Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Plus de rumeurs il y a, plus on se perd

By on février 17, 2012 in Partisan with 1 Comment

par Alexandra Philibert, AllHabs.net

MONTRÉAL, QC — À l’aube de la date limite des transactions, le nombre de rumeurs s’amplifie. Des fibres d’informations véridiques circulent sur le net, tout autant que de rumeurs sans queue ni tête s’y trouvent.

Habs fan

Richard Wolowicz/Getty Images

Il est maintenant difficile de savoir ce qui est vrai ou ce qui ne l’est pas. Beaucoup trop se proclament directement liés avec la Ste-Flanelle et être des personnes de confiance. Avec l’anonymat qui réside dans ce milieu de sourceux, il est impossible de pouvoir se fier à la « notoriété » ou encore au niveau d’importance de cette source. Il faut donc se rabattre sur autre chose.

L’important souvent pour différencier les vrais « insiders » des faux, est de porter attention aux gens avec qui ils interagissent. Est-ce que plusieurs personnes ayant une bonne crédibilité dans le domaine les réfèrent? Est-ce que les échanges ou pourparlers des équipes qu’ils ont rapportés se sont concrétisés? Ou encore tout simplement est-ce qu’à la limite ce qu’ils proposent a du sens?

Ce sont quelques questions qui vous aideront à faire le ménage au sein des sources que vous utilisez pour vous informer. Dans tout ça, il y a aussi le type de partisans qui interfère. Selon le type que vous êtes, vous aurez tendance à agir d’une façon ou d’une autre. Les voici.

Le partisan réaliste : Il prendra le temps d’analyser les rumeurs, de les départager à savoir si elles sont réalisables. Il se fiera aussi à ses propres connaissances ainsi qu’aux réseaux sportifs qu’il écoute.

Le partisan optimiste : Il sera tantôt réaliste, tantôt naïf, mais en général il espère toujours que, peu importe la rumeur, si cela avantage le Canadien, il y a une chance qu’elle se réalise. S’il entend la possibilité d’un gros nom à Montréal, il propagera la nouvelle en disant que c’est possible.

Le partisan négatif : Il ira plutôt avec le réflexe, s’il se fit aux dernières années, que le Canadien n’obtiendra rien, ou ne fera rien d’autre que des mauvais échanges qui mèneront à la perte de l’organisation. Et puis de toute façon, selon lui, l’équipe ne fera pas les séries.

Le partisan naïf : Il sautera sur toutes les rumeurs qu’il verra et y croira dur comme fer. Peu importe ce qui sera donné en retour, il se dit que oui, Montréal peut aspirer aux plus grands échanges qui feront en sorte que l’équipe gagnera la coupe dès cette année. Il sera toutefois déçu par le trois quart des rumeurs qui ne se concrétiseront pas.

Avouons-nous par contre, que même si notre personnalité penche peut-être plus dans l’une ou l’autre des catégories, nous avons tendance à avoir des moments de chaque type.

Le Canadien étant toujours en liste pour faire les séries, même si ces deux dernières défaites où ils ont tout donné ont fait mal, les rumeurs se feront incessantes jusqu’à la fin. Il sera intéressant dans tout ça de voir exactement ce qui ce réalisera.

Paraît-il que le Grand Club serait dans le « Derby » pour Nash, voire même Carter. Sachez, qu’il faudra donner gros, peut-être trop gros, on verra bien. L’équipe discute beaucoup, les journalistes rapportent que plusieurs recruteurs se présentent aux matchs du Canadien, qui n’a toujours pas affiché ses couleurs à savoir s’il est vendeur ou acheteur.

Attendez-vous à rien, et aussi à n’importe quoi sachant que la présente saison jusqu’à ce jour en est une de rebondissements. Si ce n’est pas les propos ou frasques de joueurs qui veulent se sortir de Montréal, ou l’organisation qui gère d’une façon assez bizarre le tout, ce sera autre chose. Espérons que s’il y a échanges, qu’elles seront avantageuses pour le Tricolore.

 

 

Tags: , , , ,

About the Author

About the Author: Étudiante en communication, Alexandra aime les mots, la vie, mais surtout le hockey. Amoureuse du sport, elle a trouvé sa voie en communication par une émission "Making of" du hockey du Samedi Soir à RDS. Alexe ne cesse d'analyser et de s'informer, elle tente par tout les moyens d'en apprendre plus pour mieux maîtriser la matière. Elle espère un jour oeuvrer dans le monde journalistique sportif où à quelque chose qui s'y rattache. Enjouée, et amoureuse de la vie, elle se fait un plaisir de remercier les gens qui l'aident à s'épanouir. Intègre, et fidèle à elle-même, elle cherchera toujours à se dépasser. Le Canadien est son équipe, mais jamais elle ne s'abstiendra de les varloper s'il le faut. Alexandra studies communication. She loves life, enjoys writing and has a passion for hockey. A connoisseur of sports, she decided to pursue a career in communication after watching a program about the making of a Saturday night hockey broadcast on RDS. Alexandra applies her healthy curiosity and analytical skills when researching and writing about any topic. She hopes one day to be a sports journalist or work in a field related to sports. Cheerful and optimistic, Alexandra remains thankful to all those who help her flourish and encourage her to pursue her dreams. Integrity, loyalty and hard work are her hallmarks and wich allow her do the right thing and surpass her own high expectations of herself. While the Habs are her team, Alexandra will not be shy criticizing the home team - when deserved! .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

There is 1 Brilliant Comment

Trackback URL | Comments RSS Feed

Sites That Link to this Post

  1. Collaboration All habs | Alexandra Philibert | février 19, 2012

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top