Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Mon repêchage simulé du Canadien

By on juin 5, 2013 in Draft, Prospects with 2 Comments

par Simon Servant, Rédacteur, Le Magazine All Habs

ST-EUSTACHE, QC — Le mois de juin est maintenant débuté et qui dit juin dit finale de la Coupe Stanley, mais dit aussi repêchage de la LNH. C’est dimanche le 30, au Prudential Center à Newark, que se tiendront les assises de la LNH et il sera très intéressant de savoir sur qui se rabattront les 30 équipes, mais surtout, dans notre cas, le tricolore.

À l’instar de l’an dernier, j’ai décidé de m’amuser comme un peu tout le monde et faire mon repêchage simulé (mock draft) des choix du Canadien. Le CH aura huit sélections à faire et voici les rangs où Trevor Timmins sera appelé à se prononcer : 25e, 34e, 36e, 55e, 71e, 86e, 176e, 206e. Vous noterez que le bleu-blanc-rouge n’a pas de choix de quatrième et cinquième ronde en raison de deux transactions, Wisniewski et Drewiske. En revanche, il détient trois choix de deuxième ronde et deux de troisième tour.

Alors, avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à mentionner que je ne prétends pas être un dépisteur en chef et que mes choix ne sont basés que sur mon appréciation et sur ce que j’ai vu, en direct ou par vidéo, et lu sur ces joueurs. Vos choix peuvent être tout aussi logiques que les miens. Veuillez aussi prendre note que les « mensurations » sont celles données par les équipes où ils jouent.

Le repêchage

1re Ronde :

25e choix : KERBY RYCHEL (Spitfires de Windsor (OHL)). Ailier gauche, lance de la gauche, 6’1’’ 200 livres. Cette saison : 68 PJ, 40 buts, 47 passes, 87 points et 94 minutes de pénalité.

Photo National Post

Photo National Post

Classement : 20e total par la International Scouting Service (ISS) et 17e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Le fils de l’ancien joueur de la LNH, Warren Rychel, n’a rien à envier à son paternel en ce qui concerne le talent. C’est un marqueur naturel possédant un lancer dévastateur et ayant un flair pour trouver le fond du filet. En plus, il n’a pas peur de se salir le nez, jouer des épaules quand il le faut et même jeter les gants. Je le compare à Dustin Brown, des Kings de Los Angeles, de par son style de jeu, mais aussi de par son leadership envers les plus jeunes à Windsor. Rychel est très explosif sur ses patins et j’ajoute à ça le fait qu’il possède une très bonne éthique de travail et est soucieux de son jeu défensif.

C’est un attaquant de puissance qui pourrait venir ajouter du poids à la troupe montréalaise, chose que les partisans ont tendance à demander année après année. Un bon gabarit, l’habileté à marquer des buts, le jeu physique et l’intelligence dans son propre territoire, que demander de plus?

Dernier 25e choix du CH : Alexander Perezhogin (2001)

Trois derniers 25e choix dans la LNH : Jordan Schmaltz (St-Louis), Stuart Percy (Toronto) et Quinton Howden (Floride)

25e choix notoires : Mark Howe (1974), Brenden Morrow (1997), Cam Ward (2002)

2e ronde :

34e choix : MADISON BOWEY (Rockets Kelowna (WHL)). Défenseur, lance de la droite, 6’1’’ 194 livres. Cette saison : 69 PJ, 12 buts, 18 passes, 30 points et 75 minutes de pénalité.

Classement : 22e total par la International Scouting Service (ISS) et 32e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Depuis le début de la saison, je suis un grand partisan de Madison Bowey, que j’ai même surnommé « le Seth Jones de la 2e ronde ». Pourquoi? Parce qu’il possède pratiquement les mêmes qualités que Jones, mais à un niveau moins élevé, évidemment. Excellent patineur et solide offensivement, il relance très bien l’attaque avec une bonne première passe. Défensivement, il cerne bien les attaquants adverses et n’a pas peur de s’imposer physiquement. Il a même jeté les gants quelques fois cette saison. Aussi, il a très bien paru lors du tournoi mondial des moins de 18 ans.

Il devra quand même s’améliorer tant offensivement que défensivement, mais le CH pourrait bénéficier de son apport futur, surtout comme droitier.

Dernier 34e choix du CH : Martin St-Amour (1988)

Trois derniers 34e choix dans la LNH : Ville Pokka (NY Islanders), Scott Mayfield (NY Islanders) et Dalton Smith (Columbus)

34e choix notoires : Jeff Hackett (1987), Doug Weight (1990), Michal Neuvirth (2006)

36e choix : JACOB DE LA ROSE (Leksands IF (Allsvenskan)). Ailier gauche, lance de la gauche, 6’2’’ 191 livres. Cette saison : 38 PJ, 6 buts, 6 passes, 12 points et 31 minutes de pénalité.

