Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Mock Draft LNH 2014 : Partie 1

By on juin 13, 2014 in Draft, En Vedette with 1 Comment

par  Simon Servant, Rédacteur, Le Magazine All Habs

MONTREAL, QC — Alors, nous y sommes. Pendant que les Kings sont sur le point de soulever la Coupe Stanley pour une deuxième fois en trois ans, certains partisans attendent avec impatience la venue du repêchage de la LNH.

C’est le moment de l’année où les amateurs de hockey junior sortent le popcorn et attendent de savoir quels joueurs se feront repêcher, par quelle équipe et à quel rang. Un peu comme s’ils avaient une place de choix dans les estrades du Wells Fargo Center de Philadelphie, où des centaines de jeunes espéreront être appelés par un directeur général.

Encore cette année, je joue le jeu et propose ma version de la première ronde, en trois parties égales de dix choix. Je ne prétends surtout pas être un éclaireur professionnel. Je ne suis qu’un passionné de hockey junior aimant m’informer sur le sujet. J’ajouterai cependant que j’ai eu la chance, pour une troisième année consécutive, de suivre les activités de l’Armada de Blainville-Boisbriand dans la LHJMQ. J’ai pu voir à l’oeuvre tous les joueurs de la ligue.

Avant de débuter, je tiens à mentionner que les Panthers de la Floride auront le premier choix en vertu de la loterie, les Islanders de New York ont choisi de garder leur premier choix 2014 et de transférer celui de 2015 aux Sabres de Buffalo (échange de Thomas Vanek) et que les Ducks d’Anaheim ont obtenu le premier choix des Sénateurs d’Ottawa (échange de Bobby Ryan).

Le repêchage

PANTHERS DE LA FLORIDE

1er choix : AARON EKBLAD (Colts de Barrie (OHL)). Défenseur, lance de la droite, 6’4’’ 217 livres. Cette saison : 58 PJ, 23 buts, 30 passes, 53 points et 91 minutes de pénalité.Ekblad_d1_576

Classement : 2e total par la International Scouting Service (ISS), 2e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB), 3e total par Hockey Prospect et 2e total dans mon classement.

Nommez-moi trois défenseurs des Panthers? C’est fait? Voilà pourquoi Aaron Ekblad se retrouvera sous le soleil floridien. Après être devenu seulement le deuxième joueur de l’histoire de la OHL a obtenir un statut de joueur exceptionnel, Ekblad a répondu aux attentes en développant toutes les facettes de son jeu année après année. Il possède le gabarit, le talent offensif et l’intelligence défensive pour dominer pendant plusieurs années dans la LNH. Il est déjà prêt à jouer entre 20 et 22 minutes par match et saura aider une brigade défensive dégarnie. On parlait beaucoup de Seth Jones l’an dernier, je crois que le défenseur des Colts lui est supérieur. C’est tout dire.

Comparable LNH : Shea Weber

SABRES DE BUFFALO

2e choix : SAM REINHART (Ice de Kootenay (WHL)). Centre, lance de la droite, 6’1’’ 183 livres. Cette saison : 60 PJ, 36 buts, 69 passes, 105 points et 11 minutes de pénalité.

Classement : 1er total par la ISS, 3e nord-américain par le NHL CSB, 2e total par Hockey Prospect et 1er total dans mon classement.

Les Sabres sont sur le point de se bâtir une belle petite équipe en défensive avec les Myers, Zadorov, Ristolainen, McCabe, Pysyk et compagnie. C’est à l’attaque que ça se gâte. Sam Reinhart est un talent offensif pur issu d’une famille de hockey très connue (avec son père Paul et ses frères Max et Griffin). Il manie la rondelle comme peu de jeunes joueurs savent le faire et il est aussi bon passeur que marqueur. C’est également un habile patineur muni d’une vision du jeu qui dépasse la majorité des joueurs de son âge. Le futur de cette organisation s’annonce prometteur avec lui.

Comparable LNH : Ryan Getzlaf

OILERS D’EDMONTON

3e choix : SAM BENNETT (Frontenacs de Kingston (OHL)). Centre, lance de la gauche, 6’0’’ 181 livres. Cette saison : 57 PJ, 36 buts, 55 passes, 91 points et 118 minutes de pénalité.

Classement : 4e total par la ISS, 1er nord-américain par le NHL CSB, 1er total par Hockey Prospect et 3e total dans mon classement.

