Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Premier but, Avantage d’un Homme, Indiscipline Hantent le CH

By on novembre 4, 2014 in En Vedette with 0 Comments

Par J.D. Lagrange, Rédacteur en Chef Adjoint, Le Magazine All Habs

Therrien

La saison 2014-2015 n’est vieille que de 12 matchs et des tendances se font remarquer autour des Canadiens de Montréal alors qu’ils traversent leurs premiers moments difficiles de la saison, ayant perdu trois de leur quatre derniers matchs. La bonne nouvelle est que ce sont des points qui peuvent facilement être améliorés considérant le personnel en place, mais qui doivent être corrigés avant que l’équipe ne prenne de mauvaises habitudes.

PENTICTON, C.-B. – Tout le monde reconnait les problèmes que connaissent les Canadiens sur l’avantage numérique considérant le personnel à la disposition de Michel Therrien, incluant deux des meilleurs joueurs de pointe de la LNH en Andrei Markov et P.K. Subban. Ils ont présentement un taux d’efficacité de 9,1 pourcent, ce qui les place parmi les cinq pires de la ligue. Mais c’est plus profond que cela.

Les Canadiens n’ont bénéficié que de 33 avantages numériques cette saison. Seulement quatre équipes en ont eu moins dans la LNH. Pour une équipe basée sur la rapidité et un échec-avant soutenu, ce n’est pas assez. Quoique mes pensées sur la qualité de l’arbitrage (ou le manque) soit bien connu, je n’aime pas utiliser cette excuse pour justifier cette statistique. Il semble que l’équipe n’utilise pas assez ses forces en ce qui me concerne. Ou le Tricolore est-il victime de sa réputation de jouer la comédie alors que la ligue tente de mettre fin aux plongeons?

Peu importe, afin de connaître du succès, une équipe doit avoir un pourcentage d’efficacité d’au moins 20 pourcent sur l’avantage numérique, ce qui est loin d’être le cas. Ils doivent retourner à la base, arrêter de chercher le but parfait et envoyer des rondelles au filet, avec des joueurs obstruant la vue du gardien adverse, prêts à sauter sur les rebonds, espérant qu’une rondelle dévie sur une jambe ou un patin. Un ou deux autres buts par matchs sur l’avantage numérique permettrait peut-être à l’équipe de prendre l’avance dans un match.

Allouer le premier but

Deux fois seulement cette saison, le Canadien a marqué le premier but. Considérant leur fiche de 8-3-1, c’est remarquable qu’ils soient où ils sont. Cela prend beaucoup de caractère pour revenir de l’arrière mais à jouer avec le feu, on risque de se brûler et c’est ce qui s’est produit dernièrement. Les deux fois qu’ils ont marqué le premier but, ils ont remporté le match et n’eut été des performances de Carey Price, leur fiche serait bien pire.

Nous avons rarement vu l’équipe bien commencer un match cette saison en mettant de la pression constante sur leur adversaire. On voit un ou deux trios le faire alors que les deux autres ont de la difficulté à maintenir la pression. Venant d’une équipe avec quatre bons trios, il faut quatre ou cinq présences consécutives avec pression pour avoir l’avantage d’un match.

Discipline

Subban

Combien de fois cette saison avons-nous vu l’équipe connaître une bonne séquence, seulement pour voir leur élan ralenti par une punition? Ou combien de fois le Canadien était-il sur l’avantage numérique avant de voir un joueur prendre une punition en zone offensive? Et combien de fois l’équipe a-t-elle eu à se défendre trois ou quatre fois de suite en désavantage numérique dans la même période?

Le Canadien a été décerné 59 punitions mineures à leurs 12 premiers matchs et seul l’Avalanche du Colorado, qui a joué une partie de plus, en ont reçu plus avec 60. De l’autre côté, les Oilers d’Edmonton n’ont reçu que 33 punitions mineures cette saison, et les méchants Flyers de Philadelphie en ont 36.

Heureusement pour l’équipe, le désavantage numérique est bon avec une efficacité de 86.3 pourcent, sinon le problème serait encore pire. Le temps que passe l’équipe à se défendre dans ces situations est du temps qu’ils ne peuvent utiliser pour créer de l’offensive et de la pression sur l’adversaire. Au contraire, tuer des punitions fatigue les effectifs de l’équipe, le gardien et ajoute aux bobos en bloquant des tirs et en n’ayant pas le contrôle de la rondelle.