Classement : 7e européen par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Voilà un autre joueur que j’ai à l’œil depuis le début de la saison. Malgré son imposant gabarit, De La Rose est un très rapide patineur qui possède un talent indéniable lorsqu’il est en possession de la rondelle. Âgé de 17 ans, il a joué toute la saison avec des hommes de deux fois son âge, dans la deuxième division suédoise. Ce que j’aime chez lui, ce sont ses mains agiles, mais surtout son implication physique et lors de l’échec-avant. Une belle combinaison de talent et d’intensité qui devrait aider à faire du tricolore une équipe difficile à affronter. Son jeu défensif n’est pas à négliger non plus.

Il n’a pas connu un tournoi des moins de 20 ans du tonnerre, mais l’avenir est très rose (sans mauvais jeu de mots) pour le jeune suédois qui vient tout juste d’avoir 18 ans le 20 mai.

Dernier 36e choix du CH : Ron Carter (1978)

Trois derniers 36e choix dans la LNH : Nicolas Kerdiles (Anaheim), Adam Clendening (Chicago) et Alex Petrovic (Floride)

36e choix notoires : Rod Langway (1977), Tomas Sandstron (1982), Geoff Sanderson (1990)

55e choix : MARC-OLIVIER ROY (Armada Blainville-Boisbriand (LHJMQ)) Centre, lance de la gauche, 6’1’’ 180 livres. Cette saison : 65 PJ, 29 buts, 38 passes, 67 points et 68 minutes de pénalité.

Photo Agence QMI

Photo Agence QMI

Classement : 54e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Parce que je couvre l’Armada de Blainville-Boisbriand, certains iront peut-être jusqu’à dire que je fais du favoritisme, mais je parle en connaissance de cause en affirmant que Marc-Olivier Roy a connu une progression impressionnante depuis un an et demi. C’est un joueur ayant un sens du hockey et une vision du jeu hors du commun. Il alimente de très belle façon ses compagnons de trios, mais est aussi en mesure de trouver le fond du filet par lui-même, en se faisant oublier dans les zones dangereuses. Son coup de patin est très bon et ses mains sont très rapides. De plus, il a eu la confiance de son entraîneur lors de situations défensives.

Évidemment, le côté physique est un peu à améliorer, mais dans l’ensemble, je suis convaincu qu’il deviendrait un excellent choix de deuxième ronde pour le CH.

Dernier 55e choix du CH : Aucun. Danny Kristo (56e en 2008)

Trois derniers 55e choix dans la LNH : Chris Tierney (San Jose), Ryan Sproul (Detroit) et Petr Straka (Columbus)

55e choix notoires : Al MacAdam (1972), Antoine Vermette (2000), Jason Pominville (2001)

3e Ronde :

71e choix : NICK MOUTREY (Spirit de Saginaw (OHL)). Ailier gauche, lance de la gauche, 6’3’’ 208 livres. Cette saison : 65 PJ, 16 buts, 27 passes, 43 points et 44 minutes de pénalité.

Classement : 58e nord-américain par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Je ne ferai pas de cachoteries, Nick Moutrey est un vœu pieux en ce qui me concerne. Un joueur de cet âge – aura 18 ans le 24 juin prochain – au gabarit si imposant et au talent de la sorte, je ne peux pas croire que les équipes lèveront le nez sur lui si longtemps. En bon prototype parfait de l’attaquant de puissance, Moutrey n’hésite pas à jouer des épaulettes et à laisser tomber les mitaines. Vous voulez un genre de Milan Lucic à Montréal? En voilà un. Il a selon moi un potentiel offensif très intéressant et pourrait faire damner bien des gardiens devant le filet. Récemment, le jeune homme a fait parler de lui pour les bonnes raisons lors des tests physiques de la LNH.

Il devra assurément améliorer son coup de patin et son jeu défensif, mais à 17 ans, c’est un projet auquel je souhaiterais absolument participer.

Dernier 71e choix du CH : Tomas Plekanec (2001)

Trois derniers 71e choix dans la LNH : Tanner Richard (Tampa Bay), David Honzik (Vancouver) et Michael Bournival (Colorado)

71e choix notoires : Vaclav Prospal (1993), Sheldon Souray (1994), Erik Cole (1998)

86e choix : PHILIPPE DESROSIERS (Océanic de Rimouski (LHJMQ)). Gardien, attrape de la gauche, 6’1’’ 187 livres. Cette saison : 22-8-5, 3.07 de moyenne, pourcentage d’arrêts de .900 et 1 blanchissage.

Classement : 7e nord-américain chez les gardiens par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

La Sainte-Flanelle a beau avoir un gardien numéro un de qualité pour les prochaines années, le fait demeure qu’elle n’a pas de relève à cette position. Je crois qu’en fin de troisième ronde, l’endroit est bien choisi pour ajouter de la profondeur devant le filet. À sa saison recrue, Desrosiers a montré de belles choses et fut le récipiendaire du trophée Raymond-Lagacé remis à la recrue défensive de l’année. C’est un gardien au style conventionnel, combatif sur les retours et agile sur ses jambières. J’aimerais bien le voir se développer au sein de l’organisation, lui qui, à mon avis, a été le meilleur gardien du championnat mondial des moins de 18 ans.

