Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

P.K. Subban ne mérite pas moins de 4 millions

By on janvier 22, 2013 in En Vedette with 7 Comments

par Simon Servant, Rédacteur, Le Magazine All Habs

ST-EUSTACHE, QC — Bonjour à tous les lecteurs et toutes les lectrices de All Habs.

La saison du tricolore est commencée et les yeux de tous les partisans et des médias sont rivés vers la jeune sensation et choix de première ronde du CH : Alex Galchenyuk.

Pendant cette saison écourtée, plusieurs questions seront soulevées et les réponses viendront petit à petit. Est-ce que Galchenyuk restera avec l’équipe?? Comment se comportera Carey Price?? Michel Therrien parviendra-t-il à redresser cette formation??

Sauf que la vraie question qui brûle toutes les lèvres est la suivante : est-ce que P.K. Subban va signer son contrat bientôt et surtout, quels seront les termes?

De héros à zéro

Dès la journée où il a endossé le chandail du bleu-blanc-rouge pour la première fois, la direction du Canadien savait qu’elle en était quitte pour toute une aventure avec le flamboyant défenseur.Subban

Après avoir impressionné la galerie à ses premiers balbutiements en séries éliminatoires et surtout lors de son impressionnante saison recrue, P.K. a commencé à se faire des ennemis, la saison dernière, au sein de l’équipe et même que certains partisans commencent à en avoir ras-le-bol de lui. Il s’est même fait huer lors du match des Bulldogs présenté au Centre Bell plus tôt en novembre. Faut le faire quand même.

Qu’est-ce qui explique cette volte-face? Comment a-t-il pu passer de héros à zéro en l’espace d’une saison morte?

Tout d’abord, il est étiqueté comme étant un cas à problèmes. Son attitude dérange dans la chambre et sur la glace. Plusieurs disent de lui qu’il est égoïste et qu’il ne pense pas au bien de l’organisation. Il serait trop volubile pour les vétérans de l’équipe et aimerait faire comme bon lui semble plutôt que de suivre les directives de ses entraîneurs. De plus, on ajoute à ça les altercations avec des joueurs comme Tomas Plekanec ou David Desharnais. Ça fait quelques prises contre lui.

Personnellement, j’adore son attitude et je ne suis pas prêt à dire qu’il est égoïste. Il a du talent, il le sait, et en bon « gamer », il veut avoir de la glace et être celui qui va faire en sorte que le Canadien va gagner. C’est un joueur qui a un trop-plein de fierté, mais qui peut facilement se faire remettre sur le droit chemin avec l’aide d’un vétéran qui acceptera de le prendre sous son aile malgré son caractère. Hal Gill ne l’avait-il pas fait??

À Montréal, c’est tellement dur d’apprécier les personnes qui ont une grande confiance en leurs moyens. Sauf que ces joueurs-là, il faut les épauler et les mettre dans des situations où on leur dit : « J’ai confiance en toi mon gars et c’est avec toi que je vais gagner. » Vous vous souvenez de Carey Price? Arrogant et bébé gâté sur les bords. Il n’a pas si mal vieilli coudonc.

Il n’a pas besoin d’une deuxième mère ou d’une gardienne, mais bien d’un mentor qui n’a pas les fesses serrées…

Le général de la nouvelle brigade défensive

Subban n’a beau avoir que 23 ans, il a déjà montré beaucoup de belles choses avec une défensive très ordinaire et amochée.

Pour commencer, je vais tout simplement regarder le joueur en tant que tel. Nommez-moi le dernier défenseur de la Sainte-Flanelle à avoir été aussi complet que P.K. à un si jeune âge. On doit remonter au temps où il n’était même pas né, soit à l’époque d’un certain Chris Chelios. Qui soit dit en passant n’était pas l’enfant de chœur tant recherché…

Au niveau de l’offensive, on peut facilement affirmer qu’il est en avance sur celui que tous considèrent comme le défenseur numéro un de l’équipe, Andrei Markov. Ce dernier avait éclos au retour du lock-out de 2004-05, à 26 ans. Défensivement, il a encore beaucoup de choses à améliorer, mais compte tenu de son jeune âge, je considère qu’il se débrouille de brillante façon dans les situations de un contre un et sur sa couverture. L’an passé, il ne faut pas oublier qu’il était le défenseur le plus utilisé du CH et le 14e dans la LNH avec près de 2 000 minutes de temps de glace. On le faisait jouer contre les meilleurs trios adverses et à toutes les sauces.Subban

En plus, il amène une dimension physique qui manque cruellement à cette défensive molle qu’est celle du Canadien. Outre lui, Emelin et Bouillon (à la limite), il n’y a aucun défenseur de la formation actuelle qui est capable de donner de bonnes mises en échec tout en tenant son bout face aux gros gaillards qui feront de l’échec-avant sur eux.