Je crois que les Oilers devraient échanger ce choix afin d’obtenir un défenseur de qualité, mais s’ils décidaient de faire leur choix, Sam Bennett serait tout désigné. Edmonton a besoin de défenseurs, mais rendu là, il faut absolument choisir le meilleur joueur disponible. Bennett est un travailleur acharné qui possède tous les atouts pour être un premier choix au total. Son jeu d’ensemble fera de lui une force dans la LNH.

Comparable LNH : Jonathan Toews

FLAMES DE CALGARY

4e choix : LEON DRAISAITL (Raiders de Prince Albert (WHL)). Centre, lance de la gauche, 6’1’’ 209 livres. Cette saison : 64 PJ, 38 buts, 67 passes, 105 points et 24 minutes de pénalité.

Classement : 6e total par la ISS, 4e nord-américain par le NHL CSB, 6e total par Hockey Prospect et 4e total dans mon classement.

Je l’avoue sans gêne, Draisaitl est mon joueur favori du repêchage. Pour avoir autant de succès dans la ligue de l’ouest, il faut être un joueur spécial et il l’est. Son gabarit, sa force, sa patience avec la rondelle et son intelligence font en sorte de valider le fait que plusieurs analystes lui donnent des surnoms comme le « Gretzky allemand ». Calgary a des besoins offensifs à combler et avec Sean Monahan, la ligne de centre pourrait être assurée pendant au moins dix ans. De plus en plus, l’Allemagne, la Suisse et le Danemark développent de bons joueurs.

Comparable LNH : Jamie Benn

ISLANDERS DE NEW YORK

5e choix : MICHAEL DAL COLLE (Generals d’Oshawa (OHL)). Ailier gauche, lance de la gauche, 6’2’’ 171 livres. Cette saison : 67 PJ, 39 buts, 56 passes, 95 points et 34 minute de pénalité.

Classement : 3e total par la ISS, 5e nord-américain par le NHL CSB, 7e total par Hockey Prospect et 5e total dans mon classement.

Certains voient Dal Colle plus haut que le 5e rang et c’est tout à fait possible, mais je doute qu’il soit supérieur aux quatre précédents. Néanmoins, il a un flair offensif qui pourrait vraiment venir aider les Islanders et il a un talent de marqueur indéniable. Malgré sa charpente longiligne, il ne s’en laisse pas imposer et peut se démarquer avantageusement grâce à sa vitesse. C’est un joueur un peu moins complet, mais qui ne nuira pas dans les trois zones.

Comparable LNH : Patrick Marleau

CANUCKS DE VANCOUVER

6e choix : HAYDN FLEURY (Rebels de Red Deer (WHL)). Défenseur, lance de la gauche, 6’3’’ 198 livres. Cette saison : 70 PJ, 8 buts, 38 passes, 46 points et 46 minutes de pénalité.

Classement : 12e total par la ISS, 9e nord-américain par le NHL CSB, 10e total par Hockey Prospect et 9e total dans mon classement.

Je vais peut-être aller contre le courant ici, mais la situation des Canucks m’intrigue un peu. Ça faisait un bon bout de temps qu’ils n’avaient pas connu une saison aussi difficile et je crois qu’ils devront refaire leur banque de défenseurs, avec les Horvat, Shinkaruk, Jensen et Gaunce qui arrivent à l’avant. Fleury est un défenseur polyvalent pouvant faire le travail tant en avantage numérique qu’en désavantage numérique. Habile patineur, il peut relancer l’attaque grâce à sa première passe.

Comparable LNH : Jay Bouwmeester

HURRICANES DE LA CAROLINE

7e choix : NIKOLAJ EHLERS (Mooseheads d’Halifax (LHJMQ)). Ailier gauche, lance de la gauche, 5’11’’ 163 livres. Cette saison : 63 PJ, 49 buts, 55 passes, 104 points et 51 minutes de pénalité.

Classement : 11e total par la ISS, 13e nord-américain par le NHL CSB, 4e total par Hockey Prospect et 8e total dans mon classement.

Certaines mauvaises langues vont dire que le Danois a légèrement profité du jeu de Jonathan  Drouin cette saison, mais pour l’avoir vu jouer à plusieurs reprises cette année, il peut faire mal paraître n’importe qui de par son maniement de rondelle et son agilité. C’est un attaquant dynamique qui viendra solidifier les deux premiers trios des Hurricanes dans le futur. Aussi, il en a surpris plusieurs grâce à son jeu dans les trois zones et a connu du succès en désavantage numérique. Ça reste tout de même un joueur de finesse pur.