Dernier 86e choix du CH : Steve Quailer (2008)

Trois derniers 86e choix dans la LNH : Colton Parayko (St-Louis), Joshua Leivo (Toronto) et Stanislav Galiev (Washington)

86e choix notoires : Petr Klima (1983)

6e Ronde :

176e choix : EMIL DJUSE (Sodertalje SK (Allsvenskan)). Défenseur, lance de la gauche, 6’0’’ 185 livres. Cette saison : 35 PJ, 3 buts, 10 passes, 13 points et 10 minutes de pénalité.

Classement : 22e européen par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Je serais surpris qu’Emil Djuse soit encore disponible en fin de sixième tour, mais s’il est toujours là, je n’hésiterais pas à appeler son nom. On parle ici d’un défenseur mobile au talent offensif pur. Il possède une bonne vision du jeu et il distribue très bien la rondelle vers l’avant. Je le compare un peu à Mark Streit, sur l’avantage numérique. Le gros point faible est qu’il est très unidimensionnel, mais le jeu défensif, ça se travaille selon moi.

J’ai trouvé qu’il avait connu un bon championnat mondial des moins de 20 ans, même s’il était dans l’ombre des Wilkstrand, Nilsson et Hägg.

Dernier 176e choix du CH : Mark Wells (1977)

Trois derniers 176e choix dans la LNH : Petteri Lindbohm (St-Louis), Petr Placek (Philadelphie) et Samuel Carrier (Washington)

176e choix notoires : Samuel Pahlsson (1996), Marek Zidlicky (2001), Patrick Kaleta (2004)

7e Ronde :

206e choix : ANTHONY DELUCA (Océanic de Rimouski (LHJMQ)). Ailier gauche, lance de la gauche, 5’9’’ 194 livres. Cette saison : 67 PJ, 22 buts, 18 passes, 40 points et 33 minutes de pénalité.

Photo Oceanic

Photo Oceanic

Classement : Non-classé par le Central Scouting Bureau (NHL CSB).

Mon dernier choix s’arrête sur DeLuca parce que depuis trois ans, il a connu une assez belle progression pour qu’on s’attarde un peu sur lui. Il y a deux ans, il a dominé le Midget AAA avec les Lions du Lac St-Louis et cette année, dans un rôle plus limité, il a quand même fait scintiller la lumière rouge à 22 occasions. Il a l’instinct du marqueur. J’ai aussi l’impression que Bergevin et son groupe voudront sélectionner des joueurs québécois dans les dernières rondes.

Dernier 206e choix du CH : Patrick Johnson (2008)

Trois derniers 206e choix dans la LNH : Tyrel Seaman (St-Louis), Derek Mathers (Philadelphie), Ricard Blidstrand (Philadelphie)

206e choix notoires : Anton Khudobin (2004)

En attendant le 30…

Vous connaissez maintenant mes choix pour le tricolore. Il n’est pas impossible que le directeur-général du Canadien transige un ou plusieurs de ceux-ci afin d’améliorer son rang, mais le tout a été fait en tenant compte qu’il ne trouve personne pour danser. Personnellement, je crois que le CH se servira d’une de ses sélections de deuxième tour (combinée à celle de la première ronde) pour s’avancer. Qui vivra verra.

D’ici là, je vous invite à suivre mon repêchage simulé de la totalité de la première ronde, en trois parties, qui sera publié au cours des prochaines semaines.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiant en communication à l'Université de Montréal, Simon est un passionné de sports qui rêve de devenir journaliste sportif. Souvent reconnu pour ses opinions tranchées, il peut aussi faire preuve de logique et d'objectivité. Maniaque de hockey, il a toujours son mot à dire sur son équipe favorite : Les Canadiens de Montréal et n'hésite pas pour analyser ce qui se passe dans l'équipe. De plus, Simon est aussi journaliste accrédité à la couverture de l'Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ // Communications student at the University of Montreal, Simon is passionate about every sport and dreams of becoming a sports journalist one day. Often known for his strong opinions, he can also be logical and objective. Hockey maniac, he always has something to say about his favorite team : The Montreal Canadiens and doesn't hesitate to analyze what's happening with the team. Also, Simon is covering as a journalist the Blainville-Boisbriand Armada team in the QMJHL. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There Are 2 Brilliant Comments

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Elie Pilon dit :

    D’accord avec Rychel, mais un joueur que j’aime bien est Nicolas Petan, petit, mais extrêmement fougueux et avec des mains magiques. Sinon, le Tricolore peut viser vers Fucale pour de la relève devant le filet, bien que j’apprécie bien Tokarski.

  2. Simon Servant dit :

    @ Elie :

    Petan devrait sortir dans ce coin-là aussi. Des fois, la grandeur ne fait pas foi de tout, regarde un gars comme Max Domi, mais tu sais très bien comme moi que le commun des mortels va sacrer si le CH le repêche.

    Pour ce qui est de Fucale, je doute fort que le CH le repêche avec un de ses trois choix dans les 36 premiers. Pas qu’il n’est pas talentueux, au contraire, mais ils vont tenter de ne pas jouer dans la tête à Price.

    Merci de ton commentaire.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top