Le Magazine All Habs avec Fantômes du Forum

Repassage en famille : Une entre-saison mouvementée pour le Canadien

By on juin 20, 2014 in En Vedette with 0 Comments

Par J.D. Lagrange, Rédacteur en Chef Adjoint, Le Magazine All Habs

Repassage

PENTICTON, C.-B. — Voici quelques pensées sur différents sujets des dernières semaines autour du Canadien et de la LNH alors que le repêchage et la période des agents libres approchent. N’hésitez pas à ajouter vos commentaires, ils sont les bienvenus.

1- Dale Weise n’a pas attendu longtemps avant d’accepter une prolongation de deux ans avec le Canadien, lui qui a signé quelques ententes d’une saison dans le passé. Le robuste ailier droit est heureux à Montréal, là où le personnel d’entraîneur lui fait confiance en lui confiant un rôle. Il a deux fois souffert sous la tutelle de John Tortorella (NYR et VAN) mais il est peu probable qu’il ait à souffrir le même sort pour les deux prochaines saisons… à moins que Tortorella n’apprenne le français.

2- Il semble qu’Andrei Markov veuille un contrat de trois ans le payant en moyenne 6$ million par saison. Nous avons aussi entendu dire que Marc Bergevin préfèrerait que son vétéran défenseur emprunte une page du livre de Nicklas Lidstrom et signe pour une ou deux saisons jusqu’à sa retraite. Plusieurs joueurs de la LNH en ont fait autant, comme Steve Yzerman, Joe Sakic et plus récemment Teemu Selanne. À cause du risque d’un contrat de plus de 35 ans ou le salaire compte contre le plafond peu importe si le joueur se blesse ou prend sa retraite, il est facile de comprendre que les équipes veulent se protéger. J’ai l’impression que Markov ne veut pas jouer ailleurs qu’à Montréal alors si je suis Bergevin, je garde le cap et je n’offre pas plus que deux ans.

3- L’agent de Brian Gionta dit qu’il est en sérieuses discussion avec le Canadien pour un nouveau contrat. Le capitaine veut revenir et Bergevin le veut aussi, et les deux sont d’accord qu’il ne touchera pas les 5$ millions qu’il touchait. Sur un troisième trio, Gionta serait très utile car il possède l’expérience, le leadership ainsi que le caractère recherché. J’ai lu quelques partisans qui suggèrent le remplacer par une recrue (Andrighetto ou Bournival). Aucune recrue ne peut apporter ce que Gionta apporte, pas à ce point-ci de leur carrière. Brendan Gallagher est un jeune Gionta mais il fait déjà partie de la formation, donc il n’est pas un remplacement. Si j’avais à gager, je dirais que Gio portera le 21 la saison prochaine… et possiblement la saison d’après.

4- On entend bien peu sur les négociations en le Canadien et P.K. Subban, ce qui n’est pas surprenant considérant que l’agent et le DG ne négocient pas dans les médias. Il s’agit d’une bonne qualité, une qu’Allan Walsh devrait apprendre. Le fait demeure que sur le marché, Subban toucherait une fortune et le Canadien le sait. Quoiqu’ils savent qu’il prendra de la maturité en vieillissant, ils ne savent pas quand et j’ai le sentiment qu’ils sont hésitants de le signer pour de gros sous à long termes. Mais ils n’ont pas le choix. Cela fait deux ans que je dis à qui veut l’entendre que je ne serais pas surpris si Subban faisait partie d’une transaction majeure et je n’ai pas changé d’avis. Est-ce qu’il signera? Si oui, pour combien? Ou est-ce que Bergeron a un peu de Peter Chiarelli dans le nez en ayant l’audace de l’échanger, comme l’a fait le DG des Bruins avec Phil Kessel et Tyler Seguin? On le saura assez vite.

Photo Journal de Montréal

Photo Journal de Montréal

5- Alors que Michel Therrien s’apprêtait à entrer dans la dernière année de son contrat, Marc Bergevin ne voulait pas que son entraîneur ait à s’inquiéter de son avenir devant les médias, surtout lorsque l’équipe traversera une période difficile, ce qui arrive avec toutes les équipes. Therrien a reçu une prolongation de quatre ans et quoique quelques partisans n’apprécient pas son style, les chiffres parlent d’eux-mêmes, étant un facteur important des progrès de l’équipe. Il est cependant bizarre de lire les réactions extrêmes sur la longueur du contrat car tout entraîneur vous dira qu’ils sont engagés… pour être congédiés un jour. Un long contrat? Il ne s’agit pas d’une sécurité; demandez à Mike Keenan ou plus récemment, John Tortorella. Alors respirez par le nez et appréciez le tout.