Projetons-nous dans l’avenir. En ce moment, parmi les jeunes défenseurs qui se tailleront une place avec le Grand Club au cours des prochaines années, lesquels ont autant de talent que P.K.?? Autant de prestance et un style de jeu assez convaincant pour le remplacer?? Aucun. Au bout du compte, Markov vieillit, est plutôt fragile et sera appelé à être remplacé. J’aime beaucoup les Gorges, Emelin, Beaulieu, Tinordi ou Ellis, mais aucun d’entre eux n’a le potentiel d’être un défenseur numéro un.

C’est le numéro 76 qui sera le général de cette future défensive du tricolore, que ça plaise ou non.

Des comparatifs intéressants

Dans toutes bonnes négociations salariales, les deux parties y vont du jeu des comparaisons et tentent de faire plier petit à petit l’autre clan dans leur direction.

Où se situe P.K au sein du tricolore? Le meilleur joueur de l’équipe est Carey Price et c’est le mieux payé, à 6,5 millions par saison. Donc, il ne peut pas toucher ce salaire. Est-il le défenseur numéro un de l’équipe? Non. Ça reste tout de même Andrei Markov et son salaire de 5,75 millions ne peut pas être égalé. En ce moment, Subban et Gorges forment les défenseurs numéro deux et trois du CH et sans entrer Tomas Kaberle dans l’équation, il faut que les salaires des deux joueurs se rejoignent. Gorges a évidemment plus d’expérience et est un leader incontesté, mais l’offensive, ça se paie et c’est un aspect qu’il ne possède pas.

J’ai entendu des gens le comparer à Max Pacioretty aussi. Premièrement, Pacioretty est un attaquant, plus vieux, qui a mis plus de temps à s’établir dans la LNH et qui n’a pas eu la même structure contractuelle que Subban. Les langues sales pourraient dire qu’il a monnayé sa seule grosse saison dans la grande ligue. Les circonstances ont fait que les entraîneurs du Canadien ont dû donner rapidement beaucoup de responsabilités à P.K. et il a montré qu’il était « indispensable » pour l’équipe. C’est sûr ça que son agent mise présentement.

Si on regarde à travers la ligue maintenant. Ses comparatifs au même âge pourraient être Luke Schenn (3,6 millions), Michael Del Zotto (2,55 mil.), Tyler Myers (5,5 mil.), John Carlson (3,96 mil.), Victor Hedman (4 mil.), Drew Doughty (7 mil.), Cam Fowler (4 mil.), Dmitry Kulikov (2,5 mil.), Erik Karlsson (6,5 mil.) et Erik Johnson (3,75 mil.).

Comme vous le constatez, c’est assez disparate comme groupe. Il y a des défenseurs très offensifs, d’autres très défensifs. Des défenseurs « vedettes » et d’autres qui se cherchent un peu. C’est facile de prendre les deux moins payés comme comparatifs, autant que ça serait logique de prendre ceux entre 3,6 millions et 4.

Si on pousse plus loin, il y a présentement 35 défenseurs de la LNH qui font 4,5 millions ou plus. Parmi ces joueurs, il y en a plusieurs surpayés faisant en sorte que si le jeune natif de Toronto regarde les chiffres, il est difficile de le contredire sur son importance dans la chambre canadienne. Sans compter que lors des deux prochains étés, il n’y a pas de défenseurs attrayants sur le marché des agents libres. Est-ce que le tricolore peut se permettre de lancer les dés dans ce dossier??

Pas en bas de 4,5

Selon moi, les conditions sont en faveur de P.K. et son agent. Plus les journées avancent, plus il est en situation de pouvoir et il reçoit peut-être déjà des offres hostiles de la part d’autres équipes. Marc Bergevin s’est placé dans une situation un peu difficile concernant ce contrat et l’attente pourrait faire en sorte qu’il devra rajouter encore quelques milliers de dollars au bout du chèque de paie.

