Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Opinion: Réduire la violence gratuite au hockey

By on novembre 10, 2015 in Partisan with 0 Comments

par Joana ZghaibChroniqueuse,  Le Magazine All Habs

(Photo par canadiens.nhl.com)

(Photo par canadiens.nhl.com)

Les bagarres au hockey existent depuis belle lurette. En effet, en écoutant des matchs de hockey, on est témoin au moins une fois par période d’une altercation entre les joueurs, qu’elle soit mineure ou majeure. Cependant, depuis quelques années, la Ligue nationale de hockey travaille fort pour éliminer la violence, qu’elle soit justifiée ou non, au hockey. Le genre de geste qu’on tente d’éviter a été particulièrement démontré par Nathan Beaulieu lors du match contre les Bruins de Boston samedi soir dernier. Ce dernier a servi un double-échec assez brutal aux dépens de Zac Rinaldo, alors que celui-ci se préparait à venir plaquer le défenseur des Canadiens.

Il est normal, lorsqu’on est frustré, on tend à être plus agressif. Par contre, Nathan Beaulieu était dans une situation où son équipe menait, en fin de 3e période. De plus, il y avait mille et une autres façons d’échapper à cette mise en échec que le joueur fougueux des Bruins s’apprêtait à lui servir. Il aurait même pu simplement l’encaisser, lui qui possède une carrure presque également imposante. D’accord, il s’agit des Bruins de Boston, les éternels rivaux des Canadiens de Montréal, on a envie plus que tout de leur en faire voir de toutes les couleurs. Parfois, seulement, il faut savoir se contenir, et au lieu de penser qu’à notre propre personne, il s’agit de penser à toute l’équipe qui travaille fort pour réparer nos erreurs soir après soir. Après tout, le hockey est un sport d’équipe, n’est-ce pas?

Nathan Beaulieu, avouons-le, ne connait pas un début de saison de rêve avec le tricolore. Il commet souvent des fautes qui coûtent cher, fait dévier des rondelles dans son propre but parce que son bâton est mal placé, a de la misère à contrôler ses réceptions de passes, etc. La saison dernière, on a été témoin de ses meilleurs moments dans la ligue nationale, alors qu’il jouait aux côtés du sage homme plein d’expérience, Sergeï Gonchar. À présent, Beaulieu doit se contenter de se concentrer sur son propre jeu et ne peut plus compter sur un défenseur aussi doué que Gonchar pour réparer ses erreurs, sinon c’est vers Saint-John que son prochain vol l’amènera. En effet, d’après moi, s’il ne monte pas son jeu d’un cran, il pourrait même perdre son poste pour quelques matchs, à la faveur de Greg Pateryn. Ce dernier a surpris tout le monde en fin de saison 2014-2015 avec ses mises en échecs imposantes et sa vision du jeu bien développé. Il pourrait très bien prendre la place de Beaulieu. D’ailleurs, il a été rappelé des IceCaps de Saint-John samedi soir suite au match contre les Bruins puisqu’on avait été averti que le jeune Beaulieu aurait pu être suspendu en raison du geste aux dépens du centre des Bruins de Boston.

Un geste comme celui de Beaulieu semble vicieux. Effectivement, il n’avait aucune raison d’effectuer un double-échec, il n’a donc pas joué d’intelligence. La ligue nationale ne cesse de sévir face à des actes de la sorte et devient, d’année en année, de plus en plus brutale dans ses sanctions. On ne veut plus que les joueurs se permettent de donner des coups par-ci par-là par raison de frustration ou d’impatience. La violence de telle sorte n’est pas permise en dehors du hockey, alors pourquoi la laisser faire part intégrante du jeu? Je ne dis pas qu’il faudrait éliminer toutes les bagarres, mises en échecs, etc. Au contraire, je pense que plusieurs joueurs de la ligue ont besoin de s’inviter à la bagarre une fois de temps en temps pour libérer la colère contenue en eux. Il ne s’agit pas de violence gratuite, selon moi, et malgré que ce soit intense, elle est beaucoup plus tolérable que des coups à la tête gratuits.

En somme, je ne crois guère que la violence et la brutalité du hockey disparaitront d’ici peu. Par contre, j’ai espoir qu’un jour, les gestes haineux et vicieux deviendront de plus en plus rares et que même si c’est un sentiment qui semble parfois plus fort que nous et difficile à contenir, on n’assènera plus de coups que l’on regrettera probablement par la suite.

Tags: , , , , , ,

Photo du profil de Joana Zghaib

About the Author

About the Author: .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Top
Aller à la barre d’outils