6- Dans un geste qui en a surpris plus d’un, le Canadien a rompu les ponts avec son ancien choix de première ronde, un produit local, Louis Leblanc. Bien que ce dernier ait connu une bonne séquence il y a une couple d’années dans la LNH, une blessure à une cheville a semblé ralentir sa progression et il n’a jamais semblé pouvoir retrouver son rythme sous Sylvain Lefebvre à Hamilton. Lorsqu’il a fait partie des premières coupures au camp d’entraînement la saison dernière, la compagne de Leblanc, Aleksandra Wozniak n’y est pas allée de main morte contre le Canadien, un geste publique qui n’est jamais très apprécié. Il semble y avoir plus à cette histoire que ce que l’on puisse voir et peut-être qu’un jour on en saura plus. Mais ce n’est pas typique de Bergevin d’abandonner aussi rapidement sur un Québécois, lui qui tente d’en rapatrier plus.

WozniakFR

7- L’espoir du Canadien Magnus Nygren a connu une autre bonne saison en Suède, où il a terminé la saison après avoir commencé en Amérique du nord avec les Bulldogs d’Hamilton. Le Canadien lui a donné la permission de retourner en Suède car il n’aimait pas le style de la ligue américaine et il trouvait le taux de crime trop haut dans la ville ontarienne. Mais avant de partir, le défenseur Suédois a enregistré le tir le plus puissant de l’histoire de la LAH avec une bombe de 104,6 MPH. Il a aussi remporté le concours de précision en atteignant 4 cibles sur 6 tirs. Aux derniers championnats du monde, Nygren fût un rouage important permettant à son pays de remporter la médaille de bronze. Dans ses commentaires dans les médias suédois, le défenseur a dit vouloir jouer en Amérique la saison prochaine, mais seulement dans la LNH. Il a dit que si le Canadien ne peut lui trouver une place dans l’alignement, il veut être échangé. Il a même raconté que les dirigeants du Canadien lui ont dit qu’ils sont ouverts à l’idée de l’échanger à une équipe qui lui donnera sa chance, s’ils obtiennent un bon retour. Nygren est un défenseur droitier, une denrée rare la saison dernière à Montréal, et il est âgé de 24 ans.

8- J’ai grandi en regardant Guy Lapointe jouer un grand rôle avec le Canadien dans les années ’70 alors qu’avec Serge Savard et Larry Robinson, ils formaient le « Big Three », procurant une forteresse devant Ken Dryden. Le problème que je vois c’est que le Canadien a déjà trop de numéros « retirés » que personne ne peut porter. Aucun futur joueur ne peut porter le numéro 1 (Jacques Plante), 2 (Doug Harvey), 3 (Emile Bouchard), 4 (Jean Béliveau), 5 (Bernard Geoffrion et Guy Lapointe), 7 (Howie Morenz), 9 (Maurice Richard), 10 (Guy Lafleur), 12 (Dickie Moore et Yvan Cournoyer), 16 (Henri Richard et Elmer Lach), 18 (Serge Savard), 19 (Larry Robinson), 23 (Bob Gainey), 29 (Ken Dryden) et 33 (Patrick Roy). Il s’agit d’un total de 15 numéros qui ne peuvent être utilisé par de nouveaux joueurs sur l’équipe. Je préfèrerais voir l’équipe retirer le chandail du joueur au lieu du numéro. Par exemple, le chandail numéro 1 de Plante serait dans les hauteurs du Centre Bell mais un autre gardien pourrait porter le numéro 1 s’il voulait le faire. Même chose pour le numéro 10 de Lafleur, et ainsi de suite…

BoylePrust

9- On a pu lire cette semaine que les Rangers de New York ne pourront possiblement pas signer les agents libres Brian Boyle et Anton Stralman. Quoique Stralman soit un défenseur droitier, c’est Brian Boyle qui est intriguant, si tu es le Canadien. Du haut de ses 6’7″ et 244 lbs, le joueur de centre format géant a marqué six buts et 18 points en saison régulière, tout en remportant 52,9% de ses mises en jeu. Il a dominé les attaquants des Rangers avec 154 mises en échec. Seul Alexei Emelin en a réussi plus que lui chez le Canadien. Un trio composé de Prust, Boyle et Weise (tous des anciens Rangers) serait des plus divertissants, alors qu’il faudrait vraisemblablement échanger Ryan White et Travis Moen.

10- Si Marc Bergevin trouvait le moyen de se départir de Rene Bourque et de ses 3,3$ millions sur le plafond salarial pour les deux prochaines saisons, il voudra peut-être s’informer d’un autre ancien des Canucks de Vancouver. David Booth deviendra agent libre après que les Canucks rachèteront son contrat de 4,25$ millions et quoique ses dernières saisons montrent qu’il ne vaut pas ce montant, il serait un excellent remplacement pour Bourque à un salaire qui s’approcherait plus de Travis Moen, entre 1,5-2$ millions. Oui, le robuste ailier gauche a souffert de blessures au court des dernières saisons mais un peu comme Markov, il s’agissait surtout de malchance. Le joueur de 29 ans pourrait bénéficier d’un retour dans la section Est avec moins de voyage et plus de repos, surtout que la saison ne sera pas raccourcie à cause des Olympiques. Pour l’avoir vu jouer ici en Colombie Britannique avec les Canucks, Booth est un bon patineur qui excelle sur l’échec-avant et il n’a pas peur de s’impliquer physiquement. Il n’a pas peur d’aller dans les coins et devant le filet et sous Michel Therrien, il serait un atout important en désavantage numérique.