Image | The Fourth Period

Image | The Fourth Period

Pour ma part, je lui offrirais au moins 27 millions étalés sur 6 ans soit 4,5 millions annuellement. C’est un gros coup à donner, mais je ne peux pas croire qu’à long terme, son talent et son apport ne pourra pas faire plus de bien que de mal à cette équipe. Avec le rachat de Scott Gomez et un autre dans les deux prochaines saisons, l’argent ne devrait être pas si dur à trouver. Kaberle pourrait être échangé, tout comme Markov ou Plekanec. Les jeunes vont monter et il y aura plus de marge de manœuvre sous le cap.

Sachez une chose, si le directeur-général veut absolument le signer à 2,5 millions par saison, vous devriez l’oublier parce qu’il ne reviendra jamais à ce salaire.

Tags: , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiant en communication à l'Université de Montréal, Simon est un passionné de sports qui rêve de devenir journaliste sportif. Souvent reconnu pour ses opinions tranchées, il peut aussi faire preuve de logique et d'objectivité. Maniaque de hockey, il a toujours son mot à dire sur son équipe favorite : Les Canadiens de Montréal et n'hésite pas pour analyser ce qui se passe dans l'équipe. De plus, Simon est aussi journaliste accrédité à la couverture de l'Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ // Communications student at the University of Montreal, Simon is passionate about every sport and dreams of becoming a sports journalist one day. Often known for his strong opinions, he can also be logical and objective. Hockey maniac, he always has something to say about his favorite team : The Montreal Canadiens and doesn't hesitate to analyze what's happening with the team. Also, Simon is covering as a journalist the Blainville-Boisbriand Armada team in the QMJHL. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There Are 7 Brilliant Comments

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. habitom dit :

    Long term, I think $4m per year over 6 years is low. I think a $7M over two years is reasonable for both sides.

  2. Elie Pilon dit :

    Je pense que la question est beaucoup plus basée sur la durée du contrat que par sa valeur monétaire. Bergevin veut un contrat de transition, Don Meehan croît que son protégé est en marge de faire comme Skinner ou Seguin et de signer une entente de plus de cinq ans.

    Personnellement, je pense qu’il serait absurde que Bergevin offre au-delà de 5 millions de dollars à P.K. Subban. Pour être raisonnable, il faudrait couper la poire en deux. 3 ans / 11,5M$, je crois que c’est ce qu’il y a de plus raisonnable.

    Toutefois, je suis à 100% d’accord avec toi du fait que Meehan a le gros bout du bâton. 4,2M$ serait-il le montant magique? Si je reprends la même durée de contrat, j’obtiens 3 ans / 12,6M$. C’est, à mon avis, le contrat que signera Subban.

  3. Yves Capuano dit :

    Je suis pas mal d’accord avec ton article. À mon avis PK Subban signé à 24 millions pour 6 ans est une aubaine. En réalité il est le meilleur joueur de l’équipe. Il est le plan de match de l’adversaire en plus d’être le joueur le plus spectaculaire de l’équipe. Marc Bergevin ferait une énorme gaffe de ne pas signer Subban car il en a reçu le mandat de Molson. Qu’attend-il au juste ? Pourquoi faire languir les partisans et toute l’équipe? À mon avis, Marc Bergevin s’inscrit dans la tradition de tous les autres DG de l’équipe depuis Serge Savard, tous des perdants, en refusant de valoriser la véritable vedette de l’équipe. Cette organisation démontre encore une fois qu’elle refuse de gérer ses vedettes sous prétexte de nuire à l’esprit d’équipe. Il s’agit encore du « syndrome Patrick Roy ». Ce triste épisode semble avoir marqué à tout jamais cette organisation dans son traitement accordé aux joueurs vedettes. Après Patrick Roy, Pierre Turgeon, Alex Kovalev, Jaroslav Halak, Mike Ribeiro, Guillaume Latendresse, c’est maintenant au tour de PK Subban de goûter à ;a médecine « anti-star » de l’organisation du CH. Or une équipe sans vedette ne gagnera jamais la coupe Stanley !

  4. Yves Capuano dit :

    Je veux bien dire depuis le départ de Serge Savard, celui-ci n’étant pas du tout, bien sûr, un perdant.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top