Un homme qui doit s’améliorer sur ce point est le joueur le mieux payé de l’équipe, P.K. Subban. Le défenseur étoile mène la LNH avec 10 punitions mineures et ce n’est rien de nouveau pour lui. La saison dernière, il a reçu 38 punitions mineures (5è dans la LNH) et il y a deux ans, on l’a appelé 21 fois en 42 parties (10è dans la ligue). Lorsque ton meilleur défenseur passe autant de temps au banc des punitions, cela place l’équipe à un désavantage et il s’agit d’un problème qui doit être corrigé, surtout de quelqu’un qui aspire à devenir capitaine de l’équipe, un de ses leaders.

Bien sûr, il y a des joueurs qui performes sous les attentes, ou quoi que l’effort y soit, les résultats n’y sont pas encore. David Desharnais est à un rythme pour 41 points cette saison, alors que Brendan Gallagher et P-A Parenteau pour moins que cela. Lars Eller et Rene Bourque, après avoir montré ce qu’ils peuvent faire en séries au printemps dernier, n’ont pas fait grand-chose jusqu’ici. Peut-être que si l’équipe passait moins de temps à tuer les punitions, ces joueurs auraient plus de temps de glace de qualité pour attaquer…

Malgré tout, l’équipe connait son meilleur début de saison depuis l’arrivée du duo de Marc Bergevin et de Michel Therrien. Leurs 17 points les placent en tête de la conférence de l’est, à égalité avec le Lightning de Tampa Bay et s’ils peuvent améliorer leur avantage numérique, s’appliquer à bien commencer leurs matchs et couper sur leurs punitions, ils obtiendront vraisemblablement de meilleurs résultats.

Go Habs Go!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: J.D. is a Senior writer for All Habs as well as Associate-Editor for the French version Le Magazine All Habs, while one of three Administrators of the fan forum Les Fantômes du Forum. He has created the handle Habsterix as a fictional character for the sole purpose of the internet. It is based on the cartoon Asterix of Gaule and his magic potion is his passion for the Montreal Canadiens. How old is he? His close friends will tell you that he’s so old, his back goes out more than he does! He was born when Béliveau lifted the Cup and remembers the days when seeing the Habs winning was not a wish, it was an expectation. For him, writing is a hobby, not a profession. Having moved to beautiful British Columbia in 1992 from his home town of Sherbrooke, Quebec, he started writing mostly in French to keep up his grammar, until non-bilingual BC friends pushed him into starting his own English Blog. His wife will say that he can be stubborn, but she will be the first to recognise that he has great sense of humour. He is always happy to share with you readers his point of views on different topics, and while it is expected that people won’t always agree, respect of opinions and of others is his mission statement. || J.D. est Rédacteur-Adjoint sur Le Magazine All Habs et il est un Rédacteur Principal sur le site anglophone All Habs, tout en étant un des trois Administrateurs du forum de discussion Les Fantômes du Forum. Il a créé le pseudonyme Habstérix comme caractère fictif pour l’internet. Celui-ci est basé sur Astérix de Gaule et sa potion magique est sa passion pour les Canadiens de Montréal. Lorsqu’il est né, Jean Béliveau soulevait la Coupe Stanley et il se rappelle des jours où gagner n’était pas un espoir, mais une attente. Pour lui, écrire est un passe-temps, pas une profession. Ayant déménagé dans la superbe Colombie-Britannique en 1992 en provenance de sa ville natale de Sherbrooke, Québec, il a commencé à écrire en français pour garder sa grammaire, jusqu’à ce que ses amis anglophones ne réussissent à le convaincre d’avoir son blog en anglais. Son épouse vous dira qu’il est têtu, mais elle sera la première à reconnaître son grand sens de l’humour. Il est toujours fier de partager avec vous, lecteurs et lectrices, ses points de vue sur différents sujets, et quoi que les gens ne s’entendent pas toujours sur ceux-ci, le respect des opinions et des autres est son énoncé de mission. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top