11- Il n’y a pas si longtemps, il y a moins d’un an, Vincent Lecavalier était fier de signer un nouveau contrat de cinq and d’une valeur de 22,5$ millions avec les Flyers de Philadelphie. Maintenant? Les Flyers tenteraient de l’échanger mais avec un effet de 4,5$ millions sur le plafond salarial et une clause de non-mouvement à son contrat, signifiant qu’il sera échangé là où il veut aller, ce ne sera pas facile. Ayant connu une saison de 37 points, même les équipes auxquelles Lecavalier accepterait d’être échangé n’auraient pas grand intérêt et si les Flyers réussissaient à les convaincre, il est fort à parier qu’ils devront garder du salaire. Dire qu’il y en a qui se plaignaient du contrat que Marc Bergevin a offert à Daniel Brière, deux ans à 4$ millions par saison…

12- Attention aux Canucks de Vancouver et aux Jets de Winnipeg cet été car les deux équipes pourraient faire des changements importants sur la patinoire. Ryan Kesler a demandé à nouveau à être échangé et il aurait soumis une liste d’équipes auxquelles il accepterait de lever sa clause de non-échange. Les Canucks ont plusieurs vétérans défenseurs et ils pourraient vouloir se rajeunir, donc il faut garder un œil sur Alex Edler, Kevin Bieksa, Jason Garrison ou même Dan Hamhuis. À Winnipeg, il y a beaucoup de discussions au sujet d’Evander Kane et de Dustin Byfuglien, quoique le prix soit assez important dans les deux cas. Il y a aussi Jason Spezza qui a demandé à être échangé, et les Sharks de San Jose tentent de s’améliorer. On devrait assister à un été intéressant, à suivre!

Le repêchage se tiendra à Philadelphie les 27 et 28 juin prochain, suivit par la période des agents libres qui commence le 1er juillet. Profitez de votre été et avant que vous ne le sachiez, le camp de développement, le tournoi de gold du Canadien and le camp des recrues seront là. Nous verrons vraisemblablement de nouveau visage dans l’uniforme bleu, blanc et rouge la saison prochaine. Go Habs Go!!!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

About the Author

About the Author: J.D. is a Senior writer for All Habs as well as Associate-Editor for the French version Le Magazine All Habs, while one of three Administrators of the fan forum Les Fantômes du Forum. He has created the handle Habsterix as a fictional character for the sole purpose of the internet. It is based on the cartoon Asterix of Gaule and his magic potion is his passion for the Montreal Canadiens. How old is he? His close friends will tell you that he’s so old, his back goes out more than he does! He was born when Béliveau lifted the Cup and remembers the days when seeing the Habs winning was not a wish, it was an expectation. For him, writing is a hobby, not a profession. Having moved to beautiful British Columbia in 1992 from his home town of Sherbrooke, Quebec, he started writing mostly in French to keep up his grammar, until non-bilingual BC friends pushed him into starting his own English Blog. His wife will say that he can be stubborn, but she will be the first to recognise that he has great sense of humour. He is always happy to share with you readers his point of views on different topics, and while it is expected that people won’t always agree, respect of opinions and of others is his mission statement. || J.D. est Rédacteur-Adjoint sur Le Magazine All Habs et il est un Rédacteur Principal sur le site anglophone All Habs, tout en étant un des trois Administrateurs du forum de discussion Les Fantômes du Forum. Il a créé le pseudonyme Habstérix comme caractère fictif pour l’internet. Celui-ci est basé sur Astérix de Gaule et sa potion magique est sa passion pour les Canadiens de Montréal. Lorsqu’il est né, Jean Béliveau soulevait la Coupe Stanley et il se rappelle des jours où gagner n’était pas un espoir, mais une attente. Pour lui, écrire est un passe-temps, pas une profession. Ayant déménagé dans la superbe Colombie-Britannique en 1992 en provenance de sa ville natale de Sherbrooke, Québec, il a commencé à écrire en français pour garder sa grammaire, jusqu’à ce que ses amis anglophones ne réussissent à le convaincre d’avoir son blog en anglais. Son épouse vous dira qu’il est têtu, mais elle sera la première à reconnaître son grand sens de l’humour. Il est toujours fier de partager avec vous, lecteurs et lectrices, ses points de vue sur différents sujets, et quoi que les gens ne s’entendent pas toujours sur ceux-ci, le respect des opinions et des autres est son énoncé de mission. .

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top