Comparable LNH : Patrick  KaneEhlers_Mooseheads2_672x412

MAPLE LEAFS DE TORONTO

8e choix : NICK RITCHIE (Petes de Peterborough (OHL)). Ailier gauche, lance de la gauche, 6’3’’ 229 livres. Cette saison : 61 PJ, 39 buts, 35 passes, 74 points et 136 minutes de pénalité.

Classement : 10e total par la ISS, 7e nord-américain par le NHL CSB, 5e total par Hockey Prospect et 7e total dans mon classement.

Si le tour des Leafs arrive et que Nick Ritchie est encore disponible, je ne vois pas comment ils pourraient lever le nez sur lui. C’est exactement le genre de joueur qui s’insère dans la mentalité des rivaux du Canadien : intensité, robustesse et caractère. Il possède une belle touche de marqueur et il n’a pas peur d’aller se mettre les deux patins dans le trafic. Il fera moins écarquiller les yeux que plusieurs autres en ce qui concerne son talent, mais il reste probablement un des bons attaquants de puissance du repêchage.

Comparable LNH : David Backes

JETS DE WINNIPEG

9e choix : JAKE VIRTANEN (Hitmen de Calgary (WHL)). Ailier gauche, lance de la droite, 6’1’’ 210 livres. Cette saison : 71 PJ, 45 buts, 26 passes, 71 points et 100 minutes de pénalité.

Classement : 7e total par la ISS, 6e nord-américain par le NHL CSB, 18e total par Hockey Prospect et 6e total dans mon classement.

Si Nick Ritchie faisait partie des bons attaquants de puissance, Jake Virtanen est selon moi le meilleur du repêchage. Un mélange parfait de talent, de vitesse et d’une capacité à toucher les cordages supérieure à la moyenne. Il utilise son gabarit à bon escient et il n’a pas peur de distribuer les mises en échec. Virtanen se fondra dans l’ouest comme du beurre dans une poêle en vertu de son style de jeu très demandant physiquement.

Comparable LNH : Corey PerryVirtanen_JAN18_6417644325

DUCKS D’ANAHEIM

10e choix : WILLIAM NYLANDER (MODO (Suède)). Ailier droit, lance de la droite, 5’11’’ 181 livres. Cette saison : 22 PJ, 1 but, 6 passes, 7 points et 6 minutes de pénalité.

Classement : 5e total par la ISS, 2e européen par le NHL CSB, 8e total par Hockey Prospect et 10e total dans mon classement.

Quand on parle de William Nylander, la pomme n’est pas tombée très loin du pommier. En effet, le fils de Michael a les mêmes qualités offensives que son père, sinon de meilleures. Il a une des meilleures paires de mains de la cuvée et il se sert de son accélération pour se frayer un chemin parmi les défenseurs adverses. Il n’est malheureusement pas le plus fiable défensivement, mais à partir de la ligne rouge, il sait quoi faire avec la rondelle. Les Ducks ont déjà quelques joueurs au gros gabarit dans leur alignement alors il pourrait profiter de cet espace dans les années à venir.

Comparable LNH : David Krejci

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author:

Étudiant en communication à l’Université de Montréal, Simon est un passionné de sports qui rêve de devenir journaliste sportif. Souvent reconnu pour ses opinions tranchées, il peut aussi faire preuve de logique et d’objectivité. Maniaque de hockey, il a toujours son mot à dire sur son équipe favorite : Les Canadiens de Montréal et n’hésite pas pour analyser ce qui se passe dans l’équipe. De plus, Simon est aussi journaliste accrédité à la couverture de l’Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ // Communications student at the University of Montreal, Simon is passionate about every sport and dreams of becoming a sports journalist one day. Often known for his strong opinions, he can also be logical and objective. Hockey maniac, he always has something to say about his favorite team : The Montreal Canadiens and doesn’t hesitate to analyze what’s happening with the team. Also, Simon is covering as a journalist the Blainville-Boisbriand Armada team in the QMJHL.

.

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There is 1 Brilliant Comment

Trackback URL | Comments RSS Feed

Sites That Link to this Post

  1. Mock Draft LNH 2014 : Partie 2 (Choix 11 à 20) | Le Magazine All Habs | juin 19, 2014

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top