretty pour optimiser l’éventail de son talent. De ces vétérans, Max Pacioretty a nommé Mike Cammalleri, Erik Cole et Thomas Vanek, qui ont tous contribué de leur façon dans la progression de Pacioretty en tant que joueur professionnel.

L’arme de prédilection de Max Pacioretty est son tir du poignet extrêmement rapide. Avant de lancer, le rapide attaquant ne garde pas la rondelle sur son bâton très longtemps, ce qui diminue la probabilité que le gardien de but adverse prédise l’emplacement de ce tir. Aussi, il est capable d’utiliser cette arme à plusieurs endroits dans la zone offensive, ce qui augmente ses chances de marquer. En plus de son tir, il est aussi très efficace en échec avant en raison de sa vitesse et de son grand gabarit.

Pacioretty a toujours eu un talent offensif indéniable, mais cette saison, il impressionne de plus en plus par son travail défensif. Il ne mène pas seulement son équipe au niveau des buts comptés, avec 33 buts, mais il mène aussi la ligue nationale en ce qui concerne le différentiel plus-moins, à plus-37.

Tout d’abord, je voudrais préciser que je ne veux pas accorder trop d’importance à cette statistique, car elle peut être injuste et elle n’évalue pas un aspect très précis du jeu d’un joueur. Par contre, le fait qu’il mène par plus de 16 unités dans sa propre équipe peut être, dans ce cas, indicatif qu’il est un joueur beaucoup plus responsable qu’il ne l’était.

De fait, l’ailier gauche de 26 ans n’a pas toujours été reconnu comme un talent défensif. À l’année de son repêchage, en 2007, le bureau central de dépistage de la LNH avait ceci à dire à propos de Max Pacioretty :

« …Il est un joueur qui a besoin d’améliorer sa constance autour du filet…il est un joueur qui est efficace en désavantage numérique, mais il doit améliorer son anticipation défensive… »

Cette saison, il a amélioré ces aspects. Pacioretty est, maintenant, un des joueurs réguliers sur le désavantage numérique, moyennant 1:35 dans ces situations par match. Il forme une paire d’attaquants avec son coéquipier Tomas Plekanec et les deux ont amené une dimension offensive au désavantage numérique des Canadiens, le duo combinant pour six points cette saison dans ces circonstances. De plus, son anticipation défensive est aussi à un niveau supérieur et récemment, Pacioretty a réussi d’importants jeux en défense en amortissant quelques attaques menaçantes.

Max Pacioretty est présentement un des assistant-capitaines de l’équipe et le sentiment général chez les partisans et dans les médias est qu’il aurait une très bonne chance d’être capitaine sous peu. Il est certainement un excellent candidat.

Nous ne saurons ce qui advient du poste de capitaine que lors de la saison prochaine, mais une chose est certaine, Max Pacioretty est l’une des plus grandes aubaines dans la Ligue nationale de hockey à 4,5 millions par an, pour trois saisons supplémentaires. D’ailleurs, il a définitivement encore le potentiel pour progresser encore plus.


Sources:
NHL.com: http://www.nhl.com/ice/standings.htm
Pacioretty’s initial scouting report: http://goo.gl/NnjWPM
HockeyDB: http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdisplay.php?pid=99420
Canadiens.nhl.com : http://canadiens.nhl.com/club/news.htm?id=639666

 

Tags: , , , , , ,

About the Author

About the Author: Lien vers mes articles en français : http://fr.allhabs.net/author/mhamfan/ -------------------Michael is a Staff Writer for All Habs Magazine. He completed a bachelor's degree in Psychology at the Université de Montréal and is now doing his Masters' degree at the Université de Sherbrooke in Clinical Sciences. Michael has been a hockey fan and a Habs fans pretty much all his life, so for the last two decades and a half. He was born in Montreal to a Chinese mother and a Honduran-Chinese father, so he is fluent in French, English and Cantonese. He understands Spanish and Mandarin but not enough to speak it. His objective in writing is to give information and to give his opinion. At no point will he try to act as an expert on the subject. Michael is humbled to be able to write on hockey and that has always been a dream for him. He attends a lot of hockey games and practices during the year (Habs, Juniors etc.) and when he is not at the game, he is watching them at home, so he will base his opinion a lot on what he has actually seen rather than what he has heard. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Michael est un chroniqueur pour Le Magazine All Habs. Il a complété un baccalauréat spécialisé en Psychologie à l'Université de Montréal et il est maintenant, à sa première année en maîtrise en Sciences Cliniques à l'Université de Sherbrooke. Michael a été un amateur de hockey et un partisan des Canadiens depuis les vingt-cinq dernières années. Il parle quotidiennement en français, en anglais et en cantonais. Il comprend aussi l'espagnol et le mandarin sans être très fluide. Michael a appris que la modestie et le respect étaient deux valeurs nécessaires dans la vie. Son approche pour écrire des articles est de donner son opinion basée sur de l'information concrète. Son but n'est surtout pas de se prendre pour un expert. Il assiste très souvent à des matchs de hockey (Canadiens, Juniors, etc.) et lorsqu'il n'est pas dans les estrades, il les regarde chez lui. Donc, son opinion sera basée sur ce qu'il aura vu, plus que ce qu'il aurait entendu. Donc, ses articles ne seront jamais écrits sous le point de vue d'un expert, mais bien celui d'un amateur qui veut susciter la discussion avec ses pairs. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top